Le Secrétaire général propose la répartition du Fonds multilatéral unique et ordonne son affectation.