Depuis onze ans qu'il trône à la tête de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila a commis plusieurs actes de "haute trahison" contre le Congo.