Autre point faible, que le gouvernement cherche à combler le manque de relais à l'international. De quoi, peut-être satisfaire la mairie, qui peine encore à attirer les investissements étrangers dans la capitale.