Sont concernés dans cette affaire notamment, les Présidents Denis Sassou Nguesso (Congo-Brazzaville), feu Omar Bongo Ondimba (Gabon), Théodoro Obiang Nguéma Mbasogo (Guinée Equatoriale) et son fils, Théodorin Obiang Nguéma.