Djibouti, dont le président Ismaël Omar Guelleh a été réélu à une écrasante majorité en 2011 à l'issue d'une élection boycottée par une partie de l'opposition, a décroché l'une des dernières places dans le dernier classement mondial de la liberté de la presse de RSF : 159e sur 179.