Il est à fond pour ! Dans un entretien à paraître dans le Journal du dimanche, Yannick Noah assure qu'il sera "content" de payer la tranche d'imposition à 75% annoncée par François Hollande pendant la campagne présidentielle pour les revenus annuels supérieurs à un million d'euros.

Petit rappel : l'idée d'une tranche d'imposition à 75% pour les revenus annuels dépassant un million d'euros est faite pour durer le temps que la France se redresse, avait déclaré pendant la campagne Michel Sapin, alors chargé du projet présidentiel de François Hollande. Mais même si celle-ci est temporaire, l'idée est bonne pour Yannick Noah : "C'est beaucoup, 75 %. Et ce n'est pas suffisant", dit le chanteur et ex-tennisman, qui a participé au meeting du Bourget de François Hollande. "Il faut partager, redistribuer, sinon on va dans le mur", ajoute-t-il. "Moi, je suis content de payer. Et je le ferai." "Parmi les gens concernés, 99 % sont contre cette mesure. Mes amis de droite, et j'en ai beaucoup, sont verts de rage après moi", ajoute-t-il. Pendant la campagne, plusieurs voix se sont fait entendre pour critiquer cette proposition de François Hollande, dont celles de l'acteur Patrick Bruel et du président du club de football de Lyon, Jean-Michel Aulas.

Entre 3.000 et 3.500 foyers seraient concernés par cette mesure, qui rapporterait quelques centaines de millions d'euros par an à l'Etat. Une large majorité des Français y est favorable, selon plusieurs sondages.