Il prépare d’ailleurs pour la fin du mois une série de déplacements sur le terrain dont la rentrée scolaire, la première d’un gouvernement de gauche depuis onze ans, sera le point d’orgue.