Avec les réformes administratives introduites dans les années 1960, la Chancellerie fédérale s’est transformée en service d’état-major du gouvernement suisse.