RDC: Mensonges de Félix Tshilombo Pétain entraîneront faillite et chaos au Congo !

RDC: Mensonges de Félix Tshilombo Pétain entraîneront faillite et chaos au Congo !

Félix Tshiombo Pétain Bizimungu est le masque d'Alias Kabila

Respecter le choix du peuple congolais, c'est lui rendre sa dignité. Le peuple congolais est allé à l'élection présidentielle du 30 décembre dernier, pour un changement de son destin. Refus catégorique du régime d'imposture, d'occupation et d'imposture d'Alias Kabila. Le coup de théâtre s'est produit: la nomination électorale de Félix Tshilombo Pétain par Alias Kabila, en lieu et place de Martin Fayulu Madidi, le vrai gagnant de cette élection.

Il se prénomme "Rangers Raptors", dribbleur patenté, habitué aux fourberies et roublardises et il a cru enfariner le peuple congolais. La "Résistance" s'organise contre son vol électoral. Président Quado, président étiquette, président nommé... Les mensonges de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu éclatent au grand jour. Et la fausse image du Fils du plus grand opposant Etienne Tshisekedi pâlit. Comment le sphinx de Limeté a pu accepter que son fils soit fourbe, roublard et le plus grand enfarineur que le Congo n'ait jamais connu ? Etienne Tshisekedi se clamait légaliste, que dire de son fils qui a volé l'espoir de tout un peuple ? Les mensonges rocambolesques de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu vont entraîner le Congo à la faillite et au chaos. Son partenaire et allié Alias Kabila est coupable de Haute Trahison, des crimes politiques, économiques et contre l'humanité. Son régime d'imposture, d'occupation et de prédation durant les 18 années, Le problème de la République démocratique du Congo, c'est Félix Tshilombo Pétain Bizimungu et son partenaire-allié Alias Kabila. Les deux mafieux, bandits et gangsters politique en bons politicailleurs ont fait un deal, en pleine élection électorale, pour contourner le choix du peuple congolais pour le changement et le dégagisme. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est devenu le masque et bouclier d'Alias Kabila. Il n'a aucun pouvoir ni imperium, ce qui compte pour lui c'est le fauteuil présidentiel. Martin Fayulu, le président élu du peuple congolais n'est pas Jean-Pierre Bemba a qui on a volé l'élection Louis Michel 2006, il n'est Etienne Tshisekedi à qui Alias Kabila a volé l'élection de novembre 2011. Martin Fayulu doit récupérer son élection et imperium. On ne peut pas continuer accepter que le peuple aille aux élections pour que son choix soit annihiler.

Les Dupond-Dupont enfarineurs du peuple congolais: Félix Tshilombo Pétain et Alias Kabila

Depuis sa nomination électorale, avec un élan égotique surdimensionné, un orgueil de tshintutshetu, Monsieur 16% Félix Tshilombo Pétain Bizimungu vit dans un déni qui conduit à un mépris du peuple. Fieffé menteur, il ose même déclarer qu'il a été élu alors qu'il n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Le président Quado a été nommé. Il a fait un deal avec Alias Kabila pour contourner le choix du peuple congolais. Il a bénéficié d'une nomination électorale qui n'est une élection. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est un voleur des voix, voleur des rêves et voleur d'espoirs du peuple congolais. On ne peut pas se faire pardonner sans avouer la vérité ! Félix Tshilombo Pétain Bizimungu doit apprendre à dire la vérité. Il a volé l'élection. Le vassal de Paul Kagame doit savoir que la colère du peuple monte et gronde. La RDC n'est pas la propriété de l'imposteur-usurpateur et collabo, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu ni de sa famille.

Malgré ses mensonges extravagants et éhontés, pour reprendre la main, Félix Tshilombo Bizimungu doit :

1. Appeler Martin Fayulu, le président élu du peuple congolais, tous les candidats de l'élection présidentielle et les Évêques de la CENCO. Organiser vite une rencontre "Sauvons le Congo". Reconnaître devant eux, qu'il est imposteur et usurpateur, qu'il n'a jamais gagné l'élection du 30 décembre dernier. Il a fait un odieux deal avec Alias Kabila pour sa nomination électorale. Mettre à la disposition de chacun et du peuple congolais, le fameux deal tant décrié.

2. Demander pardon au peuple congolais pour son vol électoral devant micros et caméras de tous les médias congolais, y compris internationaux présents au Congo.

3. Accepter sa destitution pacifique pour Haute Trahison. Refaire toutes les élections rapidement. Prendre l'engagement qu'il ne sera pas candidat puisque faussaire.

4. Arrêter Alias Kabila et tous les dinosaures Mobutistes et Mammouths Josephistes qui ont plongé le pays aux enfers.

5. Mettre hors d'état de nuire, Corneille Nangaa, président de CENI et ses deux complices: Norbert Basengezi et son fils Marcellin Basengezi. Ils ont planqué $100 millions aux Etats-Unis. Le trésor les a sanctionnés. C'est au Congo de tout faire pour récupérer son argent !

6. Virer tous les juges godillots corrompus de la Cour Constitutionnelle. Rendre justice et réparations aux 12 millions des morts congolais.

7. Organiser les Etats généraux des Fardc pour nettoyer l'armée congolaise, des bandits, loubards et mercenaires qui ternissent son image.

8. Le peuple congolais doit être le premier bénéficiaire de ses ressources. Mieux payer les fonctionnaires, militaires, policiers...Organiser le social, l'éducation, le système de santé, l'eau et l'électricité soit accessible à tous.... Il est inacceptable qu'avec toutes les ressources de la RDC que le peuple continue de mourir de faim.

 

La démocratie a ses règles, principes et valeurs qui sont universelles. Par son vol électoral, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, qui est devenu le masque et bouclier d'Alias Kabila, a accepté de protéger des criminels économiques, politiques et contre l'humanité. Il porte devant une lourde responsabilité.

Les commentaires sont fermés.