Les socialistes guettent maintenant la rentrée du premier ministre.