La chef de l'opposition birmane s'est rendu à Berne en train. Elle y a rencontré le chef de la diplomatique helvétique Didier Burckhalter. Dans la soirée, la leader birmane dînera avec la présidence de la Confédération helvétique, Eveline Widmer-Schlumpf.

Aung San Suu Kyi, qui est accompagnée d'une délégation de 4 personnes, prendra l'avion pour Oslo, deuxième étape de sa tournée européenne, où elle prononcera un discours de remerciements pour son Prix Nobel de la Paix, décerné en 1991, alors qu'elle était en captivité en Birmanie.