Car ceux des camerounais qui ont connu au Sénégal Senghor, Diouf Wade, et aujourd’hui d’hui Macky Sall, qui ont connu au Bénin Kerekou, Nicephore Soglo, Kerekou encore et aujourd’hui, Boni Yayi, se disent bien que leur pays, le Cameroun, mérite d’expérimenter un autre leader à la tête de l’Etat.