Suite à cette inscription erronée, la Finlande a présenté mercredi soir ses excuses officielles au chef de l'Etat russe.