Selon le décret de création du Haut Conseil, ce dernier « a pour mission d'assurer la concertation avec la société civile et d'animer le débat public sur les grandes orientations de la politique des droits des femmes et de l'égalité ».

Plus précisément :

* Il contribue à l'évaluation des politiques publiques qui concernent l'égalité entre les femmes et les hommes.

* Il assure l'évaluation des études d'impact des lois, règlements, documents d'évaluation des lois de finances et des lois de financement de la sécurité sociale.

* Il recueille et diffuse les analyses, études et recherches françaises, européennes et internationales relatives à l'égalité entre les femmes et les hommes.

* Il formule des recommandations, des avis et propose des réformes au Premier ministre.

Le décret précise que « le Haut Conseil peut être saisi de toute question par le Premier ministre ou le ministre chargé des droits des femmes. Il peut se saisir de toute question de nature à contribuer aux missions qui lui sont confiées ».

Le Haut Conseil remet, tous les deux ans, un rapport général au Premier ministre et à la ministre des Droits des femmes. Il est présenté au Parlement par la ministre des Droits des femmes.

Il produit également des rapports thématiques sur les sujets de son choix.