Pendant ce temps, d’autres fredonnaient le tube des Larks, The day that Thatcher dies (Le jour où Thatcher mourra) : « Nous rirons bien le jour où Thatcher mourra, même si nous savons que ce n’est pas bien, nous danserons et chanterons toute la nuit ».