Les femmes congolaises de l'Europe et de l'Amérique sont très politisées et vigilantes, elles ne font plus avoir. La politique, c'est la gestion de la cité ! Les politicailleurs ventripotents ont pris en otage les institutions de tout un pays, croyant que les femmes congolaises déjà victimes ne voient pas, ils se trompent ! les femmes congolaises d'étranger savent lire, écrire, compter, conduire...Elles connaissent leurs droits, elles viennent en aide à leurs compatriotes restées au pays, par patriotisme et amour du Grand Congo, ce dernier n'appartient ni aux usurpateurs, imposteurs, arrivistes et parvenus qui sévissent actuellement contre le peuple mais à tous les Congolais où qu'ils soient et vivent sur cette terre des hommes.