Né le 3 décembre 1930 à Mazalaga à environ 20 kilomètres de Lisala dans la province de l'Equateur, Le cardinal Frédéric Etsou Nzambi ba Mungwabi est le fils de Joseph Honoré Marie Mabomba et de Françoise Naanu.Après ses études primaires à la mission catholique de Boyange, et secondaires au petit séminaire Notre Dame de grâce à Bolongo dans les environs de Lisala, le futur cardinal de la Rdc a passé trois années de philosophie et une année de théologie au grand séminaire de Kabwe dans le Kasaï-Occidental.

Le 8 décembre 1954, il est admis dans la congrégation des pères de Scheuts. Après une année de noviciat et trois ans de théologie dans le scolasticat de Katoka dans le Kasaï-Occidental, il fit ses v?ux perpétuels et est ordonné prêtre le 13 juillet 1958 à Lisala par monseigneur François Van Den Berch. Au bout d'une année de théologie pastorale à Bruxelles, le père Frédéric Etsou va travailler successivement comme vicaire à Saint François de salles de Kintambo et Saint Pierre dans la commune de Kinshasa entre 1959 et 1964.

En 1964, il est envoyé à Paris où pendant 4 ans, il fait les études de sociologie. Entre 1968 et 1976, il revient à la paroisse Saint Pierre comme curé et assumera en même temps les charges de vice provincial des Scheuts pour la province CICM de Kinshasa et de vice président de l'Association des supérieurs majeurs (Assuma).Sacré Evêque le 7 novembre 1976, Mgr Etsou sera nommé archevêque de Mbandaka - Bikoro le 17 décembre 1977 en remplacement de Mgr. Pierre Winjnants, retourné en Belgique.

De 1979 a 1984, il est vice président de la Conférence épiscopale du zaïre. Nommé archevêque de Kinshasa le 14 août 1990, en remplacement du feu le cardinal Malula, il sera nommé cardinal le 29 mai 1991 par feu le pape Jean Paul II.

Le 13 juillet 2000, lors de la 34è assemblée plénière de la CENCO, il est nommé président de la Conférence épiscopale nationale du Congo pour un mandat de 4 ans.Très engagé pour la cause sociale, son éminence le cardinal Etsou a accompagné la campagne d'éducation civique et électorale avec la commission Justice et paix au cours de deux dernières années.

Au niveau du Saint siège, le cardinal Etsou était membre des conseils pontificaux pour évangélisation des peuples, pour la famille et pour les affaires économiques. Il a eu à participer dans les synodes au niveau romain et au conclave des cardinaux lors de l'élection du pape Benoît XVI.