• RDC: Endeuilleur du Grand Kivu, Emmanuel Tommy Tambwe Ushindi nommé au DDRCS

    RDC: Endeuilleur du Grand Kivu,  Emmanuel Tommy Tambwe Ushindi nommé au DDRCS

    Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

     

    fb-img-1628797665534

     

    Né à Uvira en 1964, Tommy Tambwe a été notamment Directeur chargé de la sécurité sous l’AFDL, puis sous le RCD-Goma entre 1996-2000, vice-gouverneur du Sud-Kivu sous le RCD (2002-2004) et conseiller défense & sécurité du vice-président Ruberwa (2004-2005).

    Criminel du M23, ancien membre du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD), Emmanuel Tommy Tambwe Ushindi a été nommé coordonnateur du programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (P-DDRCS), rattaché à la Présidence de la République.

    Emmanuel Tommy Tambwe Ushindi Rudima), passé tour à tour à l’AFDL, au RCD  au M23, et soupçonné de nombreuses violations de droits humains. Les Congolais ont beaucoup réagi sur les réseaux sociaux.

    "Pas de surprise, chez nous on récompense les malfrats tout en rabaissant les hommes intègres et cela depuis 1996, aux yeux de la communauté nationale et internationale. Tout le monde sait que le pays va mal, et on reste indifférent".

    "Un bourrique du M23 récompensé pour avoir massacré des Nord-Kivutiens, pour avoir violé des milliers des femmes du Kivu, pour avoir saccagé la faune et la flore... Le pouvoir de l'UDPS devient vraiment problématique !"

    "Voilà, la conséquence d'une nomination à la place d'une élection, le pouvoir n'a aucune maitrise de la gestion du pays et, les décisions ne reflètent pas la volonté du peuple congolais..."

    "Au Congo, c'est toujours les malfaiteurs qui sont récompensés, honte à nos autorités qui encouragent les criminels. Les soient-disants congolais de père et de mère, je vous plains vraiment. Le bien être de la population a l'abandon". 

    "Pourquoi Félix Tshilombo allait laisser son ancien allier ? Il doit trouver des postes à tout ses anciens amis et collaborateurs. Un régime qui veut détruire sa propre population. L'aggravation de la pauvreté en téléchargement rapide cause par ce régime. Nous ne sommes pas surpris de la nomination de criminels. Car le régime lui-même est criminel."

     

    fb-img-1628797691757

     

    "La famille Tshisekedi a toujours travaillé en intelligence avec MLC, RCD-ROGER-LUMBALA, M23, Kigali et Kampala pour les remplacements des swahiliphones autochtones par des rwandais".

    "Tous les gens nommés dans son état de siège sont ceux qui ont tué des millions des swahiliphones autochtones en intelligence avec la famille Tshisekedi."

    "Emmanuel Tommy Tambwe Rudima,  ancien vice-Gouverneur du sud Kivu 2000-2002, un criminel et homme connu comme le financier des groupes armés à l'Est de la république.

    En 2012, cet ancien officier rwandais- congolais quitte Kigali et rejoint officiellement le M23 et fait partie des négociateurs (j’étais dans la délégation- Expert du gouvernement, avec l'ancien Vice-Ministre PTNTIC Enock et l'actuel Ministre des Travaux publics, Gisaro etc).

    Félix Antoine TSHILOMBO prend le pouvoir, c'est Mr Tommy TAMBWE qui l'accueil à l'aéroport de Kigali (première Visite officielle de Félix après son élection) ,ce dernier va conduire le président congolais vers le mémorial du génocide des tutsi et il s'inclina.

    Tommy TAMBWE est l'homme qui avait ordonné l'arrestation de deux journalistes de la RTNC Station d'Uvira en 2002 alors vice-Gouverneur et ils seront exécutés (paix à leurs âmes), il est l'homme qui avait saboté la résidence de l'évêque d'Uvira et quelques prêtres furent arrêtés, une sœur du lycée MWANGA fût assassinée cette nuit par ses gardes corps.

    Cet homme qui fait aujourd'hui la confiance de Félix est celui qui ordonna la fermeture de la radio Maendeleo à Bukavu et son Directeur fût arrêté et conduit au Rwanda, Député National UNC, Kizito mushizi Fundiko.

    Le même Tambwe  Tommy qui arrêta les paisibles citoyens en pleine émission interactive à la radio Maria de Bukavu, ces derniers furent tabassés par les militaires RCD et son animateur enlevé et puis retrouvé après manifestation de la population (Prof Abbé BAHALA).

    Les étudiants de l’ISP, UEA, ISDR en connaissent beaucoup sur celui qui vient d'être nommé pour rétablir la sécurité et la cohésion là où il est lui-même le principal bourreau (co auteur de massacre de Lulinda, Auteur de massacre de Makobola , complice dans le massacre de Katogota et pièce maîtresse dans un massacre raté de Kamanyola, ici nous saluons la mémoire d'un autre assassin mais fils de Kamanyola, Le Col SIMBA USENI ).

    En bref, les collaborateurs de Félix Antoine TSHILOMBO sont en train de l’induire en erreur et ça ne sera pas sans effets négatifs sur son mandat.

    Paix du christ. On veut la fin de la tyrannie. Le peuple ne demande que du pain, de la liberté et de la justice."

    Le coyote n'aboie que si ses frères et sœurs l'accompagne (Noko Prof. Tongo Etani)

     

    fb-img-1628797683074

    Lire la suite

  • RDC: Procès 100 jours, Tshitsha Bokolombe avocaillon ou troubadour des prétoires?

    RDC: Procès 100 jours, Tshitsha Bokolombe avocaillon ou troubadour des prétoires?

    Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

     

    fb-img-1628784274768

     

    Dans le procès de 100 jours, le juge président Raphael Yanyi Ovungu est mort dans des circonstances non encore élucidés jusqu'aujourd'hui. Le Libanais Samih Jammal n'avait-il pas scandé "Allahu akba" en plein procès pour clamer son innocence ?

    Etre avocat, c'est un métier libéral. L'avocat doit gagner sa croûte. Lorsque le pays est victime d'un réseau mafieux terroriste que fait un bon avocat patriote ?

    Connaissez-vous Tshitsha Bokolombe, l'agité et le spécialiste des manœuvres dilatoires dans des prétoires à Kinshasa ?  L'avocaillon Tshitsha Bokolombe est plus qu'un troubadour saltimbanque. Il joue au trouble fête dans des prétoires, se prétend en vedette de reality show. Il ne potasse pas ses dossiers. Avec lui, la médiocrité transpire.  Il croit que  le nom Bokolombe est un sésame qui ouvre toutes les portes. Tshitshia Bokolombe a-t-il déjà gagné un procès ? 

    Grâce à la retransmission par la RTNC du procès 100 jours qui se tenait en chambre foraine à la prison centrale de Makala, nous avons découvert un avocat agitateur et embrouilleur, qui ne répond jamais aux vrais questions du juge Raphael Yanyi Ovungu, président du procès 100 jours, assassiné dans la nuit du 26 au 27  mai 2020  et l'enquête de son décès  n'a jamais abouti. 

    Tshitshia Bokolombe a été l'un des avocats  du terroriste Libanais Samih Jammal, dans le procès 100 jours.

    Au moment où nous couchons ces lignes, une vidéo circule sur les réseaux sociaux où son client, Samih Jammal se pavane en Afrique du sud !  Après avoir pillé 57 millions $ de la République et avoir été condamné à 20 millions $ de dommages et intérêts et 10 ans de prison pour blanchiment. La RDC a perdu 370 millions de dollars volatilisés, qui a donné lieu  a un procès.  Le peuple congolais vit avec -1dollar par jour!

    Après avoir scandé "Allahu akbar", Samih Jammal a prétendu qu'il ne parlait qu'arabe, il ne parlait jamais le français qui est la langue officielle du pays. C'est la tactique foireuse de Tshitsha Bokolombe n'a pas fonctionné. la diaspora congolaise a envoyé des vidéos au juge président, où l'individu s'exprime dans un français parfait.  Le Libanais Samih Jammal vit depuis 52 ans en République démocratique du Congo. N'eût-été la vigilance patriotique de la diaspora congolaise, Tshitsha Bokolombe aurait embourbé le juge président Raphael Yanyi Ovungu. 

     

    freddy-mulongo-tshitshi-bokolombe

     

     Comment Samih Jammal qui ne parle pas un seul mot en français, qui a décidé de répondre en arabe, a-t-il pu gagner le marché de construction de 1500 maisons préfabriquées ? Tshitsha Bokolombe ne s'était jamais posé cette question ?  Répondre au juge président en arabe, alors que le peuple veut savoir sur les 370 millions volatilisés, lui qui vit avec -1 dollar par jour, n'est-ce pas jouer avec la souveraineté d'un Etat ?  Ce n'est que le deuxième jour, l'homme du Hezbollah a avoué qu'il parlait français. 

    Si je ne sors pas aujourd’hui, je vais me suicider” L’homme d’affaires libanais, Jammal Samih, détenu et poursuivi en République démocratique du Congo aux côtés de Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet de Tshilombo, avait menacé de se suicider s’il n’était pas libéré provisoirement, atteste une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

    Les contrats de Samih Jammal avec la RDC sont trop importants pour être signés de gré à gré, ils sont même exorbitants (19 000 dollars la maison en préfabriqué), mais aussi qu’ils sont attribués à deux sociétés récentes créées par le même gérant.  La première, Samibo Congo, date d’août 2018, tandis que la seconde, Husmal Sarl (capital social de 9 mille Usd), a finalisé le processus de sa création le 25 avril 2019. A noter que les deux sociétés, appartenant à une même personne, ont des objets sociaux d’une troublante similitude.

     

    freddy-mulongo-jammal-1

     

    55 jours après la création de Husmal Sarl, soit le 20 juin 2019, le Directeur de cabinet du chef de l’Etat, Vital Kamerhe, saisit le Directeur général de la Direction de contrôle des marchés publics aux fins de l’obtention d’un avis de non objection en vue de l’exécution, en procédure de gré à gré avec la société Husmal Sarl, d’un projet de construction de maisons préfabriquées pour les policiers et les militaires, projet rentrant dans le cadre du programme d’urgence des 100 jours du Chef de l’Etat, attestent plusieurs sources.  En accompagnement de la lettre, explique le média congolais, une facture de la société Husmal Sarl indiquant, sans trop de détails, 1.000 maisons préfabriquées pour policiers au prix de Usd 19.000 la pièce (Total : 19.000.000 Usd) et 2.000 autres pour les militaires valant également Usd 19.000 la pièce (Total : Usd 38 millions). Coût global du marché : Usd 57millions.

    Lire la suite

  • RDC : L'UNILU réfectionne l'auditoire Professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta!

    RDC : L'UNILU réfectionne l'auditoire Professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta!

    Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

    img-20210811-wa0051

     

    C'est une tradition universitaire:  Encourager l'excellence. Les auditoires universitaires portent les noms d'éminents professeurs. L'université de Lubumbashi avait déjà honoré le professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta, faculté des Lettres et Sciences humaines, département de langue et civilisation françaises, comme professeur émérite. En effet, le Samedi 24 octobre 2020, l’université de Lubumbashi (UNILU) avait rendu hommage aux 24 professeurs émérites, dont 5 déjà décédés. Parmi eux: Alexis Takizala, Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta, Kilanga Musinde, Emmanuel katshuva, Muya Bialushiku, Kakoma Sakatolo, James Jeffrey Hoover, Kambuyi Mwandiavita, Dibwe Dia Mwembu, Bushabu Piema,Tshitambwe Kazadi, Haddad Adna...

    freddy-mulongo-huit-mulongo-a

     

    Voir son nom sur la porte d'un auditoire universitaire, est souvent rare pour des professeurs vivants. Certains professeurs n'auront jamais leurs noms inscrites sur la porte d'un auditoire.

    Il faut dire que le professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta a contribué à délocaliser l'université de Lubumbashi, créée en 1955, elle compte près de 33 000 étudiants dans 10 facultés et 4 écoles supérieures, de son bâtiment  administratif du 30 juin, pour la rendre accessible aux étudiants Katangais et Congolais. Il a travaillé pour l'Unilu à Kalemie et l'Unilu à Malemba-Nkulu.

    Aujourd'hui, l’université de Kalemie (UNIKAL), elle est située dans la province de Tanganyka. L’université est créée le 1er octobre 2004  comme « Centre universitaire de Kalemie » (CUK.), une extension de l'université de Lubumbashi. L'initiative est de professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta. Elle devient autonome en 2010 suite à l’arrêté ministériel N° 157/MINESU/CABMIN/EBK/PK/2010 du  27 septembre 2010, portant autonomisation de quelques extensions des établissements de l’enseignement supérieur et universitaire.

    L’université de Malemba-Nkulu (UNIM), située à 500 km de Lubumbashi, fonctionne depuis sa création en 2011. Belle initiative d'un visionnaire, le professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta, qui se projette toujours dans le futur. Les étudiants de l'université de Malemba-Nkulu peuvent poursuivre le deuxième cycle à l'université de Lubumbashi. 

    Au delà du souci du bien faire, c'est surtout le partage des connaissances universelles, en proximité avec des étudiants. Souvent des visionnaires sont traités de tous les noms d'oiseaux par tous ceux qui ne regardent pas au delà de leur nez. Si le savoir est universelle, il doit être accessible à tous. 

    Et un gagnant est toujours un rêveur qui n'abandonne jamais. L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence. Les Congolais de n'importe quels coins et recoins de la République méritent le savoir. 

    Le professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta est-il un veinard qui voit se réaliser la reconnaissance de l'université de son vivant ? Non, c'est le fruit de son travail et mérite. 

    Lire la suite

  • RDC: Angwalima Al Capone congolais du début des années indépendances dans "Congolia"!

    RDC: Angwalima Al Capone congolais du début des années indépendances dans Congolia!

    Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

    freddy-mulongo-congolais-independances

     

    Tout voleur patenté au Congo-démocratique est appelé "Angwalima" ! Jean Angwalima n'a jamais commis de meurtre et ne s'est jamais enrichi de ses trophées. Il fut le grand voleur à l'ascension de la République démocratique du Congo à son indépendance. Il a fait des énormes dégâts. C'est le voleur qualifié ou le cambrioleur qui a le plus défrayé les chroniques durant les années 1960 à Kinshasa, voire à travers toute la RDC. Tout Kinshasa connaissait les prouesses du redoutable voleur Angwalima. La presse en parlait. Il était devenu le client de la prison centrale de Makala, d'où il s'évadait souvent, avant de reprendre de plus belle son activité (vol). Ses victimes se recrutaient parmi la nouvelle classe  aisée habitant Kalina (Gombe). Certaines rumeurs laissaient entendre qu'il aurait même réussi à voler plusieurs fois à la résidence de l'ancien président Kasa-Vubu. Angwalima personnalisait tellement le vol au point où, à une certaine époque, son nom signifiait un voleur. Comme de coutume dans la société africaine, l'opinion associait ses exploits à un certains pouvoirs maléfiques. Son génie  et ses gris-gris s’émoussant avec l’âge, Angwalima passera plusieurs années dans la prison de Luzumu dans l'actuel province du Kongo central, avant d’être gracié par le Maréchal Mobutu Sese Seko, puis, installé comme fermier dans cette province. Il est mort dans l’anonymat à la fin des années 90.

    Les Américains ont eu leurs Frères Dalton, Al Capone, Bonnie and Clyde; les Français leur Arsène Lupin. Les Italiens leur Toto Riina et la Mafia. Les Anglais leur Jack l’Eventreur, Dr Jekyll and Mr Hyde. Les Orientaux leurs Quarante Voleurs des Mille et une nuits, les Japonais leurs Yakuza ; Hong Kong ses Triades aux mains dégoulinant de sang dans un monde fait de drogue, de crimes, de mort.

     

    freddy-mulongo-congolia

    Ngimbi Kalumvueziko est Congolais. Détenteur d'une licence en économie à l'Université de Kinshasa (1973), il a travaillé pendant une quinzaine d'années dans différents organismes gouvernementaux de son pays avant d'exercer (1989) les fonctions de Ministre- Conseiller chargé des affaires économiques et commerciales à l'Ambassade de la République Démocratique du Congo à Washington, DC.

    Kalumvueziko Ngimbi est auteur d'ouvrages d'histoire politique sur la République Démocratique du Congo. Il est ambassadeur de bonne volonté de l'état d'Arkansas et citoyen d'honneur de la ville de Durham, North Carolina, États-Unis. Vivre dans le présent tout en sachant qu’on a un passé, des histoires, des souvenirs et des chants, qu’on peut se raconter d’une manière confortable, c’est ce que révèle en abondance ce livre du congolais Ngimbi Kalumvueziko. Un livre très important qui nous enseigne aussi comment se souvenir en permanence de tout sans oublier ce qui nous rend disponibles à l’innovation, aux pensées nouvelles.

    « Congolia » regroupe donc  des récits inédits d’évènements et de personnages importants de l’histoire de la République démocratique du Congo (RDC), des souvenirs personnels de l’auteur en relation avec certains événements historiques vécus et des histoires oubliées de l’histoire de la RDC. La musique y tient aussi une place importante. N’accompagne-t-elle pas la marche du pays depuis l’indépendance, avec la chanson culte Indépendance Cha Cha ?

    Congolia : ANGWALIMA, l'Al Capone congolais des premières années de l'Indépendance

    Angwalima, c'est le terme passé dans le jargon kinois pour désigner le grand voleur, pas toujours violent, mais opérant avec intelligence et une très grande ruse. Jean Angwalima c'est pourtant le nom d'un personnage réel rendu célèbre à Léopoldville (Kinshasa) dans les années qui ont suivi l'indépendance, à cause de ses nombreux exploits de vol et brigandage. Les récits de ses exploits étaient répandus dans la Ville, créant une véritable légende autour du personnage. On lui attribuait des pouvoirs surnaturels pouvant le rendre invisible, la capacité d'hypnotiser ses proies et même de mystérieuses connaissances pour déverrouiller les serrures les plus sûres, et ouvrir les coffre-forts les plus sécurisés.


    Angwalima opérait dans les quartiers huppés de la Ville (Kalina, Limeté, Mont Stanley, Ma Campagne) habités par la nouvelle bourgeoisie autochtone qui venait de remplacer les "colons flamands". C'est peut-être la cause de l'admiration et de la sympathie à peine voilées que lui vouait le "petit peuple". Les "petites gens" de Léopoldville suivaient ainsi avec une délectation malicieuse la chronique de ses multiples arrestations  toujours suivies d'évasions spectaculaires de la prison de Makala.
    Son aura grandit et sa réputation de personnage insaisissable se confirma quand des bruits non vérifiés s'étaient répandus sur l'inimaginable exploit qu'il a réalisé en cambriolant la résidence du Chef de l'état, le président Kasavubu ! Certes,  celle-ci n'était pas aussi gardée comme l'est aujourd'hui la résidence du Chef de l'état congolais, mais tout de même....


    Comme s'il en avait eu assez avec le cambriolage, Angwalima s'associa avec une bande de malfaiteurs, des voleurs à mains armées qui opéraient dans les zones périphériques de Léopoldville. Il fut arrêté avec ses complices, à la suite du meurtre d'une femme blanche, propriétaire d'une ferme dans les environs de Kasangulu. Le chef de bande, un certain Ngabidila, fut condamné à mort et exécuté en public par  pendaison à l'endroit où se trouvait la cage du lion de Mobutu à la montée de la route vers le Mont Ngaliema. Il se disait que Ngabidila n'avait pas été épargné, personne n'étant intervenu en sa faveur. C'était un pauvre réfugié angolais et le parfait bouc émissaire trouvé pour donner l'exemple. Angwalima, également condamné à mort avait vu sa peine commuée en emprisonnement à perpétuité. Des officiers supérieurs de l'armée, originaires de la même province que lui, l'Equateur, auraient exercé de fortes pressions sur Kasavubu pour obtenir sa grâce.


    Angwalima sera envoyé à la prison de Luzumu dans le Kongo Central d'où il sortira dans les années 1970 pour s'installer à Bana, un village "modernisé" à l'époque coloniale dans le cadre du programme appelé "Paysannat". Ses traces ont disparu dans les années 1990, après son retour à Kinshasa comme..... prédicateur ! Comme quoi les voies du Seigneur sont impénétrables !
    Signalons enfin que les échos de ses exploits Angwalima avaient traversé l'Atlantique pour atteindre les États-Unis où le célèbre quotidien "The New York Times" lui a consacré un article, le comparant à Al Capone, le célèbre "gangster" des années de Prohibition.

    Lire la suite

  • RDC: Mains noires et visages bruns, des "Cardinaux Tshokoïstes" de Binzambi Nzambi!

    RDC:  Mains noires et visages bruns, des "Cardinaux Tshokoïstes" de  Binzambi Nzambi !

    Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

     

    freddy-mulongo-pasteur-kayomba

     

    Mille mille fois chapeau bas, à l'ancêtre incarné Kitobo Kayumba Ngoy, l'homme de la réunification  des églises  des noirs africains  et d'autres pasteurs-prophètes des églises noires africaines, qui ont leurs propres tenues et rites liturgiques. Ils enseignent au peuple de Dieu leur reconnexion avec leurs ancêtres. Ils réveillent la conscience de l'homme noir enfermé, enchaîné et aident les africains à se libérer de leurs aliénations mentales, spirituelles et sociales.  Ils méritent plus de respects et considérations, que ceux qui se cachent sous la Bible et pillent la conscience collective: "Vous les connaîtrez par leurs œuvres" !

     

    fb-img-1628657811166

     

     

    En République démocratique du Congo, le ridicule ne tue pas ! Les églises de "Réveil" ont  maintenant des cardinaux par mimétisme de l'église catholique romaine qu'ils pourfendent matin, midi et soir. Ces cardinaux Tshokoïstes ont les mains noires et visages bruns. Les églises d'endormissement qui n'ont jamais "Réveillé" personne avaient déjà des archibishops, bishops, évêques...si elles sont de la branche protestante n'est-ce pas la Sola Scriptura suffit-elle ? N'est-ce pas la génèse même de la Réforme?  Dans l'église catholique romaine, c'est le pape, remplaçant de l'apôtre Pierre, qui sacre des cardinaux. Et dans les Binzambi Nzambi congolais qui sacre qui ? Pourquoi cette course aux titres ecclésiastiques piqués chez les autres ? 

    Depuis plus de trois semaines, pour la désignation du président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), l'institution fabricante des hold-up électoraux, faux résultats électoraux, nominations électorales... une lutte de positionnement s'est ancrée au sein des confessions religieuses qui doivent désigner le futur président de la CENI. Dodo Kamba, le fameux président des églises de réveil au Congo,  proche du pouvoir usurpé de Tshilombo,  fait partie de 6 personnalités corrompues de confessions religieuses sur 8, qui ont reçu des jeeps et une enveloppe de 75.000 dollars chacun pour désigner Denis Kadima, président de la CENI et choix du régime. Pour le moment deux confessions résistent encore: l'église catholique romaine et l'église du Christ au Congo qui regroupe 62 communautés protestantes.  Vont-ils résister jusqu'à quand ? Tshilombo veut son candidat Denis Kadima pour rempiler frauduleusement avec le chaos qui va s'en suivre.  Pour prétendre avoir du poids, Dodo Kamba, l'homme de Tshilombo a sacré ses cardinaux et évêques, par mimétisme à l'église catholique romaine.  

     

    fb-img-1628666510386

     

    Normalement, les églises de "Réveil" réveillent une foi assouplie, routinière et affadie. Qu'en est-il dans un pays, où chaque rue a 4 à 5 églisettes ou des chrétiens prient et crient, chaque dimanche, sans aucune amélioration ? Quels les apports des églises de Réveil dans le développement de la République démocratique du Congo ? Les églises sont des ligablos où seuls les pasteurs sont riches. Leurs résidences, véhicules et congés sont payés par des fidèles pauvres, appauvris et paupérisés.

    Mobutu Sese Seko était visionnaire en dénonçant les Binzambi Nzambi dans un meeting politique à Kinshasa-Kinkole.  

     

    La prophétie de Mobutu Sese Seko sur les églises du réveil du Congo et le tribalisme © congosynthese

     

    Les Congolais doivent vraiment se réveiller avant qu'il ne soit trop tard. Les églisettes de Réveil n'apporte rien au Congo ! 

    Lire la suite

  • RDC: Tshilombo le nécromancien envoûteur patenté "Loreta Ritura Merti Merti" !

    RDC: Tshilombo le nécromancien envoûteur patenté "Loreta Ritura Merti Merti" !

    Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

     

    freddy-mulongo-satanistetshilombo

     

    Pourquoi Tshilombo Tshintuntu a-t-il fait incinérer Etienne Tshisekedi wa Mulumba ? Pourquoi deux agents de pompe funèbre belge ont obtenu le visa à l'ambassade de la RDC à Bruxelles pour accompagner le  deuxième cercueil  d'Etienne Tshisekedi jusqu'a Kinshasa ? Pourquoi Tshilombo Tshintuntu a menti au peuple congolais sur Etienne Tshisekedi ? 

    Ennemi du Congo, Tshilombo finira par récolter les fruits de sa traitrise de la République démocratique du Congo. Il est une calamité pour le Congo. Jamais le Congo n'a été aussi faible et humilié comme avec Tshintuntu. Il remplit bien ses trois missions: dédouaner et blanchir l'occupation Ougando-Burundo-Rwandaise; endormir le peuple congolais et légaliser l'occupation et la balkanisation du Congo.  Haute trahison, mensonges répétitifs, promesses non tenues, impostures, tribalisme outrancier, divisionnisme, favoritisme, népotisme, angwalisme...le pouvoir usurpé de Tshilombo finira en eau de boudin. Tshintuntu a vendu le Congo pour son ventre. Les ancêtres et les Congolais ne sont pas contents. Des morts en cascade se succèdent à présidence volée...le nécromancien croit se protéger dans un satanisme ésotérique "Je sercert je sers… loreta retouré…merti mertir mertirat merci mertimertir…merci". La République démocratique du Congo  est la terre de Mvulunzi Kimbangu Diantungunua. Tshilombo peut se mentir soi-même et sa conscience.  Il n'est pas l'élu du peuple congolais. Il est et demeure un imposteur-usurpateur. 

    Le tribalisme, c'est quand on pose des actes de tribalisme comme le fait Tshilombo Tshintuntu et on se défend traitant ceux qui dénoncent  votre tribalisme de tribalistes. C'est le serpent qui se mord la queue. L'UDPS, parti familial des Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques est tribaliste et tribalisé.  Ce fameux parti tribalo-ethnique agit en tribaliste et ne vit que du tribalisme exacerbé. Les Udpsiens prennent les Congolais pour des idiots. La victimisation va changer de camp. De menteurs professionnels qui se sont toujours victimisés. Au pouvoir usurpé, les Udpsiens montrent leur incapacité à diriger. Ils usent et abusent du tribalisme. 

    Après son odieux deal avec Alias Kabila contre le peuple congolais, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, Monsieur 15% a été bénéficiaire d'une nomination électorale. Malgré le hold-up électoral,  le jeudi 24 janvier 2019, au palais de la Nation, Tshilombo a prêté serment. C'est ce jour-là, qu'il a publiquement invoqué  sa nécromancie avec "Je sercert je sers… loreta retouré…merti mertir mertirat merci mertimertir…merci ». Ce sont là les derniers mots de Tshilombo Tshintuntu avant qu’il ne soit pris par un malaise devant la foule alors qu’il prononçait son discours d’investiture. "Loreta Ritura Merti Merti" ! Le règne de Tshilombo est satanique, le Congo ne pourra jamais s'en tirer avec un tel individu.

     

    Surmenage de Tsisekedi lors de son discours © ROGER EYES

     

    13h50 : Petit moment de flottement dans le discours de Tshilombo Tshintuntu qui perd les pédales. Le nécromancien prononce son "Je sercert je sers… loreta retouré…merti mertir mertirat merci mertimertir…merci ".  Tshilombo s'entremêle dans ses notes. Le gaillard s'affaisse comme un fruit mur, il tombe presque dans les pommes, rattrapé de justesse, quelques tapes aux joues,  on évite à Tshilombo de cogner la tête sur le pavé. On le retient, on crie sur lui. Le bonhomme retrouve ses esprits. 

    14h00 : La Radio Télévision Nationale Congolaise-RTNC précise que Tshilombo a fait un malaise "Loreta Ritura Merti Merti" lors de son discours. Le direct a été coupé.  

    14h08 : Après 8 minutes de flottement, la situation redeviens à la normale. La RTNC qui avait coupé la retransmission du direct se rattrape... la retransmission est revenue.  On voit Tshilombo gonflé dans gilet pare-balle qui a reprend la parole.  Il explique son petit  moment de faiblesse dû au stress, fatigue et gilet pare-balles et il s’en excuse.

     Dominique MPUNDU @Dompundu 24 janv. 2019 . Il a dit: "Je sers Seris Loreta Rituras, Merti Barti Merciras, Merci Barti Mertras" Qui peut nous traduire cette phrase?

     

    © BBC News Afrique

     

    L'envoûteur Tshilombo a été envoûté lui-même. Son rituel ésotérique public a mal tourné au prononcé du passage incompréhensible ayant précédé la suspension du direct de la RTNC. Les Congolais avaient exulté. Retour à l'envoyé, un véritable coups du sort.  

    "Je sers sert loreta ritura merte marti mertiras, merci merti merci merti", le bonhomme Tshilombo a consacré la République démocratique du Congo au diable, avec la complicité de certains congolais cupides. Seuls les esprits éveillés ont découvert le pot de rose.  Pourquoi Alias Kabila n'a jamais paniqué lorsque Tshilombo Tshintuntu est tombé dans les pommes ? Le nécromancien Tshilombo se clame "Maboko Pembe" de quoi ? Avec une sorcellerie en plein jour et plein soleil ?  Les ancêtres disaient :  Libenga Ya Zoba Bakotisaka Loboko Se Mbala Moko".

    N'en déplaisent à ses Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethnique et Wewa, Tshilombo avec son pouvoir usurpé espérait régner et dominer sur le peuple congolais. Sauf que la RDC est un pays béni. Terre de Mvulunzi Kimbangu Diantungunua. Il vit un retour de ses engagements ésotériques.  Son régime est le plus abject que le Congo n'ait jamais connu. Tshilombo, fils de la perdition. Il est irrécupérable. Il a voulu le pouvoir pour le pouvoir, le Nabuchodonosor congolais est un piètre qui gâte tout ce qu'il touche. 

     Le nécromancien Tshilombo est un sanguinaire qui se cache sous la fausse appellation de "Maboko Pembe". Chaque Congolais qui meurt depuis son hold-up électoral par deal doit être comptabilisé de son régime d'imposture.  

    Lire la suite

  • Diaspora Patriotique Kongo: "Pas d'unité dans le Tshangatshanga" Ikala Songa Nzila!

    Diaspora Patriotique Kongo: "Pas d'unité dans le Tshangatshanga" Ikala Songa Nzila!

    Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

     

    freddy-mulongo-djino-hill

     

    Bravo à Djino Hill depuis les Etats-Unis avec 6 heures de décalage d'horaire avec Paris, pour ses deux émissions le mercredi et samedi, sur le bilan de la diaspora patriotique avec pour invité: Ikala Likulu Songa Nzila Ya Kimbangu Diantungunua, la voix étouffée de la diaspora patriotique kongolaise. Le commandant de bord du bateau spirituel de la libération de la RDC. 

    A Réveil FM International, nous n'utilisons plus le terme combattants dans la diaspora, cela rappelle les Combattants écervelés  de l'Udps sous les manguiers à Limeté, habitués à injurier tout le monde. Mbuta Ikala Songa Nzila a raison: "En 2011, la résistance patriotique a vu son nombre gonflé par mille. Il s'est avéré que les soi-disant Combattants de 2011 sont des traîtres, accompagnateurs et facilitateurs de l'occupation génocidaire des sanguinaires extrémistes tueurs avec leurs fameux leaders politiques traîtres.

    Les Combattants ne sont ni Résistants ni Patriotes ! Les Combattants s'étaient camouflés dans la résistance patriotique pour amener Etienne Tshisekedi wa Mulumba au pouvoir. Or le sphinx de Limeté souffrait d'Alzheimer. Cela a été caché au peuple congolais. Etienne Tshisekedi souffrait des troubles de la mémoire ou amnésie, des troubles du langage ou aphasies, des troubles de la reconnaissance ou agnosies, des troubles d'humeur et du comportement, il avait de difficulté à exécuter certaines tâches...

     

    freddy-mulongo-ikala-songa-nzila

     

    Le 18 décembre 2011, Etienne Tshisekedi  dans sa paillotte de sa résidence de Limeté déclarait devant les journalistes: « Je vous demande de garder votre calme et votre sérénité, parce que quelqu’un qui est vainqueur ne s’agite pas, ne se trouble pas. Au contraire, il reste serein. Quant aux fauteurs en eau trouble, à commencer par Monsieur Kabila, je vous demande, à vous tous, de rechercher ce monsieur partout où il est dans le territoire national et de me l’amener ici vivant. Celui qui m’amènera Kabila ici ligoté, aura une récompense très importante. De même, le gouvernement de monsieur Kabila est démis depuis ce jour. Les départements ministériels seront dirigés par des secrétaires généraux jusqu’à nouvel ordre. Officiers, sous-officiers, caporaux et soldats de l’armée nationale congolaise, je vous enjoint de n’obéir qu’à l’autorité légitime. La police nationale souveraine, vous ferez de même ». A la diaspora, il dira "Bolala Pongi Ya Ba Bébés ".

    La diaspora avait cotisé pour l'impérium ! Jusqu'à son décès Etienne Tshisekedi n'a jamais donné un mot d'ordre et l'argent de l'impérium, personne n'est au courant de la somme d'argent perçues.  

    L'erreur de la diaspora patriotique est d'avoir accepté les infiltrations en sein de la politicaillerie congolaise: Jean Paul Moka Ngolo Pati, l'enfarineur  avec son mouvement bleu;  Christian Malanga, un faussaire porté à bras le corps des petits journaleux de la coterie Bandundu, le Général Faustin Munene, qui a récupéré l'Armée de Résistance Populaire-ARP, sans aucune action sur terrain. Les combattants ont ouvert les bras à Moïse Katumbi Chapwe, mais surtout Tshilombo Tshintuntu, qui négociait en catimini avec le régime d'Alias Kabila à Ibiza, Venise, Paris, Bruxelles et Kinshasa. Il était question qu'il soit nommé Premier ministre, après Samy Badibanga et Bruno Tshibala, deux membres de l'Udps. Coup de bole, malgré  ses 15%, Tshilombo a bénéficié d'une nomination électorale après son odieux deal contre le peuple congolais. Il règne mais ne dirige et ne gouverne rien. Il est marionnette et pantin. 

    A part des marches où l'on chante : Zonga Sima, quel est le bilan de la diaspora patriotique Kongolaise ? Même mpese ya pamba akufi te ! Et pourtant, nombreux ont perdu leur boulot, des mariages se sont disloqués à cause du combat...ceux qui eu la malchance d'investir pour la libération du Congo ont tout perdu. 

    L'épée de Damoclès a coupé la tête d'honorer Ngbanda Nzambo Ko Atumba, père de la résistance congolaise au Maroc. Personne ne pose la question qui l'a tué ? Mais tout le monde veut son siège de président de l'Apareco !  Les Aparecosistes fouettent la honte à tout le monde. Les résistants patriotes de l'Apareco se retrouvent devant la justice française. Elle met tout le monde dos à dos, le statut  de leur asbl parle d'absence ou d'empêchement, la justice française a estimé que la mort d'Honoré Ngbanda n'est ni l'un ni l'autre.  On apprend que l'autre Apareco veut faire de la politique avec le régime d'imposture de Tshilombo. L'ancien conseiller Zaki a déjà pondu son Bepareco. Honoré Ngbanda aura travaillé en vain. L'Apareco fut-il un conglomérat des aventuriers ? Où en est-on avec la fameuse cinquième colonne ? Lorsque ceux qui se disaient "Na Se Ya Mayi" se traînent en justice, quelle honte !

    Où sont les "Bana Congo", qui était dirigé par un quatuor de choc : Henri Muke, Samson Cipayi Mukuta, Aubin Kikonka et Didier Ramazani ? Tous ces vendus corrompus sont à la mangeoire de Tshilombo. Trouble-fête pour les uns, patriotes déterminés pour les autres, les 'Bana Congo' ne laissaient personne indifférente sur leur passage. Ce petit noyau de jeunes Bruxellois, pour la plupart, avait surgi du néant lors des manifestations qui avaient ébranlé la diaspora à Bruxelles, après la chute de la ville congolaise de Bukavu, œuvre du général Nkundabatware et de son compère le colonel Jules Mutebusi" le mercredi 2 juin 2004. La photo d'Henri Muke,  Alias Kabila et Lambert Mende, avait circulé sur le net. Muke avait nié n'avoir jamais rencontré le "Raïs". Aujourd'hui en bon collabo et traître ne se pavane-t-il pas à Kinshasa ? Le pasteur Epaphras, animateur hors pair,  très suivi à Bruxelles,  est mort dans un dénuement, abandonné par Tshilombo qu'il avait rejoint à la mangeoire. Mama Likembe, animatrice a disparu de la circulation.  Gagnée par la coterie tribale,elle a perdu toute crédibilité.    

    Le 3 décembre 2020, Martin Sali dévoilait à Kinshasa,  le plan de soutien de RCK à Tshilombo sur le plateau du plus tshilomboïste de tous, christian Bosembe.   Le RCK devient un parti politique pour soutenir Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, voleur de destin du peuple congolais. Le RDC appartient-il à Martin Sali ? Ses va- et Vient à Kinshasa pour servir Tshilombo fait qu'il a perdu toute crédibilité ?  Ngando le crocodile,  qui avait dessiné le logo de RCK, carte de la RDC avec un poing levé, qui voulait une présidence tournante doit se sentir désabuser. On voit sur Facebook les images de Michel Ndofula Tungasu Buko Nsingi, l'un des hauts parleurs du RCK, dans une plantation de Mokali entrain d'expliquer la culture vivrière. Le Congo est-il libéré de l'occupation ? Le rôle d'un résistant combattant est-il de planter des patates douces dans un pays sous occupation ?   Collabo et traîtresse, u chaudron de la mangeoire de Denise Nyakeru, de la compagne de Tshilombo,  Myriam Chouchuna Kibilu, qui a trahi le combat de la diaspora congolaise pour des intérêts mesquins et égoïstes...Buzobérie outrancière, l'effrontée nargue la diaspora patriotique. La fille de course de Nyakeru se croit arriver, pauvre fifille !

     

    BA VERITES sur Complot, Déstabilisation na lnfiltration Oyo ezo BOMA na Diaspora Congolaise... © EVEIL PATRIOTIQUE - USA Maitre Djino Will
    DISPORA: Le temps de la réconciliation, mais le torchon brûle encoredans LA RESISTANCE © EVEIL PATRIOTIQUE - USA Maitre Djino Will

     

     

    Des traîtres, collabos et infiltrés se ramassent à la pelle. Ceux qui ont trahi le combat de libération du Congo sont nombreux. Pour avoir contribué à étouffer le combat de libération, Mbuta Ikala Likumu Songa Nzila refuse "L'unité de Tshangatshanga" ! Le "Mbondo" doit désormais être mis à contribution pour l'unité dans la diaspora patriotique Kongo. Il faut boire le "Mbondo" et prendre l'engagement de ne pas trahir ni le Kongo ni le peuple du Kongo ! 

     

    freddy-mulongo-bana-bilaka-kimbangu-diantungunua

     

    Pour  Ikala Likumu Songa Nzila, la libération est le fruit du combat spirituel. 

    1. CE QUE NOUS KONGO DEVONS FAIRE 

    Réconcilions-nous avec notre Dieu incréé NZAMBI MPUNGU, NJAKOMBA, MUNGU, NVIDI Mukulu, WAMBA Wa MPUNGU Tulendo Dezo et réhabilitons-nous avec nos Ancêtres. 

    • Pour purifier le pays de ces déchets toxiques spirituels reçus des doctrines occidentales, IL EST IMPÉRATIVEMENT RECOMMANDÉ AUX KONGOLAIS DE LIVRER UNE VÉRITABLE GUERRE SPIRITUELLE SANS PARDON.

    • Une guerre spirituelle d’échelon mondial dans laquelle le Kongo devra faire face aux rayonnements mystiques des confréries des sociétés secrètes et spiritualités étrangères implantées sur son territoire. 

    Il s’agit ici d’une guerre spirituelle contre les principautés du monde des ténèbres qui sont venus nous coloniser et qui ont pris l’âme Kongolaise en otage.

    • Notre élite devra travailler en parfaite collaboration avec les élus car nous sommes en une guerre spirituelle et non classique. 

    • Ne faites surtout pas confiance aux médailles, certificats ou degrés obtenus de la part de nos bourreaux.  

    • LE KONGO DOIT DEVENIR UN ÉTAT LIBRE ET SOUVERAIN. 

    • Nous devons d’abord récupérer notre livret parcellaire puis après on pourra parler du pouvoir. 

    • J’insiste sur ce point parce que vous ne savez pas encore le type de pouvoir que le Tout Puissant va établir dans son Jardin qu’est le Kongo. 

    • Cela ne sera pas comme le pouvoir établie à  l’époque coloniale ou néocoloniale.    

    NOUS RETOURNERONS AU TYPE DE POUVOIR ÉTABLI AVANT LE 3 MAI 1491 OÙ LE TOUT PUISSANT SERA EN COMMUNICATION SPIRITUELLE AVEC NOS DIRIGEANTS.

    • Le Pouvoir où la Force Interplanétaire pour l’Afrique, notre armée invisible, sera toujours en première ligne devant notre armée nationale.  

    • Le pouvoir qui va bâtir la nation et valoriser la dignité du peuple Kongolais.  

    • Le pouvoir qui va guérir notre âme et nous donner le plaisir de vivre sur terre.  

    • Pas ce type de pouvoir qui font circuler certains autour des chancelleries  étrangères.

     

    freddy-mulongo-centenaire-1

     

    2. ÉVEIL SPIRITUEL POUR LA LIBÉRATION TOTALE DU KONGO 

    Je voudrais m’adresser aux Africains en général et plus  particulièrement aux Kongolais.

    Nombreux parmi vous s’efforcent à lutter pour qu’un jour les pays d’Afrique deviennent  réellement indépendants et souverains. 

    Des voies pour y arriver sont multiples : par les armes, la politique et diplomatie ou par la prière. 

    Mais la chose la plus importante dans cette lutte est la coordination des activités, aussi et surtout marcher de pair avec les élus qui ont eu la mission de la part du Tout Puissant le Dieu de nos Ancêtres de  libérer notre continent par notre pays le Kongo. 

    Nous luttons pour le Kongo, le pays que nous ont laissé nos Ancêtres, mais en réalité ce pays n’est pas sous notre contrôle depuis maintenant 500 ans.  

    Cette situation est semblable au cas d’une personne qui construit sa maison dans une parcelle qu’elle n’a jamais vu le livret parcellaire. 

    Ce n’est pas l’Etat qui le garde mais plutôt nos bourreaux qui sont les seuls à apporter toutes modifications là ils veulent et quand ils leurs semblent bon. 

    L’Etat n’est là que pour améliorer les décors. 

    Ceux qui ont choisi la voie de la politique et la diplomatie  finissent leurs courses dans les bureaux de nos bourreaux.  

    Nous les savons tous qu’en Afrique, nos dirigeants sont désignés  à l’extérieur et que les élections nationales ne sont que la mascarade pour que la musique de la démocratie se fasse bien entendre. 

    Ceux qui ont choisi les armes s’alimentent  auprès de nos bourreaux. 

    La bonne marchandise est livrée à la marionnette qui a  juré de ne garantir fidèlement que les intérêts de la métropole.  

    Ceux qui se mettent à  genoux jours et nuits afin de prier pour nos pays n’arrivent pas  à satisfaction simplement parce que les voies que nos bourreaux ont aménagées pour nos prières à notre Dieu n’aboutissent malheureusement que dans le néant. 

    En contrepartie nos églises reçoivent le  financement de nos bourreaux. 

    Pour parvenir à nous libérer, nous devons bien analyser comment ils ont réussi à nous  prendre dans leurs pièges et aussi avoir des élus à la taille de Moïse pour les Israéliens. 

    Nous pensons que pour pouvoir identifier le Kongo comme une demeure nous appartenant, la première chose à faire est de récupérer spirituellement notre livret parcellaire puis matériellement par la voie de la diplomatie. 

    Voici maintenant la vraie histoire du Kongo et la démonstration sur comment les ténèbres ont pris domicile dans notre pays, contrôlant désormais  notre âme. En outre je préconise la solution, ce qui doit être fait pour que la lumière vienne prendre place. 

    Les ténèbres sont à la base de notre souffrance et nous conduisent à notre extinction.

    • TRANSFIGURATION DU KONGO

    • LE KONGO EST SOUS L'EMPRISE DES DÉMONS !

    Bien que le mal ait atteint la terre il y a plus de 3500 ans avec la descente des anges déchus ; Dieu s’est réservé une partie. 

    Au Kongo, le pouvoir était sous contrôle direct du Tout Puissant NZAMBI MPUNGU jusqu'à l’époque du Roi Nzinga Nkuvu au XVème siècle.  

    Nzinga Nkuvu était en communication parfaite avec le Divin Nzambi Mpungu, Njakomba, Mungu, Nvidi Mukulu, Wamba Wa Mpungu Tulendo Dezo, dans toutes nos langues, et aussi avec les Grands Esprits Kongo. 

    IL A PERDU SON CONTACT SPIRITUEL LE 3 MAI 1491 SUITE AUX PRATIQUES MAGIQUES.  

    À cette date Nzinga Nkuvu fut BAPTISÉ au  catholicisme sous nom de Jean Ier du Kongo (portugais: João Ier). 

    À la mort du roi Nzinga Nkuvu, son fils Alfonso Ier  le succéda. 

    Voyant dans le CHRISTIANISME un moyen de moderniser son pays, celui-ci encourageant les BAPTÊMES et Accueillir des JÉSUITES qui ouvrirent une école pour 600 élèves. 

    Ces derniers devraient apprendre les maths, Sciences Physiques et surtout la Théologie.   

    Il  confia son fils Lukeni Lua Nzinga (Kanamobembo) au Vatican et celui-ci deviendra le premier évêque africain de l'histoire de l’Eglise catholique moderne sous le nom de Henrique (Don Eric). 

    Après le baptême du Roi Nzinga Nkuvu, la majorité des rois qui le suivirent devinrent des Chevaliers des ordres étrangers. 

    Alvare II ( Nimi a Nkanga) par exemple fut un Mani kongo du Royaume du Kongo de mars 1587 à 1614 et  fut fait Chevalier de l’Ordre Portugais du Christ le 10 mars 1609.  

    Par ces gestes, les dieux ÉTRANGERS ENTRÈRENT OFFICIELLEMENT DANS NOTRE PAYS. 

    Chemin faisant, nos Rois ont TOURNÉ LEURS DOS À NZAMBI MPUNGU pour SE CONFIER et entrainer TOUTE LA NATION aux dieux étrangers.  

    Leurs armoiries et drapeaux venaient de l’étranger. 

    Spirituellement NOUS AVONS COUPÉS TOUT CONTACT avec LE DIEU DE NOS ANCÊTRES, c’est pourquoi en 1885 nos bourreaux ont facilement confisqué notre livret parcellaire dans l’acte signé à la conférence de Berlin. 

    En effet, à l'acquisition du Congo-Belge par Léopold II à la Conférence de Berlin, les premiers expatriés venus au Congo pour sa mise en valeur, au bénéfice de l'Occident, n'étaient pas des Belges, c'était des agents recrutés surtout de la Grande Bretagne et de la Scandinavie.  

    La plupart de ces précurseurs des colons furent britanniques, comme Henry Morton Stanley, suédois, norvégiens, danois et allemands.  

    Ces personnalités étaient recommandées au Roi des Belges par l'Establishment des confréries des sociétés secrètes, des sciences occultes. 

    Pour mémoire, ce sont les Francs-Maçons qui étaient les plus nombreux. Et pour quels objectifs ? Là est toute la grande question !

     

    freddy-mulongo-mvulunzi-kimbangu

     

    3. PRÉPAREZ-VOUS POUR CE CHANGEMENT MONDIAL ET ÉVÉNEMENT APOCALYPTIQUE TANT ATTENDUE ...

    ET APRÈS...UN NOUVEAU KONGO NAÎTRA !

    • KONGO YA SIKA - ÉTAT DIVIN DU KONGO - KONGO MBANZA NZAMBI

    • MPOKÉ DE BAKOLO KONGO : « Organe Suprême KONGO »

    NOM DE PAYS: Kongo - Mbanza Nzambi (État Divin du Kongo) 

    Langues Officielles : Lingala et Ki Kongo 

    • Religion d'État Divin Kongo : 

    « KINTUADI KIA BANDOMBE »; tous unis derrière notre Rédempteur Libérateur Sauveur Mvuluzi Tata KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

    • MONNAIE: Makuta - Nzibu 

    HYMNE NATIONAL: « TELEMA KONGO » en Lingala et Kikongo 

    • DEVISE : BOMOKO - BOSEMBO - MISALA.

    • EMBLÈME: Tête de Léopard, rameau et Flèche; entourant la tête du Léopard au dessus de devises gravées sur les 3 pierres.

    • DRAPEAU : 

    Tricolore avec « ROUGE -VERT - JAUNE » toutes en verticales et 9 petits triangles au dessus d’Étoile d’Orée et la lettre « K » au centre, milieu de l’étoile d’Orée.

    Tous sur une grande Natte blanche représentant l’Eau qui entoure le Jardin Divin Kongo - Kinshasa.

    • LA POLITIQUE ET LA SPIRITUALITÉ VONT DE PAIRES.

    Au Kongo ya Sika; la politique ne se fera plus avec des croyances et spiritualité Étrangères, ni aller circuler dans les chancelleries étrangères pour avoir le pouvoir de diriger...

    • Maintenant c’est le Pouvoir qui donnera le Peuple Kongo le plaisir de vivre ici-bas.

    • Le Pouvoir qui vas bâtir l’Âme Kongo et rendre l’honneur, la dignité de l’homme et femme Kongo.

    la politique avec une indépendance spirituelle ancestrale Kongo; c’est la bonne politique pour gouverner; dont Pouvoirs aux Chefs des Terres Kongo.

     • La Spiritualité Ancestrale KIMBANGU DIANTUNGUNUA c’est notre Spiritualité Ancestrale Kongo depuis le début de l’humanité; et c’est la première spiritualité ancestrale Kongo qui avait commencée cette planète Terre; aujourd’hui bafouée étouffée et saboter par les envahisseurs colons missionnaires catholiques et occidentaux. 

    • Notre Spiritualité Ancestrale nous conduira à l’indépendance totale, on aura KIMPWANZA DIZOLE et conduira le Peuples du Kongo dans la Paix, Prospérité et développement. 

    • La Spiritualité Ancestrale KIMBANGU DIANTUNGUNUA encadrera les Élus de la Promesse Divine pour mieux diriger et gouverner Kongo ya Sika sous la Spiritualité Ancestrale Kongo; Kongo Jardin Divin, la Terre Sainte Kongo Mbanza - Nzambi, Kongo État Divin. 

    ON AURA 27 MINISTÈRES ET LEURS SECRÉTARIATS GÉNÉRAUX 

    • NOUS RETOURNONS AVEC NOS NEUFS (9) PROVINCES ET NOS DISTRICTS D’AVANT !

    1• Province de Kinshasa ( Capitale) 

    2• Province de Bandundu 

    3• Province de Bas Kongo 

    4• Province de l’Équateur Mambenga 

    5• Province de Haut Kongo Kisangani 

    6• Province de Kasai Kananga 

    7• Province de Kasai Mbuji Mayi 

    8• Province du Katanga 

    9• Province du Kivu 

    POUVOIR EXÉCUTIF 

    ORGANE SUPRÊME  « MPOKÉ DE BAKOLO KONGO » 

    • Mpoké de Bakolo Kongo est l’organe Suprême qui dirigera et contrôlera tous les pouvoirs de Kongo ya Sika. 

    • Les Enfants de la Promesse Divine ; Bana ya Elonga ya KIMBANGU DIANTUNGUNUA, Ntotila, quelques Chefs Spirituels des Églises des Noires, les Grands Chefs Coutumiers Kongo, les initiés Bana Bilaka ya KIMBANGU DIANTUNGUNUA , les descendants de Mama KIMPAVITA, de MPADI BUKA MAKENGO NSUKA, de NZINGA NKUWU, de KUKUPEMBA... siégeront ensembles dans cet organe Suprême qui sera très spirituel.

    POUVOIR LÉGISLATIVE 

    • Mbondo sera l’outil de sincérité et Mbondo sera aussi comme témoin devant le Tout Puissant Incréé Nzambi Mpungu Tulendo Njakomba ; et à chaque prise de Pouvoir et responsabilité dans les affaires d’état. Tous futurs dirigeants, juristes , médecins, enseignants et autres encadreurs ... vont admettre de prendre Mbondo pour la garantie Divine KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

    • Prêter serment et boire du Mbondo pour prouver vôtre sincérité, et confirmer votre crédibilité divine et amour patriotique .

    • Fin de Partis Politiques au Kongo. 

    Il n’y aura plus des ligablo politiques, fini les partis politiques marionnettes pions du système impérialisme.

    • La politique future se ferait dans nos bases Ancestrales : villages, Groupements, Collectivités, Territoires, et districts...pour être élu à partir des nos bases Ancestrales.

    • Contactez vos chefs coutumiers pour s’enregistrer, et être Élu là-bas dans nos propres villages qui sont nos bases Ancestrales.

    • Les fils et filles Kongo voudront faire de la vraie politique dans l’avenir; ils iront dans leurs villages d’origines commencer votre bénévolat daider votre population locale; c’est à partir de leurs bases Ancestrale ; qu’ils vont s’enregistrer légalement auprès de leurs bureaux de localités comme volontaire pour servir le peuple et Nation Kongo. 

    • ÉCOLE DE FORMATION KI - MUNTU :

    Ki Muntu prendra place pour le Civisme, Patriotisme et la Spiritualité Kongo. 

    Formerais les futurs cadres et responsables , les leaders d’opinions, politiciens, cadres de la nouvelle société Kongo, artistes musiciens, artistes peintres, sculpteurs, dessinateurs, comédiens...

    • Fermeture légale de toutes les églises, mosquées, temples bouddhistes, Kabbalah, loges maçonnique... tous temples sataniques et croyances étrangères seront fermés éradiqués au Kongo de KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 

    • Interdiction Légale de construire une quelconque église, loges maçonnique, mosquée ou tout autres temples non KIMBANGU DIANTUNGUNUA sur toute l’entendue du Kongo; et strictement interdites d’introduire un quelconque désordre spirituel, d’importer des spiritualités étrangères au Kongo Terre Promise - Kongo Mbanza Nzambi - État Divin du Kongo.

    • POUVOIR JUDICIAIRE : 

    Introduction de « MBONDO » comme instrument du Ministère de la Justice Kongo. 

    Rénovation de système de communication et logistique pour le ministère de la Justice.

    • Restructuration de l’appareil judiciaire Kongo et construction des nouveaux domaines carcéraux les prisons avec les domaines agricoles et industriels pour faire travailler les prisonniers là-bas.

    • ÉDUCATION NATIONALE : 

    Ministère de l’Education Nationale sera dirigé qu’à nos langues Ancestrales Kongo : 

    Lingala et ki Kongo; et Gratuité frais scolaire pour tous Enfants Kongo de 3 à 12 ans.

    • Construire des nouveaux bâtiments scolaires modernes et des nouveaux universités Purement Africains. Des bâtiments académiques pour nos écoles et universités 

    SANTÉ et AMBULANCE NATIONALE : 

    Santé pour tous, rénovations de tous les hôpitaux et bâtiments hospitaliers, de les équipées et de moderniser tous les hôpitaux Kongo.

    • Revalorisation de la Médecine traditionnelle Kongo et légalisation de Pharmacopée Kongo; soins médicaux seront gratuits pour Tous Citoyens Kongo porteur de sa Carte d'identité nationale et sa carte d'Assurance Maladie Kongo. 

    • Construction de nouveaux établissements hospitaliers et réhabilitation de tous les bâtiments d’hôpitaux du Kongo.

    • Ambulance Nationale Kongo et service de secours pompiers service incendie seront activés 24/24 et 7/7 pour sauver des vies de la population Kongo. 

    Logistique moderne pour ce secteur

    SÉCURITÉ SOCIALE 

    • Tous citoyens Kongo aura son numéro d’enregistrement de sécurité sociale avec une Carte de sécurité sociale sera introduite pour assister et faciliter l’administration et la population Kongo.

    • Introduction de DROITS SOCIAUX et droits aux logements sociaux pour les peuples du Kongo.

    • Activer l’Aide financière Mensuelle à tous nos pensionnés, anciens combattants, Veuves militaires, veuves policiers, nos Vieux Papa et mamans, les Vieillards Kongo.

    • INSS : Institut National de Sécurité Social, doit être restructuré parce que c’est depuis des décennies que INSS est absent, inactif au Kongo. 

    • Restructuration d’organe de la Sécurité Sociale est primordiale et nécessaire pour la population Kongo.

    • Réintroduction des CARTES AYANTS-DROITS pour les fonctionnaires de l’état, anciens combattants, armée et la police nationale...

    • KO.BO.FO : Kongo Border Force.

    Immigration et Force Spéciale des Frontières Kongo

    • Modernisation et restructuration de services de l’immigration et frontières.

    Force spéciale des Frontières Kongo sera opérationnel, 24/24 et 7/7 non stop partout sur l’étendue du territoire 24/24h à la protection, contrôlée tous étrangers et sécurisations de toutes les frontières Kongo. 

    « LA DÉFENSE NATIONALE ET LA SOUVERAINETÉ » 

    • La Défense nationale et l’intégralité Souvairaine Kongo sera aux bon soins et aux mains de nos Grands Esprits Kongo et leur Armée Céleste invisible et interplanétaire ».

    • Mampinga Nationale Kongo: M.K.K. Mampinga ya Kongo ya KONGO ya KIMBANGU serai toujours en deuxième position, derrière l’Armée Céleste Invisible Interplanétaire.

     • ARMÉE NATIONALE KONGO : 

    M.K.K. Mampinga ya Kongo ya KIMBANGU en sigle.

    Ba Kengeli MABELE ya NZAMBI MPUNGU

    • POLICE Nationale Kongo : BAKANGI 

    Division MAKESA ; Division SINZILI; Division KUFA PONA KONGO DIA NTOTILA 

    • AGRICULTURE ET PÊCHERIE NATIONALE KONGO. 

    Développer l’Agriculture sur toute l’étendue territoriale Kongo; assister nos agriculteurs avec les engins agricoles pour faciliter la production et atteindre le niveau d’autosuffisance nationale et promouvoir la pêche industrielle dans nos rivières, nos Lacs, nos ruisseaux, fleuve et l’océan Atlantique. 

    • Une Coopérative Bancaire sera créée et installée partout sur l’étendue territoire pour aider les agriculteurs dans leurs besoins utiles pour leurs plantations.

    • Agriculture et élevage sera OBLIGATOIRE pour tous Autochtones Kongo. 

    • COOPÉRATION INTERNATIONALE BILATÉRALE. 

    Kongo ya Sika renouera une NOUVELLE ALLIANCE SINCÈRE ET HONNÊTE avec tous les pays du monde sans exception.

    • Toutes les chancelleries étrangères basées au Kongo Kinshasa doivent fermer leurs Ambassades au plus vite possible et de quitter la Terre de Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA avant qu’il soit tard pour vous sauver !

    • Kongo Mboka Esantu: Il y auras aura que 4 AMBASSADES au Kongo ya Sika. 

    • Quatre (4) Continents et quatre (4) ambassades.

    • Une (1) Chancellerie pour chaque continent représentatif au Kongo de nos ancêtres KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 

    • Quatre Coins Cardinaux: Est, Ouest, Nord, Sud.

    • Quatre (4) Races: Noire, Rouge, Jaune, Blanche. 

    NOUVELLE ALLIANCE SINCÈRE ET HONNÊTE AVEC TOUS PAYS.

    • Kongo ya Sika ne sera plus un pays membre de leur système diabolique d’impérialisme : 

    ONU, OMS, FMI, FRANCOPHONIE, UNESCO, UNICEF, BANQUE MONDIALE, G20, FAO, OTAN, CPI...

    • Fin des Coopérations militaires au Kongo ya Sika; le Nouveau Kongo n’aura pas des coopérations militaires avec d’autres pays. 

    • État Divin Kongo a une grande et puissante Armée du monde; Armée Céleste Invisible interplanétaire.

    Il ne cherchera plus d’aide militaires ailleurs dans cette planète Terre.

    • Kongo- Mbanza Nzambi sera sous contrôle du Divin Nzambi Mpungu Tulendo Njakomba le Dieu Nzambi de nos ancêtres Kongo et Noirs; et aura la protection totale Divine.

    • FONDATION HUMANITAIRE SUNGA KONGO 

    • Seule ONG Nationale Kongo : SUNGA KONGO S.K. 

    • Fini tous les ONG fictives au Kongo, SK Sunga Kongo répertorieras toutes les Organisations Non Gouvernementales basées au Kongo Kinshasa, et prendra contrôle de toutes ces ONG installer au Kongo. 

    LE PLUS GRAND CHANTIER DU MONDE

    Le plus grand chantier du monde :

    • Construire des Routes, les autoroutes, chemin de fer, transport public, aéroports, ports fluviaux, transport fluvial, maritimes, transport aérien, tramway, logements sociaux et administratifs, centre de rééducations et de réinsertions, maisons pénitentiaires.

    • La reconstruction du Grand Kongo sera le plus grand Chantier du monde; avec un service de 24h/24, et 7/7 avec un Système Rotation, Roulement de services par heures. 

    NB: PRÉPAREZ-VOUS AU GRAND CHANGEMENT MONDIAL ET À L’ACCESSION AU KONGO YA SIKA - KONGO YA MOBIKISI MVULUZI NA BISO TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA 999-K8 !!!

    Projet de Société pour État Divin du Kongo, Kongo Mbanza Nzambi qui sera dirigé et gouverné par la Spiritualité Ancestrales BANTU-KONGO; une Religion d’État Kongo pour reconstruire spirituellement notre paradis terrestre Kongo, terre Promise et Restaurer l’autorité Divine KIMBANGU DIANTUNGUNUA bafouée depuis des Siècles. 

    • Feuille de Route recommander spirituellement pour les Enfants des Promesses Divines 

    LES ENFANTS DES PROMESSES DIVINE - BANA ELONGA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 

    Nkembo nkembo nkembo ya Tata Mpungu Etambola Mokili mobimba !

    MUANA ELONGA 

    Lire la suite

  • FARDC: Un belge nommé par Tshilombo pour gérer les officiers et soldats congolais!

    FARDC: Un belge nommé par Tshilombo pour gérer les officiers et soldats congolais!

    Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

    freddy-mulongo-tshilombofardc

    L'information circule déjà à l'Etat-Major des FARDC. Personne n'ose donner le nom de l'officier Belge nommé par Tshilombo, qui doit gérer les FARDC. Son nom circule sous les manteaux. Nos fins limiers  en bons chiens "Roquet" ne lâchent rien.

    Tshilombo veut ressusciter le fameux colon,  le Lieutenant-Général Janssens qui avait déclaré: "Avant l'indépendance=après l'indépendance" ! Tshilombo recourt à un Belge pour gérer les FARDC, Tshintuntu asila soni ! 

    Ce projet de Tshilombo Tshintuntu  de nommer un Belge pour gérer les FARDC doit capoter ! Les FARDC ne sont une armée irréformable.  Ils ont des problèmes d'infiltration, des  dysfonctionnements, de brassage, mixage et même de gestion.  Est-ce que c'est une raison de jeter aux orties la souveraineté de notre armée ? Non ! Seuls les états généraux des FARDC peuvent mettre fin à toutes ces faiblesses. Mais demander à la monarchie belge, d'envoyer un officier belge pour gérer les FARDC, cela est une atteinte à notre souveraineté, c'est un acte de haute trahison.  Depuis le 30 juin 1960, des officiers congolais ne sont jamais formés dans la gestion des armées ? Pourquoi c'est seulement un Belge colonial et colonialiste qui va faire le job ?

    Le 30 juin 1960, la RDC devenait un pays indépendant. Malgré cette souveraineté, de nombreux postes clé au sein de l’Administration n’ont pas été occupés par des nationaux et étaient encore gérés par d’anciens colons belges. L’armée nationale congolaise comptait alors 24.000 hommes dont 1.000 officiers blancs. Les noirs les plus gradés étaient des adjudants. 

    Une effectif des FARDC qui peut faire pâlir une armée moderne: 164 874 soldats ! Les FARDC sont les seules armées du monde où des criminels autoproclamés rebelles voient leurs grades du maquis être reconnus après leur intégration dans les FARDC. La formation, le détournement des soldes et la précarité sont autant de facteurs qui continuent de miner l’armée congolaise.

    Trois officiers des FARDC sont aux arrêts depuis mardi 22 Juin 2021, à Bunia en Ituri. C’est l’auditeur supérieur près la cour militaire de l’Ituri qui a procédé à leurs arrestations. Il s’agit notamment d’un lieutenant-Colonel assumant la fonction de directeur adjoint chargé de l’administration de la 32e région militaire basée à Bunia, et deux majors ayant des charges administratives.

    La justice reproche à ces derniers l’augmentation du nombre des militaires déployés sur le front pour combattre les rebelles. D’après certains observateurs, ils ont ainsi falsifié les données pour empocher les soldes et primes des faux effectifs. 

    Aux grands maux, des grandes remèdes. Pour les FARDC seuls les états généraux  sont un début de la solution efficace. Il faut y expulser des criminels, malfrats, bandits de grand chemin qui s'y cachent. La solution n'est pas d'engager un belge pour gérer  les FARDC !

    Lire la suite

  • Fatwa Anti-Concerts: Koffi Olomide annule son concert de Paris-La Défense Arena!

    Fatwa Anti-Concerts:  Koffi Olomide annule son concert de Paris-la Défense Arena!

    Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

     

    fb-img-1628185938001

     

    "Mieux vaut celui qui te donne un grillon que celui quitte te promet l'éléphant" avait chanté Antoine Christophe  Agbepa Mumba  dit Koffi Olomidé  dans la chanson à la gloire d'Alias Kabila, pour mieux narguer les Congolais de la diaspora.

    Il y a 48 heures, Koffi Olomidé est revenu sur son interpellation patriotique sur Olive Lembe Kisita et les 680.000$ que son mari perçoit chaque fin de mois, à ne rien faire. Koffi Olomide vient de renoncer à son concert de Paris-La Défense prévu le 27 novembre.

    Annulé ou non, le concert de Koffi Olomide ne devrait pas avoir lieu. Pour la simple raison, les Congolais de la diaspora ont compris que les concerts des artistes Congolais de Kinshasa étaient pour les endormir à ne plus s'occuper de leur pays, le Congo victime du pillage de tous les prédateurs mondiaux. 

    Il y a une omerta sur les crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de guerre, crimes de sang commis contre les Congolais sur le sol du Congo. Le Congo brûle le monde regarde ailleurs. 

    La Fatwa Anti-Concerts dont l'initiateur est Ikala Songa Nzila n'est pas levée. Le régime tribal, tribaliste et tribalisé de Tshilombo est ambassadeur de l'occupation Ougando-Burundo-Rwandaise. Les Congolais n'auront des vrais concerts qu'à la libération du pays. La Fatwa Anti-Concerts est en vigueur. Les trémousseurs doivent être patients. La Libération est pour bientôt. On ne festoie jamais dans une maison en deuil. Avec ses 12 millions de morts Congolais, le Congo est en deuil.  

    Koffi Olomide a droit de faire de la politique pour défendre ses idées et convictions. La République démocratique du Congo n'a plus des chanteurs populaires et politisés comme : Franco Lwambo Makiadi, Tabu Ley Rochereau, Papa Wemba, King Kester Emeneya Mutu wa Zamani...tepour faire de la politique doit-être derrière le dinosaure Mobutiste qui a muté en Mammouth Joséphiste: Bahati Lukwebo ? Comment peut-on se permettre de critiquer Tshilombo pour son bilan, alors que Bahati Lukwebo est partenaire de Tshintuntu dans l'union sacrée-sucrée-salée ?

    Koffi Olomide s'il veut faire de la politique doit créer son parti. Il ne doit pas passer sa vie à des mea-culpa à chaque fois qu'il ouvre sa bouche. Le bon parti, c'est celui du peuple. Son parti peut s'appeler "Elelo". Très belle chanson pour le peuple congolais. Etre derrière des politicailleurs ventriotes et profito-situationnistes, c'est le comble pour Koffi Olomidé, qui est déjà leader. 

    Lire la suite

  • RDC : Pouvoir de Tshilombo "Au nom du clan Luba Kasaï"!

    Pouvoir de Tshilombo : au nom du Clan Luba Kasaï !

    Par Mohamed Mboyo Ey’ekula

     

    freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-257

     

    Sous Mobutu, la géopolitique était la règle en matière de nominations politiques. Mais, malgré cela, l’UDPS,  parti dominé par les luba, ne ratait jamais l’occasion de dénoncer le tribalisme en s’appuyant sur la prédominance des bangala -un moulage purement belge du reste- au sein des forces armées zairoises. Arrivé au pouvoir en 2018, par un deal honteux, le parti des 12 parlementaires devenu clanique sinon familial s'entremêle les pinceaux.

    Félix Tshilombo, président de l’Udps et chef de l’Etat failli du Congo -je n’ai pas dit président de la République à Démocratiser du Congo- par la seule volonté de ‘’Joseph Kabila’’; a, en trois ans seulement, reconfiguré le pays en quasi-monarchie clanique. Il faut dire que dans le Congo-Kinshasa défiguré par Tshilombo, à part la langue officielle qu’il envisagerait probablement de changer, tout est à coloration ethnique. Le tribalisme est légalisé et le dénoncer expose à des représailles de la ''talibanie'' qui est parvenue à gangrenner toutes les institutions représentatives.

    L'archevêque de KInshasa, dans l’exercice de la mission prophétique de l’église, décrie les inégalités sociales et la mauvaise gouvernance devenues des normes, le clan, depuis son fief de Limeté, décrète la fatwa. contre l’église catholique et la mise à mort du porteur de la pourpre cardinalice. Kabuya, secrétaire général illégitime de l’Udps aile familiale -il y en a légion- promet de distribuer les armes et de faire la guerre à tous ceux qui, comme le cardinal Ambongo, s’oppose au nouvel ordre : le pouvoir ‘’divin’’ du fils du démiurge décédé de Limeté. Ô misère! Le décor d’un retour aux années de l’anarchie et du chaos est planté…

    Sous Tshilombo, dont le parti dénonçait il y a peu l’oligarchie swahiliphone, l’ethnie du chef de l’Etat doit tout contrôler : tous les segments de la justice, la présidence de la république tribale, la majorité de médias soudoyée et soumise et, aussi et surtout, le gouvernement dompté. Et, pour boucler la boucle, il manoeuvre pour empocher la Ceni afin de rééditer le forfait de décembre 2018 Se sachant vomi par le peuple, le rejeton d’Etienne Tshisekedi a programmé la fraude comme moyen de survie politique. La démocratie et l’Etat de droit dont on s’était fait le chantre n’étaient alors que de creux slogans!

    La loi de la jungle…

    Dans la monarchie clanique de Tshilombo, la loi n’existe que pour réprimer, faire taire et faire chanter. Le droit,lui, est dit à la tête du client et la violence et les violations des droits et libertés sont devenues des faits d’une banalité! Mais, comme si cela ne suffisait pas, la justice populaire s’est frayée un chemin et évolue sans froisser le dépositaire du slogan ‘’le peuple d’abord’’/ Quand les militants de l’Udps marchent, même contre l’ordre, ils bénéficient de la bienveillance des services de police et de sécurité là où les opposants sont systématiquement gazés, brutalisés et tués/

    Tshilombo ne jure que par son ethnie et ne fait rien pour canaliser la barbarie qui s’est installée dans la gestion de la res publica autant que dans les rapports entre les citoyens congolais. Les militants de l’Udps ne sont pas justiciables dans la monarchie made in Kabeya Kamuanga. Quand Kabuya, Mukoko et Kabund profèrent des menaces, appellent à la rébellion et menacent de mort ou d’extermination certaines composantes de la société congolaise, la justice se fait sourd, muet et aveugle. Du coup, comme à la vieille époque de la royauté en France, le Congo est divisé en deux : le Congo d’en haut, celui des nobles que constituent le pouvoir et son cercle de courtisans tribaux et celui d’en bas, celui du peuple paupérisé et, corvéable

    En définitive, la fracture est irrémédiable entre le pouvoir illégitime qui s’appuie sur la contrainte armée pour s’imposer et la majorité de citoyens qui ne rêve que d’en découdre. Dans ce contexte, le pays avance vers des périodes incertaines. Qu’est-ce qui arrivera demain quand le peuple sera poussé dans ses derniers retranchements? L’histoire des dictatures est pleine de leçons instructives. Tshilombo, le dealer de décembre, aurait dû faire amende honorable pour avoir pris le pouvoir en déniant le verdict des urnes mais, il a choisi le raccourci : défier le peuple comme d’autres avant lui. Seulement, il a oublié l’épitaphe qui honore Rossy Tshimanga Mukendi : ‘’le peuple gagne toujours’’.

    Lire la suite