• RDC: 10 raisons pour ne pas croire Tshilombo et ses appels du pied !

    RDC: 10 raisons pour ne pas croire Tshilombo et ses appels du pied !

    Freddy Mulongo, Réveil FM International

    Seule l'élection donne la légitimité à quelqu'un pour agir au nom du peuple. Le deal pour bénéficier d'une Nomination Électorale, tel est le cas en RDC, est un nouveau paradigme sur le Continent qu'il faut surveiller pour éviter la métastase. Réveil FM International a trouvé les 10 raisons pour ne pas croire Tshilombo et ses appels. En un an et quatre mois, que des magouilles, détournements...

    freddy-mulongo-fatshi-ntaba-tshilombo

    1. Tshilombo est bénéficiaire d'une Nomination Électorale: Fieffé menteur, fourbe et roublard, Tshilombo Monsieur 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Il a fait un deal avec Alias Kabila et les ennemis du Congo, pour bénéficier d'une Nomination Electorale. L'individu a le mépris du peuple congolais, car il a usé de la ruse pour se faire nommer. Petit président nommé et protocolaire, il n'est le chef de l'Etat de la République démocratique du Congo. Imposteur et usurpateur, Tshilombo a volé le destin du peuple congolais par ses magouilles politicardes. Il n'a jamais été élu par nos compatriotes de Beni, Butembo et Yumbi. N'étant pas élu, Tshilombo devrait être Fédérateur et Rassembleur, mais l'arrogance de l'individu et ses Bena Mpuka, qui insultent sur les réseaux les compatriotes d'autres provinces...sans un moindre recadrage, prouve à dessein que cette démarche est voulue et assumée. mais le retour de la manivelle est souvent impromptue et inattendue.

    freddy-mulongo-kagame-a-kinshasa

     2. Tshilombo a fait applaudir Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais, au stade des martyrs de la pentecôte: Le vendredi 31 mai 2019, Tshilombo a montré au peuple congolais sa dangerosité qui s'est manifesté à grande pompe le jour des obsèques d'Etienne Tshisekedi, Premier ministre honoraire, au stade des Martyrs, l'endroit même où l'ancien ministre de Mobutu avait justifié la pendaison des conjurés de la pentecôte. Un criminel rentre toujours sur le lieu de son crimes pour constater l'ampleur du dégâts. Décédé, Tshisekedi n'a pas constaté l'ampleur de ses dégâts après lui. Le seul héritage qu'il a laissé au Congo, c'est un fils voleur, manipulateur, imposteur et usurpateur qui a fait entrer officiellement Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais sur notre sol et l'a applaudir par des Congolais Tribalo-Ethniques. Paul Kagamé n'a jamais demandé pardon ni présenter ses excuses pour les 12 millions de Congolais morts, pour ses crimes de sang, crimes de génocide et crimes contre l'humanité au Congo. "Négationniste", il a toujours nié ses pillages et recels des ressources de la République démocratique du Congo. Le mépris de Tshilombo pour le peuple congolais est manifeste. Son amitié avec Paul Kagame, malgré ses crimes commis sur le sol congolais, le perdra. Tous ceux qu'il considère comme des morts pour rien...vivants étaient des êtres humains et ne demandaient rien d'autre que de vivre. Tshilombo pour ses accointances avec Kagamé, le bourreau du peuple congolais, a décidé qu'il ne fouinerait pas dans le passé. C'est un devoir patriotique pour un pays d'honorer ses morts.

    freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-168

    3. Tshilombo  a écrit noir sur blanc que les 12 millions de morts sont morts par "Effets collatéraux":  Quelle honte d'avoir un pseudo-président nommé pareil ? Même Alias Kabila que l'on disait proconsul Rwandais n'avait osé faire ce que le Maréchal Pétain Congolais,  Tshilombo a fait à Kigali. Le fils Tshisekedi s'est permis d'aller s'incliner et rendre hommage aux morts rwandais.Alors qu'il ne s'est jamais donné la peine de s'incliner pour nos morts à Kisangani pour les victimes de la guerre de six jours entre l'armée rwandaise et Ougandaise en 2000, à Makabola où ldes villageois furent brûlés vifs et des femmes enterrés vivantes par le RCD, mouvement rebelle pro-rwandais, à Kasika, Mwenga, Beni, Butembo...Il a piétine ainsi la mémoire de nos 12 millions des morts Congolais, victimes de Paul Kagamé, dictateur Rwandais et bourreau du peuple congolais.

    freddy-mulongo-rwandair

    4. Tshilombo a ouvert l'espace aérien congolais à Rwandair: Alias Joseph Kabila malgré son règne d'imposture n'a jamais accepté que la compagnie aérienne rwandaise: Rwandair atterrisse à Kinshasa. Tshilombo l'a fait au grand mépris de la sécurité congolaise. Rwandair transporte en majorité des militaires Rwandais Pro-Kagamé, qui sont déversé à Kinshasa, la capitale congolaise. Et disparaisse dans la nature. Pourquoi Congo Airways n'a jamais eu l'autorisation d'atterrir à Kigali ? Pourquoi c'est Rwandair qui a tenu à venir à Kinshasa ? Rwandair a opéré avec succès son vol inaugural à destination de Kinshasa le mercredi 17 avril 2019. « Nous sommes très fiers d’ajouter Kinshasa à notre réseau et d’offrir des services de transport de passagers et de fret. Cette nouvelle destination soutiendra notre croissance et augmentera notre présence en Afrique. Nous pensons également que l’ajout de Kinshasa stimulera les affaires et renforcera les liens commerciaux entre les deux pays », avait déclaré à la presse, Yvonne Manzi Makolo, PDG de RwandAir.

    freddy-mulongo-rwandair1

    Qui sont les hommes d'affaire qui quittent Kinshasa pour Kigali ? Le pourcentage est de 0,001%. Rwandair amène à Kinshasa des militaires, agents de renseignements rwandais et autres milices, mercenaires. Rwandair fait ses publicités à Bruxelles pour quelle destination ? Kinshasa, la capitale congolaise. Que fait donc Congo Airways, la compagnie aérienne congolaise ? Elle est cannibalisée par Tshilombo. A la question d'un confrère de Bunia: Pourquoi avez-vous autorisé Rwandair de survoler l'espace aérien du Congo, la réponse enfantin de Tshilombo a fait sourire plus d'un: "c'est pour booster Congo Airways" ! On se demande qui lui a soufflé une cette réponse. Comment Rwandair qui vient prendre des parts de marché de Congo Airways, la compagnie aérienne nationale congolaise, c'est pour booster cette dernière. Réponse incongrue, d'un corrompu incapacitaire qui a vendu le Congo pour son ventre. 

    freddy-mulongo-tshilombo40

    4. Tshilombo est un tribaliste et despote patenté: Tshilombo est un petit président nommé qui veut s'arroger un pouvoir absolu, arbitraire et sans contrôle. Avec ses 102 conseillers tribaux, tous des Bena Mpuka qui écument sa présidence usurpée, Tshilombo est un pire tribaliste que la RDC n'ait jamais connu. La République n'appartient pas à la tribu Luba. Orgueilleux et incapacitaire, Tshilombo nomme ses parents et membres de famille, sans ambages.Si Tshilombo avait nommé des hommes et femmes compétents, cela serait une bonne affaire pour le pays. Il a nommé ses tribaux, checkuleurs, magouilleurs, mayuyeurs et bandits de grand chemin. Ces incapacitaires ont transformé la présidence usurpée en cour de Roi Pétaud.  L'oncle de Tshilombo, Mgr Gérard Mulumba Kalemba , évêque émérite du diocèse de Mweka dans la province du Kasaï , est le  chef de la maison civile. Nommé le 21 mai 2019, Gérard Mulumba gère les affaires privées de son neveu et ses relations avec le reste de sa famille, très étendue (Étienne avait huit frères et sœurs, 26 enfants). Le prélat revendique honteusement aussi un rôle de "conseiller spirituel", alors que son neveu, le  "Président Nommé" fréquente l’église évangélique du centre missionnaire Philadelphie de Kinshasa.  

    freddy-mulongo-azarias-ruberwa

    5. Tshilombo est un pâtissier-boulanger: Enfarineur, Tshilombo est un pâtissier-boulanger. Il enfarine à tout va. "Kosa Leka" est son mode d'emploi mais aussi son univers.  Ses promesses kilométriques irréalisables sont marque de fabrique. Il ment, ment et ment comme il respire. Alias Kabila le tient. L'udps est devenu un parti familial des ventriotes. le peuple d'abord, slogan creux est devenu le ventre d'abord. 

    Azarias Ruberwa se moque de son nouveau partenaire politique Jean MARC kABUND PRESIDENT DE L ' UDPS : Faire de l'équitation c'est ça que donne le pouvoir... © Sangoyacongo

     Alors que son parti vient de subir une cuisante défaite aux élections des gouverneurs, Jean-Marc Kabunda wa Kabunda joue à l’apprenti joker. Le samedi 6 avril 2019, les délégués du FCC et de CACH négociaient  à Kisantu au Kongo sur la formation du gouvernement. Retirés en province, les délégués de FCC et de Cach discutent du prochain gouvernement en RDC. Et Jean-Marc Kabund a Kabund, président à l’intérim de l’UDPS, en a profité pour monter sur le cheval et faire de l'équitation pour la première fois... sous le regard moqueur ? d'Azarias Ruberwa qui lui balance : « Vous voyez ce que donne le pouvoir ? (...).  L'inoubliable scène se passe à Mbwela Lodge. Le complexe hôtelier appartenant à Antoine Gonda, l’ancien ambassadeur itinérant d'Alias Kabila. Une scène surréaliste quand on connait les délations particulièrement houleuses entre le tonitruant 520 giga et le FCC.

    Lire la suite

  • RDC: Kin kiey Mulumba "Moyibicrate" et les 50 millions de la fibre optique!

    RDC: Kin kiey Mulumba "Moyibicrate" et les 50 millions de la fibre optique!

    Freddy Mulongo, Réveil FM International 

    “Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent.” ! Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" est plus qu'une girouette politique il tourne à tous vents. Pillard de la République, alors Tout-puissant Ministre de PTNTIC? Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" a empoché 50 millions de dollars pour l'installation de la Fibre Optique en RDC. Il s'est acheté un manoir à Waterloo en Belgique.

     
     
    Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" est un politicailleur pédant, corrompu et pillard des deniers publics. Chez ce clown politique et fieffé menteur, Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate", le ridicule et le grotesque n'ont jamais tué. Son arrogance, orgueil, ses fourberies, roublardises et flagorneries nous font rire à gorge déployée à Réveil FM International.  Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le gouvernement Matata I du 28 avril 2012 au 7 décembre 2014, Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" a perçu 50 millions de dollars pour l'installation de la fibre optique en République démocratique du Congo.

    Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" a privé 70 millions de Congolais de la fibre optique et s'est acheté un manoir à Waterloo en Belgique. Pour avoir dénoncé son escroquerie, Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" a traduit Réveil FM International en justice à Paris. Le baron du régime d'imposture de Kinshasa, le dinosaure Mobutiste caméléon qui est devenu mammouth joséphiste, chantre de "Kabila To tondi yo nanu té"  a cru qu'il suffit en tant que Ministre d'une République bananière  de clamer que l'on est diffamé pour clouer le bec d'un journaliste indépendant.  Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" a été débouté dans sa plainte en diffamation contre Freddy Mulongo, Réveil FM International. "Kabila Désir", "Masimanimba-Désir"  estimait que son honneur démesuré et sa dignité de baron, apparatchik, Dinosaure Mobutiste qui s'est mué en Mammouth et Tyrannosaure du régime d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, ont été bafoués par le journaliste Freddy Mulongo à Paris. Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate", Picsous de la République s'est autorisé de réclamer 20.000 euros pour son fameux honneur ! Le 1 euro symbolique, payable en plusieurs fois consentit au journaliste Freddy Mulongo, a courroucé le dernier ministre de l'information du dictateur Mobutu Sese Seko. Il a été débouté !

    En France,  les députés et sénateurs ont adopté le projet de loi tendant à la suppression du régime de l'offense à chef d'Etat étranger issu de l'article 36 de la loi du 29 juillet 1881:

    "L'offense au chef de l'état constituait dans notre Ancien droit le crime de lèse-majesté. La loi sur la presse du 17 mai 1819 punissait ainsi, dans son article 9, les offenses publiques envers la personne du roi. Aujourd'hui, c'est l'article 26 de la loi du 29 juillet 1881 qui traduit cet héritage dans notre droit positif. Le législateur a entendu, dans l'article 36 de la même loi, associer les chefs d'Etat étrangers à cette protection juridique. L'article 36 étant rédigé comme suit : "L'offense commise publiquement envers les chefs d'Etat étrangers, les chefs de gouvernements étrangers et les ministres des affaires étrangères d'un gouvernement étranger sera punie d'une amende de 300 000 F".

    Cette protection particulière serait nécessaire dans une société démocratique pour préserver notamment l'ordre public et les droits ou la réputation des étrangers concernés. Le délit d'offense répondrait aussi au souci du législateur de faciliter les relations internationales de la France en accordant à des hauts responsables politiques étrangers, une protection spécifique.

    Or, ce régime de l'offense à chef d'Etat étranger n'est pas acceptable en l'état actuel du monde. Une série de singularités juridiques viennent en effet réduire considérablement les capacités de défense de l'auteur de l'offense à dignitaire étranger. Les auteurs de propos qualifiés d'offense peuvent ainsi être punis plus sévèrement que les auteurs de diffamations. En France et en matière de diffamation, qui correspond à l'atteinte portée à l'honneur et à la dignité d'autrui, il est toujours, s'agissant de la vie publique, possible au prévenu d'opposer l'exceptio veritatis, c'est-à-dire de rapporter la preuve de la vérité des faits allégués, ce qui l'exonère de toute peine. D'autre part, et en matière d'offense à chef d'Etat étranger, aucune réciprocité n'est nécessaire de telle manière que, même sans qu'il y ait réciprocité entre la France et le pays considéré, la poursuite est obligatoire à la demande du dignitaire étranger.

    On peut enfin s'interroger sur la compatibilité de l'article 36 de la loi de 1881 avec l'article 10 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales relative à la liberté d'expression. Où est cette liberté si l'on n'est pas recevable à prouver que ce qu'on a dit est vrai ? Le même article paraît également contraire à la Convention de sauvegarde prise en son article 6 qui exige un procès équitable.

    Surtout, les chefs d'Etat étrangers ne doivent pas être protégés dans tous les cas. C'est évident à une époque où la France vient de ratifier le traité instaurant un Tribunal Pénal International. Auraient-ils dû être poursuivis et condamnés automatiquement en France, ceux qui à juste titre ont tracé des portraits fidèles d'Hitler, Polpot, Pinochet, Milosevic et d'autres, alors que ceux-ci étaient en fonction ?Le droit commun de la diffamation et de l'injure protège convenablement chacun y compris les dignitaires qu'ils soient français ou étrangers. Il est donc proposé de supprimer l'article 36 de la loi du 29 juillet 1881.

    Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" doit 450.000 mille dollars au FPI, sans oublier les 50 millions de dollars de la Fibre Optique !

    Décidément, Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate", homme d'argent et ami de Mammon est poursuivi par le signe indien. Ses casseroles deviennent retentissantes: Il vient d'être débouté par la justice française dans sa plainte en diffamation contre le journaliste Freddy Mulongo. "Kabila Désir-Masimanimba-Désir" estimait que son honneur démesuré et sa dignité de baron, apparatchik, Dinosaure Mobutiste qui s'est mué en Mammouth et Tyrannosaure du régime d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, ont été bafoués par le journaliste Freddy Mulongo à Paris. Kin Liey Mulumba "Moyibicrate", Picsous de la République s'est autorisé de réclamé 20.000 euros ! Le 1 euro symbolique, payable en plusieurs fois consentit au journaliste Freddy Mulongo, a courroucé le dernier ministre de l'information du dictateur Mobutu Sese Seko.

    Kin Kiey Mulumba "MOYIBICRATE" doit 450.000 $ au Fonds de Promotion pour l'Industrie- FPI

    La République démocratique du Congo a son Alibaba et ses 400 voleurs. Pilleurs et détourneurs des derniers publics se sont ligués pour mettre à genou la République. En effet, le Fonds de Promotion pour l'industrie (FPI) est une société public d'Etat, qui est saigné à blanc par des apparatchiks du régime. Le deal est simple et bien ouillé. Les barons du régime d'imposture et d'occupation empruntent des sommes colossales pour des projets inexistants. Et ils refusent de rembourser le FPI. Ils vont prévaloir leurs titres: Ministres, députés, sénateurs, gouverneurs...

    Pour nos confrères du site du Le Monde Afrique, qui ont eu accès au rapport d'enquête du Fonds de Promotion pour l'Industrie (FPI) longtemps tenu au secret et pourtant débattu à huis clos en juin 2016 devant l'Assemblée nationale présidée par Aubin Minaku, l'un des créanciers du FPI. Ce document de 66 pages, met à mal l’ambition industrielle du pays et révèle, preuves à l’appui, les pratiques corruptives de la classe politique congolaise. Ainsi, Tryphon Kin Kiey Mulumba, ministre des relations avec le Parlement de 2014 à 2016, se serait vu octroyer un prêt de 450 000 dollars pour équiper et pérenniser l’imprimerie de son groupe de presse. Sauf que, affirme toujours le média français, cette somme n’a pas servi à contribuer à l’industrialisation du pays. “Le ministre a plutôt remboursé un précédent crédit contracté auprès d’une banque plus à cheval sur les traites”.

    Les enquêteurs concluent sans ambages : « En clair, il y a détournement de fonds par les promoteurs des projets et laxisme du chef du FPI ». Selon le rapport d’enquête parlementaire, les pertes ou plutôt les détournements s’élèvent à 138 838 100, 98 millions de dollars. Parmi les bénéficiaires se trouvent nombre de députés et sénateurs congolais – parmi les mieux payés de la planète. Des gouverneurs, des ministres en exercice… Il y a aussi d’anciens membres du gouvernement et leurs proches.

    Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" a peur des poursuites judiciaires. Pour mieux se protéger, il a usé et abusé d'une arme qu'il utilise dans toutes les dictatures qu'il soutient: le fayotage ! Le flatteur patenté en bon flagorneur a lancé "Kabila Désir" ! Organe de propagande au service de l'imposteur de Kingakati.

    Le subterfuge est cousu au fil blanc, Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" vole, pille l'Etat congolais. Il est protégé voire intouchable malgré ses vols, parce qu'il est le troubadour d'Alias Joseph Kabila comme il a été avec Mobutu Sese Seko. Il suffit de fermer les yeux et d'écouter "Kabila-Désir-Masimanimba-Désir" faire sa propagande: Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" n'a fait que remplacer "Mobutu Sese Seko" par "Alias Joseph Kabila" ! C'est du réchauffé avec "Moto Na Libandi" qui roule pour son ventre avec un logiciel rayé ! Va-t-il rembourser les 450.000$ du FPI ? Que dire des millions de la fibre optique qu'il doit à l'Etat congolais ? Kin Kiey Mulumba roule maintenant pour "Tshilombo désir"! Il s'est fait membre de Cash-Camp pour le changement. Un patenté Moyibicrate comme Kin Kiey Mulumba peut-il incarner un changement ? 

     

    Lire la suite

  • RDC: Vital Kamerhe, directeur de cabinet au pavillon 8 de Makala!

    RDC: Vital Kamerhe, directeur de cabinet au pavillon 8 de Makala!

    Freddy Mulongo, Réveil FM International 

    Tshilombo a le trouillomètre à zéro! Il ne sait pas quoi faire. Il est dépassé par des événements. Son directeur de cabinet, allié et acolyte, Vital kamerhe est en prison à Makala. Pas de communiqué de la présidence usurpée? Pas de démission de VK de ses fonctions? Rien ! Le confinement de la République de la Gombé et le congrès extraordinaire du parlement inquiètent.

     
     

    Par ses agissements dilettantes, Tshilombo prouve à la face du monde qu'il est un président nommé et protocolaire. Il n'est pas Chef de l'Etat de la République démocratique du Congo. Il ne maîtrise et ne contrôle rien. Pourquoi Tshilombo ne démissionne-t-il pas Vital Kamerhe, son directeur de cabinet en prison de Makala pour les 370 millions de dollars volés. Emprisonné depuis le 8 avril 2020, Vital Kamerhe est détenu au pavillon 8, dans une cellule collective d'au moins seize personnes, ayant refusé le pavillon VIP pour sa sécurité.

    Depuis l'arrestation de son directeur de cabinet, Tshilombo est silencieux et aphone. Pas de communiqué pour expliquer ce qui s'est passé et démettre VK de ses fonctions. Tshilombo se défausse-t-il  sur son directeur de cabinet, allié et acolyte ?  S'abrite-t-il derrière des prétéritions de circonstance?  Doit-il déjà  intégrer sa propre culpabilité dans l'affaire 370 millions gérés par Kamerhe ? 

    La convocation d'un congrès extraordinaire du parlement, par Alexis Tambwe Mwamba, président du Sénat et Jeanine Mabunda , présidente de l'Assemblée nationale fait craindre le pire.   

    Le confinement de la République de la Gombe est un mauvais signe. A Kinshasa, Gombé est lieu de toutes les institutions. La commune de la Gombe est celle de l'oligarchie congolaise. Le fleuve Congo, c'est à la Gombe. Que cache véritablement le confinement uniquement de cette commune ? 

    Lire la suite

  • Rivale de Denise Nyakeru, Florence Kamerhe menace son mari Tshilombo!

    Rivale de Denise Nyakeru, Florence Kamerhe menace son mari Tshilombo!

    Freddy Mulongo, Réveil FM International

    L'artillerie lourde des "Tutsi-power" contre Tshilombo. Des services rwandais viennent de balancer sur les réseaux sociaux, la déclaration de Florence Kamerhe épouse de Tshilombo avec qui il a un enfant, pour le menacer de libérer Vital Kamerhe, son allié, directeur de cabinet et beau-frère. Lorsqu'on brasse 370 millions de dollars, s'achetant villas et manoirs, les Américains veillent ...

     

    freddy-mulongo-kamerhe-17

     

    Il faut sauver le soldat Vital Kamerhe mais comment ? Les services rwandais de "Tutsi-Power" sortent l'artillerie lourde. Ils tapent sous la ceinture de Tshilombo, le président nommé. Ils sortent de l'ombre, Florence Kamerhe, la petite sœur de Vital Karmerhe, qui résiderait à Liège en Belgique, avec qui Tshilombo a un enfant. Le conflit d'intérêt apparaît de plus en plus: Vital Kamerhe était allié, directeur de cabinet et beau-frère de Tshilombo. Malgré le fait qu'il a bouffé 370 millions de dollars des travaux de 100 jours, que pouvait faire Tshilombo en tant que président nommé ? Rien. mais lorsqu'on brasse autant des millions en dollars, les américains ne sont pas loin car ils protègent leur monnaie et suivent toutes les transactions. Ce n'est ni Tshilombo ni Alias Kabila qui ont fait arrêter Vital Kamerhe, mais les Américains avec des preuves accablantes des magouilles de VK. 

    La fameuse Florence Kamerhe , la petite sœur de Vital Kamerhe  déclare que: "J'ai couché avec Félix tshisekedi et on a eu un enfant...". Elle enchaîne:  "Je suis au point de tout dire, beaucoup de gens ne me connaissent pas, avant tout je me présente:  Je suis Florence Kamerhe la petite sœur de Vital Kamerhe. Je demande à Félix tshisekedi de réagir afin que mon grand frère quitte la prison avant que je dévoile des grands secrets sur ma relation avec lui.  Je lui demande aussi de ne pas oublier que nous sommes liés par des accords indélébiles.  Le président Félix Tshisekedi sait combien la famille Kamerhe pèse.  Mon grand frère Kamerhe ne voulait pas vraiment lui soutenir parce qu'il voyait l'esprit naïf en lui, mais grâce à moi que Kamerhe a soutenu Félix, nous sommes amoureux depuis longtemps on a eu un enfant, que je vais publier si mon grand frère traîne toujours en prison, qu'il réagisse avant que le pire ravage sa famille".

    Tshilombo a un piège tendu devant. S'il se met à nier qu'il n'a pas un enfant avec Florence Kamerhe, il risque de se retrouver dans la  situation d'Albert II, ex-Roi des Belges.  Albert II a admis être le père biologique d'une fille née hors mariage à la suite d'un test ADN, après plusieurs années de procédure engagée par cette dernière, Delphine Boël, aujourd'hui quinquagénaire.  L'ex-roi Albert a reconnu enfin sa fille illégitime, après des années de procédure."Sa Majesté le Roi Albert II a pris connaissance des résultats du prélèvement ADN auquel il s'est prêté à la demande de la cour d'appel de Bruxelles. Les conclusions scientifiques indiquent qu'il est le père biologique de Madame Delphine Boël", indiquait le communiqué de ses avocats.

    L'ex-roi (85 ans), qui a régné de 1993 à 2013, avait accepté de se soumettre à ce test en mai dernier, à la suite d'une décision de la cour d'appel de Bruxelles.Delphine Boël, une artiste plasticienne belge de 51 ans, affirme être née de la longue liaison qu'a eue dans les années 1960 et 1970 sa mère, Sibylle de Sélys Longchamps, avec Albert, alors prince héritier, marié depuis 1959 à Paola Ruffo di Calabria.

    Lire la suite

  • RDC: Vital Kamerhe, les paroles ne s'envolent plus à l'heure du Net !

    RDC: Vital Kamerhe, les paroles ne s'envolent plus à l'heure du Net !

    Freddy Mulongo, Réveil FM International

    L'Homme politique est devenu un si habile manipulateur qu'il se rapproche de l'illusionniste. Qui peut croire Kamerhe ? Et pourtant les écervelés fanatiques de l'Udps n'ont cessé de clamé: Vital Kamerhe, coach, Vital Kamerhe, pacificateur....Depuis qu'il dort en prison de Makala, Tshilombo est aphone, silencieux comme une carpe. Pas un communiqué de la présidence usurpée.

    freddy-mulongo-kamerhe-10

    Tous ces prétendus hommes politiques sont les pions, les cavaliers, les tours ou les fous d'une partie d'échecs qui se jouera tant qu'un hasard ne renversera pas le damier. (Honoré de Balzaac) ! Seul un dégagisme permettra au peuple congolais de recouvrir sa souveraineté.

    Le putsch électoral de Tshilombo, Monsieur 15% soutenu par son allié Kamerhé, pour une nomination électorale en lieu et place du respect des urnes. Tshilombo dans son deal à Kingakati avec Alias Kabila pour être président Nommé, d'une présidence usurpée, a toujours oublié que les populations congolaises de Beni-Butembo et Yumbi étaient privés de leur droit de vote. Ils n'avaient pas voté donc Tshilombo n'est pas leur président ! les magouilles à la présidence usurpée de Tshilombo, 306 millions de dollars volatilisés pour les travaux de 100 jours, font dégoûter de la politique et de la classe politique. 

    Vital Kamereh, coach, Vital Kamereh, pacificateur...scandaient les écervelés fanatiques de l'Udps. Depuis que la justice a incarcéré, Vital Kamerhe à la prison centrale de Makala pour vol et détournement des millions d'argent dans le cadre du projet des 100 jours de la présidence usurpée, certains oublient qu'un Directeur de cabinet ne fait rien sans l'aval de son président. D'autres veulent dédouaner Tshilombo et s'exclament qu'il ne fallait pas qu'il s'allie avec un criminel, empoisonneur,  falsificateur,  récalcitrant,  manipulateur,  tricheur,  rusé, voleur et  roublard. L'incarcération de Vital Kamerhe, son allié,  est aussi le dévoilement de la nudité de Tshilombo. 

    En politique, rien n'arrive par hasard. Chaque fois qu'un événement survient, on peut être certain qu'il avait été prévu pour se dérouler ainsi. Tshilombo n'a que deux slogans: Etat de droit et démocratie. Bon parleur, c'est Kamerhe qui développe comme dans cette vidéo. Il parle de justice indépendante, rédevabilité du pouvoir, bonne gestion, lutte contre la corruption...Or c'est tout le contraire de ce qu'il a fait vivre le peuple congolais. C'est lui qui a organisé la mafia à grande échelle à la présidence. Le marché de gré à gré, des comptes ouverts à la Rwabank pour y verser l'argent public, des comptes aux Seychelles, Afrique du Sud avec l'argent du peuple congolais...

     

     

     

    Lire la suite

  • RDC: Deux parjureurs de Genève, nullité, nudité et cupidité de Tshilombo-Kamerhe!

    RDC: Deux parjureurs de Genève, nullité, nudité et cupidité de Tshilombo-Kamerhe!

    Freddy Mulongo, Réveil FM International

     

    freddy-mulongo-kamerhe-na-tshisekedi

     

    La classe politique congolaise est la plus pourrie, corrompue, rapace, médiocre et ventriote de l'Afrique. Le Congolais vit avec -1 dollar par jour, les fonctionnaires sont impayés. Les Congolais vivent sans eau ni électricité. Nous apprenons que plus de 36 millions de dollars sont détournés à la présidence usurpée de Tshilombo, par VK, son allié et directeur de cabinet qui dort en prison à Makala...peut-on faire confiance à notre classe politique ? Bénéficiaire d'une nomination électorale, Tshilombo a pris des engagements pour ne pas fouiner dans les dix huit ans dur règne d'Alias Kabila. Et tant que le régime d'imposture de la Kabilie ne sera pas traduite en justice, comment croire en la justice congolaise vampirisée et aux ordres? AT et VK se sont lancés dans la course à l’enrichissement illicite, rapide et pour rattraper les années galères de l'opposition.  

    Le peuple congolais à affaire aux politicailleurs corrompus, rapaces, médiocres et ventriotes. Ils dévorent tout.

    La justice commence à fouiner dans le passé. Sauf qu'en République démocratique du Congo, les rétrocommissions ne sont pas condamnables, d'après Tshilombo sur TV5 Monde.  Quelle nullité ? Quelle cupidité ? Ils sont nuls,  nus et cupides.  Tshilombo et  Kamerhe sont nus comme deux vers de terre. Ils ont dirigé à eux deux, la République démocratique du Congo durant six mois, comme une épicerie ou un "Ligablo", tergiversant pour la mise en place d'u gouvernement, afin  mieux saigner le pays et s'enrichir. Cela ne fait qu'un an et quatre mois qu'ils sont aux affaires. Le faux "Bic Rouge" de Tshilombo était pour mieux voler l'Etat congolais, en complicité avec Vital Kamerhe, son directeur, était pour endormir et mieux enfariner notre peuple. 

    Un homme politique malhonnête, c'est comme un cerf-volant : il est gonflé de vent, il se pare de belles couleurs pour séduire, et lorsqu'il vole il est en général manipulé par quelqu'un qui tire les ficelles ! 
     Tshilombo de l'Udps et alliés- Kamerhe de l'Unc, sont deux bandits et mafieux qui foutent la honte à toute un pays. Avec ces deux voleurs patentés, la République démocratique du Congo est un buffet à volonté à ciel ouvert. 60 ans de mal gouvernance ont fait du Congo un vaste champ de ruines. Dans ces décombres, gisent des cadavres économico-financiers pour lesquels le peuple n’a cessé de réclamer justice. Et si la justice congolaise fouiner dans: Bukanga Lonzo;  l'Hôtel du gouvernement; les Redevances de la  SNEL;  les 1000 écoles par an; Project passerelles à Kinshasa; Fibre optique; Réhabilitation de la voie ferroviaire Kin-Ilebo-Lushi; Fabrication de passeports; Construction du palais du peuple. 

     

     
    Security Check Required © Julien

     

    Tout est parti de l'accord de Genève renié. Angwalima Tshilombo  et Vital Kamerhe, qui s’étaient engagés  solennellement en signant l’accord qui désignait Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition à l’élection présidentielle, mais s'étaient  rebiffés  moins de 24 heures après, sous prétexte des pressions subies de la part de leurs bases respectives. « Renier sa signature et ses propos en moins de 24 heures est la médiocrité de notre classe politique ! ». Tshilombo, Monsieur 15% et Kamerhé ont négocié la Nomination Electorale auprès d'Alias Kabila avec engagements de ne pas changer l'ordre établi. Ils ont enfariné le peuple congolais. Les deux voleurs patentés ont volé le destin du peuple congolais pour satisfaire leurs bas instincts.  Depuis un an et quatre mois, qu'est-ce-qui a réellement changé au Congo ? Rien. 

    Le fait que Christian Tshisekedi, le frère d'Angwalima Tshilombo soit cité parmi ceux qui ont bénéficié de marché de gré à gré pour les travaux de 100 jours n'augure rien de bon. Népotisme, tribalisme, laxisme et incompétence notoire sont les quatre pattes du régime Tshilombo. Peut-il nous faire croire que lui est bon et Kamerhe est le truand de leur présidence usurpée ? 

    Lire la suite

  • Rwanda: Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Kagamé, viré de la diplomatie!

    Rwanda: Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Kagamé, viré de la diplomatie!

    Freddy Mulongo, Réveil FM International

    Olivier Nduhungirehe, Hutu de service et numéro 2 de la diplomatie rwandaise vient d'être viré. Le Rantanplan de Paul Kagamé, s’était illustré par un tweet nauséabond lors de la mort du Grand Journaliste Français d'investigation Français, le regretté Pierre Péan qui disait: "un négationniste de moins ça fait du bien". Il avait interdit aux Congolais de ne pas commenter sur l'assassinat de Kizito!

    freddy-mulongo-olivier-rantanplan

     

    Hutu de service, Olivier Nduhungirehe est un cynique, arrogant et sinistre personnage. Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Paul Kagamé et numéro 2 de la diplomatie rwandaise vient d'être viré. Sur son compte Twitter, de manière discourtois, le chien de garde de Paul Kagamé,  a eu  le toupet d'interdire aux Congolais de ne pas parler de l'assassinat de Kizito Mihigo, ignorant qu'à partir du moment il y a mort d'homme, l'affaire concerne tout le monde. Kizito Mihigo était apôtre du pardon, de la réconciliation et du vivre ensemble entre les rwandais, son aura avait traversé des frontières. Il était Rwandais mais aussi citoyen du monde.

     

    freddy-mulongo-pierre-pean-1

     

    Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Paul Kagamé s’était illustré par des propos nauséabond, sur sa page Facebook, le 26 juillet 2019,  lors de la mort du Grand Journaliste Français d'investigation Français, le regretté Pierre Péan, il avait écrit ceci: "un négationniste de moins ça fait du bien. Le million de Tutsis victimes du génocide ne le laissera pas reposer en paix".

     Le passé trouble de Mitterrand durant l’Occupation, les fameux diamants de Bokassa, la « face cachée » du Monde… Pierre Péan, disparu jeudi à 81 ans, était un journaliste d’investigation chevronné célèbre pour ses enquêtes fouillées, dans lesquelles il mettait en lumière la part d’ombre des puissants et de l’histoire de France. Pierre Péan n'était pas un négationniste mais un grand journaliste qui se battait pour des valeurs.  Pierre Péan n'était pas négationniste!  La France a perdu  le Grand enquêteur français. Et le lundi 5 août 2019, le Groupe d’Initiative France-Rwanda avait lancé une pétition qui avait recueilli 400 signatures en quelques heures, visant à dénoncer et condamner les "propos scandaleux d’un membre du gouvernement rwandais qui s’est réjoui de la mort de Pierre Péan, écrivain et journaliste d’enquête français".

     

    freddy-mulongo-olivier-nduhungire

     

    Le pouvoir rend aveugle et corromps ! L'ancien réfugié a tout oublié. Olivier Nduhungirehe qui a la double nationalité Belgo-Rwandaise pour avoir vécu en Belgique d’abord comme réfugié politique avant d’obtenir sa deuxième nationalité, ignore que l'émoi n'a pas de frontières. Considéré comme le principal guerrier 2.0 du FPR, c’est surtout au travers des réseaux sociaux qu’Olivier Nduhungirehe s’est fait connaître. Le chien de garde de Paul Kagamé publiait sous le pseudonyme Théoneste Rwemalika sur « DHR » ! Il est connu pour ses défenses du régime sanguinaire et criminel de Paul Kagamé y compris par des attaques personnelles.

    Le fils de Jean Chrysostome Nduhungirehe qui fut ministre puis ambassadeur sous Habyarimana de 1973 à 1986, est un Hutu égaré qui aime les effluves de marmitons kagamistes. Pour s'approcher de la soupe et avoir sa part, Olivier Nduhungirehe a renié son père et il a même justifié l’assassinat de son petit frère Janvier Jean Cyriaque Nduhungirehe, qui fut froidement abattu devant le grillage de la propriété familiale à Kicukiro en avril 1994 par les combattants du FPR en arguant qu’il devait être abattu puisqu’il se trouvait sur une barrière (le portail d’entrée de chez les Nduhungirehe) où passait les éléments du FPR en chasse aux Interahamwe!

    Lire la suite

  • RDC: Tshilombo-Kamerhe, deux cadavres politiques, accord de Genève!

    RDC: Tshilombo-Kamerhe, deux cadavres politiques, accord de Genève!

    Freddy Mulongo, Réveil FM International

    Le 11 novembre 2018, après paraphes et signatures de l'accord de Genève par les sept leaders de l'opposition congolaise "L7". Chacun avait signé sa lettre d'engagement. "Je m'engage en outre à ne pas trahir le peuple congolais en violant les dispositions précitées. Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique, je serai soumis à l’opprobre de la nation et la sanction de mes pairs".

     

    freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-255

     

    Personne n'aurait pensé que le tout -puissant "président bis" et directeur de cabinet de Tshilombo dormirait un jour en prison. Vital Kamerhe croupit en prison à Makala. Le politicailleur rusé a refusé de loger au pavillon VIP, il a préféré rester au pavillon 8 avec d'autres prisonniers. Non par humilité mais pour sa sécurité. 

    Ce que nous avions écrit le 14 novembre 2018 est toujours. Tshilombo et Kamerhé en retirant leurs signatures de l'accord de Genève, les deux Mabumucrates se transformaient en cadavres politiques: 

    "La trahison du peuple congolais dans sa laideur. Fourberies et roublardises de deux Mbumbulu qui renient et retirent leurs signatures de Genève moins de 12 heures après. Felix Tshilombo et Vital Kamerheon avaient-ils apposé leurs signatures sur 5 documents de la Fondation Koffi Annan à Genève sous la torture ? Étaient-ils sur une chaise électrique et sous la drogue lorsqu'ils ont apposé leurs signatures désignant Martin Fayulu, soldat du peuple, comme candidat commun de l'opposition ?"

    Deux traîtres patentés à la nation congolaise foutent la honte à tout un peuple et au continent entier, l'Afrique. La République démocratique du Congo n'est pas otage ni de l'Udps ni de l'UNC. Felix Tshilombo et Vital Kamerheon sont deux opposants essuie-glaces qui sont nourris par le régime d'imposture d'Alias Joseph Kabila et font de l'opposition business. Amoraux, ils n'ont ni convictions ni valeurs. Les aspirations profondes du peuple congolais, Felix Tshilombo et Vital Kamerheon s’assoient dessus.

    Deux Mabumucrates corrompus- qui ont reçu chacun 3 millions de dollars américains du régime pour saborder la candidature commune de l'opposition. MataMata et PiliPili sont deux faux opposants versatiles et ils ont l'ADN de la trahison dans leur veine. Deux individus nocifs à l'opposition congolaise. Ils se sont auto-proclamés: Populaires et Charismatiques. Et bien, on va leur prouver que seul le peuple congolais est populaire et charismatique.

     

    freddy-mulongo-geneveopposants-41
    freddy-mulongo-geneveopposants-3

     

    Tshilombo et Kamerhe ont rétiré leurs signatures de l'accord de genève, en intervenant sur des médias coupagistes et thuriféraires de Kinshasa. Leurs signatures demeurent apposées sur leur lettre d'engagement:  "Je m'engage en outre à ne pas trahir le peuple congolais en violant les dispositions précitées. Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique, je serai soumis à l’opprobre de la nation et à la sanction de mes pairs".

    Ce n'est que le début. Vital Kamerhe ne vivra pas seul l'opprobre de la nation. Le tour de Tshilombo vient et viendra.  

    Deux pâtissiers enfarineurs ont crû enfariné tout un peuple. Deux fieffés menteurs patentés ont pris en otage toute une Nation. Ils se sont enrichis à vue d’œil, pendant que le peuple congolais vit dans une noire misère. Un an et quatre mois seulement après avoir volé le destin de tout un peuple, ils se chamaillent déjà...le Dircab est en prison. 

    Lire la suite

  • RDC: Tshilombo-Kamerhe, deux "Fossoyeurs" de l'accord de Genève!

    RDC: Tshilombo-Kamerhe, deux "Fossoyeurs" de l'accord de Genève

    Freddy Mulongo, Réveil FM International 

    Le 11 novembre 2018, l'accord à Genève de l'opposition, Martin Fayulu était désigné comme candidat commun de l'opposition. Le 12 novembre 2018, Félix Tshilombo, de l'Udps et alliés et Vital Kamerhe, de l'Unc, retiraient leurs signatures de l'accord, arguant et prétextant que leurs bases politiques refusaient cet accord. Réveil FM International publie l'accord mort né de Genève.

     

    freddy-mulongo-kamerhe-8

     

    Les sept principaux leaders de l'opposition congolaise « L7 » s'étaient réunis depuis le 9 novembre 2018, à Genève en Suisse. Ils avaient formé la "Coalition Lamuka"- "Réveille-toi, en lingala". Et ils étaient parvenus à se mettre d'accord sur une candidature commune à la présidentielle de décembre 2018. Avec la facilitation de la fondation Kofi Annan, la fumée blanche est sortie à 1h du matin du dimanche 11 novembre alors qu'ils étaient entrés la veille à 10h. C'est Martin Fayulu Madidi qui a été désigné candidat commun de l’opposition. Le 12 novembre 2018, Félix Tshilombo de l'Udps et alliés et Vital Kamerhe de l'Unc retiraient leurs signatures de l'accord de Genève. L'accord devenait caduque. Les deux politicailleurs et fossoyeurs de l'opposition se retrouvaient à Nairobi pour créer: le camp pour le changement (Cach) ! On connait la suite. Tshilombo, Monsieur 15% va négocier la Nomination Électorale avec Alias Kabila contre la volonté du peuple congolais, qui a élu massivement Martin Fayulu à 62, 8%. Par son odieux deal avec Alias Kabila, Tshilombo a volé le destin du peuple congolais pour ses intérêts ventriotes et égoïstes. Vital Kamerhe, son directeur de cabinet et allié de Cach croupit à la prison centrale de Makala, pour détournements de fonds publics, travaux de 100 jours. Celui qui était présenté comme le "Président bis", Vital Kamerhe pouvait-ils agir sans l'aval de sa hiérarchie ? Mafieux, Tshilombo et Kamerhe sont les Dupond-Dupont de la politique congolaise. Par leurs magouilles contre la République, ils ont pris en otage, le pays. 

    Les Congolais ne doivent pas demeurer amnésiques et revenir toujours à l'histoire. Voici les 9 pages de l'accord de Genève du 11 novembre 2018. Les 7 signataires sont: Adolphe Muzito, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Felix Tshilombo, Freddy Matungulu , Vital Kamerhe et Martin Fayulu. 

     

    freddy-mulongo-accord-geneve
    freddy-mulongo-accord-geneve-1
    freddy-mulongo-accord-geneve-2
    freddy-mulongo-accord-geneve-3
    freddy-mulongo-accord-geneve-4
    freddy-mulongo-accord-geneve-5
    freddy-mulongo-accord-geneve-6
    freddy-mulongo-accord-geneve-7
    freddy-mulongo-accord-geneve-8

     

    Lire la suite

  • OMS: "Coronavirus", menaces de morts et insultes racistes contre le Dr. Tedros!

    OMS: "Coronavirus", menaces de morts et insultes racistes contre le Dr. Tedros!

    Freddy Mulongo, Réveil FM International

    Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait l'objet de commentaires racistes depuis le début de la crise du Covid-19. Indifférent aux attaques personnelles, Dr.Tedros préfère se concentrer sur sauver des vies. L’OMS, accusée par le président américain d’être trop proche de la Chine et de mal gérer la pandémie, a dénoncé une « politisation » de la crise, appelant Pékin et Washington à s’unir pour combattre le virus.

     

    freddy-mulongo-tedros-ghebreyesus

     

    Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait l'objet de commentaires racistes depuis le début de la crise du Covid-19. Indifférent aux attaques personnelles, Dr Tedros préfère se concentrer sur sauver des vies.

    Plus de trois mois depuis le début de l’épidémie, Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui s’adresse aux médias trois fois par semaine, a par ailleurs dit avoir été la cible d’attaques racistes et de menaces de mort, en provenance notamment de Taïwan.

    Cette île a été exclue des principales institutions internationales sous la pression de la Chine, qui considère qu’elle fait partie de son territoire et menace de recourir à la force en cas de proclamation officielle de son indépendance.

     

    ONU Info @ONUinfo
     

    | Le Directeur général de l'OMS (@WHO) fait l'objet de commentaires racistes depuis le début de la crise du .

    
<p class=Lire la suite