RDC: 10 raisons pour ne pas croire Tshilombo et ses appels du pied !

RDC: 10 raisons pour ne pas croire Tshilombo et ses appels du pied !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Seule l'élection donne la légitimité à quelqu'un pour agir au nom du peuple. Le deal pour bénéficier d'une Nomination Électorale, tel est le cas en RDC, est un nouveau paradigme sur le Continent qu'il faut surveiller pour éviter la métastase. Réveil FM International a trouvé les 10 raisons pour ne pas croire Tshilombo et ses appels. En un an et quatre mois, que des magouilles, détournements...

freddy-mulongo-fatshi-ntaba-tshilombo

1. Tshilombo est bénéficiaire d'une Nomination Électorale: Fieffé menteur, fourbe et roublard, Tshilombo Monsieur 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Il a fait un deal avec Alias Kabila et les ennemis du Congo, pour bénéficier d'une Nomination Electorale. L'individu a le mépris du peuple congolais, car il a usé de la ruse pour se faire nommer. Petit président nommé et protocolaire, il n'est le chef de l'Etat de la République démocratique du Congo. Imposteur et usurpateur, Tshilombo a volé le destin du peuple congolais par ses magouilles politicardes. Il n'a jamais été élu par nos compatriotes de Beni, Butembo et Yumbi. N'étant pas élu, Tshilombo devrait être Fédérateur et Rassembleur, mais l'arrogance de l'individu et ses Bena Mpuka, qui insultent sur les réseaux les compatriotes d'autres provinces...sans un moindre recadrage, prouve à dessein que cette démarche est voulue et assumée. mais le retour de la manivelle est souvent impromptue et inattendue.

freddy-mulongo-kagame-a-kinshasa

 2. Tshilombo a fait applaudir Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais, au stade des martyrs de la pentecôte: Le vendredi 31 mai 2019, Tshilombo a montré au peuple congolais sa dangerosité qui s'est manifesté à grande pompe le jour des obsèques d'Etienne Tshisekedi, Premier ministre honoraire, au stade des Martyrs, l'endroit même où l'ancien ministre de Mobutu avait justifié la pendaison des conjurés de la pentecôte. Un criminel rentre toujours sur le lieu de son crimes pour constater l'ampleur du dégâts. Décédé, Tshisekedi n'a pas constaté l'ampleur de ses dégâts après lui. Le seul héritage qu'il a laissé au Congo, c'est un fils voleur, manipulateur, imposteur et usurpateur qui a fait entrer officiellement Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais sur notre sol et l'a applaudir par des Congolais Tribalo-Ethniques. Paul Kagamé n'a jamais demandé pardon ni présenter ses excuses pour les 12 millions de Congolais morts, pour ses crimes de sang, crimes de génocide et crimes contre l'humanité au Congo. "Négationniste", il a toujours nié ses pillages et recels des ressources de la République démocratique du Congo. Le mépris de Tshilombo pour le peuple congolais est manifeste. Son amitié avec Paul Kagame, malgré ses crimes commis sur le sol congolais, le perdra. Tous ceux qu'il considère comme des morts pour rien...vivants étaient des êtres humains et ne demandaient rien d'autre que de vivre. Tshilombo pour ses accointances avec Kagamé, le bourreau du peuple congolais, a décidé qu'il ne fouinerait pas dans le passé. C'est un devoir patriotique pour un pays d'honorer ses morts.

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-168

3. Tshilombo  a écrit noir sur blanc que les 12 millions de morts sont morts par "Effets collatéraux":  Quelle honte d'avoir un pseudo-président nommé pareil ? Même Alias Kabila que l'on disait proconsul Rwandais n'avait osé faire ce que le Maréchal Pétain Congolais,  Tshilombo a fait à Kigali. Le fils Tshisekedi s'est permis d'aller s'incliner et rendre hommage aux morts rwandais.Alors qu'il ne s'est jamais donné la peine de s'incliner pour nos morts à Kisangani pour les victimes de la guerre de six jours entre l'armée rwandaise et Ougandaise en 2000, à Makabola où ldes villageois furent brûlés vifs et des femmes enterrés vivantes par le RCD, mouvement rebelle pro-rwandais, à Kasika, Mwenga, Beni, Butembo...Il a piétine ainsi la mémoire de nos 12 millions des morts Congolais, victimes de Paul Kagamé, dictateur Rwandais et bourreau du peuple congolais.

freddy-mulongo-rwandair

4. Tshilombo a ouvert l'espace aérien congolais à Rwandair: Alias Joseph Kabila malgré son règne d'imposture n'a jamais accepté que la compagnie aérienne rwandaise: Rwandair atterrisse à Kinshasa. Tshilombo l'a fait au grand mépris de la sécurité congolaise. Rwandair transporte en majorité des militaires Rwandais Pro-Kagamé, qui sont déversé à Kinshasa, la capitale congolaise. Et disparaisse dans la nature. Pourquoi Congo Airways n'a jamais eu l'autorisation d'atterrir à Kigali ? Pourquoi c'est Rwandair qui a tenu à venir à Kinshasa ? Rwandair a opéré avec succès son vol inaugural à destination de Kinshasa le mercredi 17 avril 2019. « Nous sommes très fiers d’ajouter Kinshasa à notre réseau et d’offrir des services de transport de passagers et de fret. Cette nouvelle destination soutiendra notre croissance et augmentera notre présence en Afrique. Nous pensons également que l’ajout de Kinshasa stimulera les affaires et renforcera les liens commerciaux entre les deux pays », avait déclaré à la presse, Yvonne Manzi Makolo, PDG de RwandAir.

freddy-mulongo-rwandair1

Qui sont les hommes d'affaire qui quittent Kinshasa pour Kigali ? Le pourcentage est de 0,001%. Rwandair amène à Kinshasa des militaires, agents de renseignements rwandais et autres milices, mercenaires. Rwandair fait ses publicités à Bruxelles pour quelle destination ? Kinshasa, la capitale congolaise. Que fait donc Congo Airways, la compagnie aérienne congolaise ? Elle est cannibalisée par Tshilombo. A la question d'un confrère de Bunia: Pourquoi avez-vous autorisé Rwandair de survoler l'espace aérien du Congo, la réponse enfantin de Tshilombo a fait sourire plus d'un: "c'est pour booster Congo Airways" ! On se demande qui lui a soufflé une cette réponse. Comment Rwandair qui vient prendre des parts de marché de Congo Airways, la compagnie aérienne nationale congolaise, c'est pour booster cette dernière. Réponse incongrue, d'un corrompu incapacitaire qui a vendu le Congo pour son ventre. 

freddy-mulongo-tshilombo40

4. Tshilombo est un tribaliste et despote patenté: Tshilombo est un petit président nommé qui veut s'arroger un pouvoir absolu, arbitraire et sans contrôle. Avec ses 102 conseillers tribaux, tous des Bena Mpuka qui écument sa présidence usurpée, Tshilombo est un pire tribaliste que la RDC n'ait jamais connu. La République n'appartient pas à la tribu Luba. Orgueilleux et incapacitaire, Tshilombo nomme ses parents et membres de famille, sans ambages.Si Tshilombo avait nommé des hommes et femmes compétents, cela serait une bonne affaire pour le pays. Il a nommé ses tribaux, checkuleurs, magouilleurs, mayuyeurs et bandits de grand chemin. Ces incapacitaires ont transformé la présidence usurpée en cour de Roi Pétaud.  L'oncle de Tshilombo, Mgr Gérard Mulumba Kalemba , évêque émérite du diocèse de Mweka dans la province du Kasaï , est le  chef de la maison civile. Nommé le 21 mai 2019, Gérard Mulumba gère les affaires privées de son neveu et ses relations avec le reste de sa famille, très étendue (Étienne avait huit frères et sœurs, 26 enfants). Le prélat revendique honteusement aussi un rôle de "conseiller spirituel", alors que son neveu, le  "Président Nommé" fréquente l’église évangélique du centre missionnaire Philadelphie de Kinshasa.  

freddy-mulongo-azarias-ruberwa

5. Tshilombo est un pâtissier-boulanger: Enfarineur, Tshilombo est un pâtissier-boulanger. Il enfarine à tout va. "Kosa Leka" est son mode d'emploi mais aussi son univers.  Ses promesses kilométriques irréalisables sont marque de fabrique. Il ment, ment et ment comme il respire. Alias Kabila le tient. L'udps est devenu un parti familial des ventriotes. le peuple d'abord, slogan creux est devenu le ventre d'abord. 

Azarias Ruberwa se moque de son nouveau partenaire politique Jean MARC kABUND PRESIDENT DE L ' UDPS : Faire de l'équitation c'est ça que donne le pouvoir... © Sangoyacongo

 Alors que son parti vient de subir une cuisante défaite aux élections des gouverneurs, Jean-Marc Kabunda wa Kabunda joue à l’apprenti joker. Le samedi 6 avril 2019, les délégués du FCC et de CACH négociaient  à Kisantu au Kongo sur la formation du gouvernement. Retirés en province, les délégués de FCC et de Cach discutent du prochain gouvernement en RDC. Et Jean-Marc Kabund a Kabund, président à l’intérim de l’UDPS, en a profité pour monter sur le cheval et faire de l'équitation pour la première fois... sous le regard moqueur ? d'Azarias Ruberwa qui lui balance : « Vous voyez ce que donne le pouvoir ? (...).  L'inoubliable scène se passe à Mbwela Lodge. Le complexe hôtelier appartenant à Antoine Gonda, l’ancien ambassadeur itinérant d'Alias Kabila. Une scène surréaliste quand on connait les délations particulièrement houleuses entre le tonitruant 520 giga et le FCC.

A suivre !

Les commentaires sont fermés.