- Page 2

  • 17 mai: Le négationnisme de Cathérine Nzuzi Wa MBombo, danseuse de ventre de Mobutu et dinosaure Mobutiste!

    17 mai: Le négationnisme de Cathérine Nzuzi Wa MBombo, danseuse de ventre de Mobutu et dinosaure Mobutiste!

    Cathérine Nzuzi Wa Mbombo !

    Faut-il dédouaner les 32 ans de la dictature Mobutiste ? Il y a pas eu des crimes, mal gouvernance, pillages des ressources sous Mobutu ? Cathérine Nzuzi wa Mbombo, danseuse de ventre de Mobutu et dinosaure Mobutiste s'est lâche sur Facebook. Ses demi-vérités sont criantes. La bénéficiaire de la "Révolution Pardon" de M'zée Laurent Kabila, en bonne sorcière et malicieuse dépeint en noir, le 17 mai. Mais elle oubli d'éclairer l'opinion que le régime finissant du Maréchal Mobutu était honni par notre peuple. Si l'AFDL est entré comme il a pu, c'est parce que le peuple voulait. La grande sorcière oublie aussi de dire l'enfer était déjà sur terre avec Mobutu! Que ses comparses Mobutistes avaient fui Kinshasa pour rejoindre la rébellion à l'Est. Ce sont eux qui sont devenus des marche-pieds pour des Ougandais et Rwandais qui ont attaqué la République, semant la mort, pillant des ressources du pays. Souffre-t-elle d'alzheimer pour avoir une mémoire très courte, elle qui a joui de la défunte deuxième République de Mobutu ? Le Zaïre de Mobutu n'était pas un paradis. Dans ¨Zaïre,le cycle du serpent", film de Thierry Michel, Aubert Mukendi explique mieux ce qu'étais devenu le pays.

    Les niaiseries de Cathérine Nzuzi Wa MBombo ferait sourire Satan en enfer. Perdre la mémoire ne signifie pas débiter des mensonges. Parler des dinosaures Mobutistes qui ont perdu leurs résidences et des Zaïrois qui ont perdu leur vie, qu'est-ce qu'elle en dit ?

    17 Mai, jour de tristesse en RDC, le devoir de mémoire m'oblige d'en parler avec beaucoup de tristesse et pincement au cœur, c’était le jour où l"AFDL de triste souvenir que M'ZEE L. D. Kabila désignait comme un Conglomérat d'aventuriers , avait introduit les armées étrangères en RDC avec la complicité des certains Congolais, ces troupes étrangères avaient pillé les biens importants de la République, avaient violé les femmes et les jeunes filles, volé et emporté les archives de l"État de l"époque colonial, de la deuxième République, fouillé tous les bureaux de la Présidence au Mont Ngaliema, à la Primature, de toutes les Institutions de la République. voir même ceux des services des renseignent , les bureaux de l'état-major général de l'armée et de la police n'etaient pas épargnés. Ces archive s n'ont jamais été restitués à la RDC ! Nous sommes devenus un pays sans mémoire ! Plusieurs dignitaires furent arrêtés, l'ancien Gouverneur de la BCC Nyembo Shabani, l'ancien PDG de la Miba Jonas Mukamba Kadiata Nzemba , le Patron de l'Aneza Papa Bemba Saolona, Le Secrétaire Permanent du MPR Kithima Bin Ramazani , etc etc ,moi moi-même j'etais aussi du nombre, on m'avais envoyé à Makala pendant 7 jours, suis restée en résidence surveillée pendant 287 jours , avec 40 militaires pour me surveiller, ils n'étaient même pas entretenus, mais prisonnière que j'étais, je devais encore les nourrir et les faire soigner en cas de maladie !!!, pas des visites, pas des sorties, tous les anciens dignitaires et grands opérateurs économiques qui avaient refusé d'aller en exil furent arrêtés et torturés, leurs résidences furent fouillés et pillées, ils les ont obligés de payer les fortes sommes d'argent pour être libérés !! certaines ont vu leurs résidences être occupées de force pendant plusieurs années par l'Afdl, heureusement que certains ont pu récupéré quand même leurs maisons et leurs biens mais dans un état pitoyable.!! Lorsque Mzee Kabila s"est rendu compte des actes et mauvaises idées de ses amis, il a eu le courage de les chasser et de rendre à ses compatriotes leurs biens.!! Les gens ne s'imaginent pas l'ampleur du mal que l'Afdl a causé à notre pays. Heureusement que Mzée lui-même a fait marche arrière en rompant les accords de Lemera qu"il avait signés avec ses amis, et qu'il qualifiait de Conglomérat d'aventuriers, malheureusement le mal était déjà fait. Une chose à retenir est que malgré ces souvenirs douloureux, les Congolais ont tourné la page , se sont réconciliés, moi-même j'ai des amis parmi les anciens de l'afdl, ils viennent chez moi, nous mangeons et buvons ensemble sans problème. C'est ça la force du Congo, et des Congolais, être à mesure d'oublier, de se pardonner et de nous réconcilier avec comme promesse, de ne plus jamais faire ça dans notre pays. C'est vraiment dommage de voir le 17 mai, qui aurait dû être journée du deuil national être déclaré férié !!!! Queen Lady Tkm "

     

    Lire la suite

  • Hommage à Libby Perkins !

    Hommage à Libby Perkins !

    Libby Perkins à Congénies en France !

     

    On ne se rend compte dans notre vie de l'importance d'une personne, seulement lorsqu'on la perd. Il faut toujours du temps pour réaliser que l'on a perdu. C'est par la grande hospitalité et l'amour des autres, qu'elle témoignait de sa foi et de la lumière intérieure brillante en elle. Britannique, Libby Perkins avait son gîte au nom de "Le Chêne et le Roseau", s'inspirant de la fable de Jean de la Fontaine, à Barlonges, non loin de Couloumiers dans la Seine-et-Marne (77). Un gros chêne faisait partie du gîte. Une rivière, à l'eau froide, à la manière africaine, était à proximité où on pouvait s'y baignait. Très hospitalière, le repas avec Libby Perkins était toujours copieux. On ne pouvait pas mourir de faim. Elle est parmi ceux qui ont cru à mon projet de création de la Radio Réveil FM à Kinshasa. En 2001, Georges Ellias et Libby Perkins sont venus à Kinshasa, me rendre visite et m'encourager. En 2007, à mon retour en France, elle était souffrante dans un hôpital non loin de Congénies, où elle s'était acheté une maison et y résidait. D'une simplicité hors pair, jamais on aurait su que Libby Perkins était d'une riche famille en Grande-Bretagne. Sa richesse était toute intérieure. "Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu ‘ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux" (Mat 5.16: 1 Pi 2.12).

    Hommage à Libby, prononcé par son fils à l’occasion de ses funérailles

    Passion, à être prévenant et plein d’égard pour les autres. Mais elle a décidé qu'elle devait enseigner ce fils de 3 ans sur la mort. Elle l'emmène voir les poules de son père, pas 2000 poules en élevage intense, mais celles qui sont en liberté dans le hangar. Le garçon observe alors M. Clark pendant qu’il tord le cou de deux poules. Elle explique soigneusement au petit garçon la vie, la mort et l’existence, mais tout ce dont il se souvient, c’est la vue du mouvement convulsif d’un poulet qui remue pour la dernière fois entre les énormes mains de M. Clark.

    Nous sommes en 1988 et Libby travaille à nouveau en tant que bibliothécaire, maintenant dans une école de Londres. Libby décide que son quartier a be- soin de couleur et ses élèves de terminale sont désireux de l’aider. L'un d'entre eux a eu des ennuis pour cause de graffiti. Elle les invite à peindre une citation de George Fox « vivre sa vie comme une aventure », en bleu et vert sur le côté de la maison, en lettres de 3 mètres de haut. 22 voisins signent une pétition pour se plaindre qui dit « Ne convient pas à ce quartier. » « Ce n'est pas Brixton! » « C’est une abomination ! » Libby écrit au journal local, pour dire que si ce projet est l’occasion pour que les voisins se parlent, elle en est heureuse. Le mur est maintenant complètement marron, si vous vous posiez la question.

    Tout à l’heure, quelqu'un va me dire que ce n'est pas du tout Libby, et me parler de ses bonnes œuvres à Berlin, avec les Quakers, son travail avec les personnes âgées, son bénévolat avec Ahdaf ou St Columba.

    Mais attendez. Libby disait que la patience est une vertu et que la vertu est une grâce - et Grace est une petite fille qui ne s'est jamais lavé le visage. Nous sommes en 1995 et Libby a ouvert une chambre d’hôtes écologique en France. Tous les matins, elle fait trois kilomètres à bicyclette pour aller à la boulangerie acheter du pain. Son seul invité, à l'exception de moi, est l'ancienne secrétaire de guerre de son père, une autre Elizabeth. Nous ne sommes ni l’un ni l’autre des pensionnaires payant. Pendant des années, Elizabeth a souffert de dégénérescence maculaire et maintenant qu’elle est presque aveugle, elle a vendu son piano à queue qu'elle adorait. Libby a acheté un vieux piano pour sa maison d’hôtes, mais elle ne joue pas elle-même. La seule raison pour laquelle il est accordé est parce que je me suis plaint chaque fois que je suis venu. C’est une soirée de février, la nuit tombe et la pluie tombe, et Betty me demande si je joue du piano. On ne m'a jamais appris, mais j'aime bien ce qui est en si bémol mineur. C'est ce qui est avec toutes les notes noires. Je déteste jouer devant de vrais musiciens, mais Libby acquiesce de la tête. Nous avons hérité de partitions d'un voisin de Boldre, que je ne peux pas lire, mais qui sont en si bémol mineur. Quand je commence à jouer au piano, improviser, le tonnerre arrive. La pièce est éclairée par la lumière des éclairs et je continue à jouer, je peux sentir la musique venant d’ailleurs. Le tonnerre continue, et le dernier bémol résonne. Betty est en larmes, les joues mouillées. A la façon de minimiser très britannique, elle déclare que « c’était plutôt merveilleux ». Libby avait une façon d'être avec les gens que peu d'autres avaient, et cela m'a pris toute une vie pour le découvrir. On pourrait dire qu'elle était généreuse, mais ce n'était pas tout à fait ça. La grâce ce n’est pas de chercher à avoir l'air élégant au palais de Buckingham.

    La grâce est, et j'ai dû consulter le dictionnaire, la faveur imméritée de Dieu. Libby a eu de la chance dans sa vie, mais elle ne l'a pas vue comme une chance. Vous pouvez tricher avec la chance, compter les cartes, trafiquer les dés... La grâce c’est la rencontre fortuite sur un navire, l'avion qui n'a pas été abattu, l’inconnu. La grâce c’est quelque chose qui vous est donné, mais pour Libby, c'était quelque chose à partager. Que sa grâce soit avec vous tous.

    John David Perkins, le 27 février 2019

    Traduit par Sylvette Thompson

    Libby Perkins à Congénies en France !

    La plupart des Quakers en France ne connaissaient pas Libby avant qu'elle n'ouvre son gîte à Barlonges, dans un petit village, près de Paris. Elle était très hospitalière, et nous aimions tous lui rendre visite. Elle allait nager dans un lac voisin le matin de bonne heure, l'eau me semblait vraiment froide, mais, disait elle, c'était sa méditation matinale avant une longue journée de travail.

    En 2003, Libby a très généreusement offert à l'Assemblée de France un prêt sans intérêt et sans limite dans le temps pour acheter rapidement la Maison Quaker qui était à vendre. D'urgence. Ce prêt extraordinaire a permis aux Quakers après beaucoup de travaux de bénévoles et de professionnels d'ouvrir le Centre Quaker deux ans plus tard.

    Libby est venue habiter à Congénies, achetant une maison à dix minutes à pied du Centre et la partageant avec deux Quakers retraités, Louise et Georges Elias.

    Le Groupe Quaker de Congénies s'est développé, et Libby a travaillé beaucoup, avec d'autres, pour faire de cette maison un centre spirituel. Une des nouvelles petites pièces de recueillement et d'échange a été baptisée « Libby Perkins ».

    Malheureusement en 2010, elle tomba malade, et elle décida de repartir en Angleterre. Elle acheta une petite maison à Lymington dan le sud ouest mais ne put y habiter longtemps, et dut aller vivre dans une maison de retraite médicalisée. Son frère et son fils, qui habitait en Egypte, venaient la voir souvent, ainsi que d'autres et elle a eu la joie de tenir dans ses bras son premier petit enfant avant de mourir en Février 2019.

    Le prêt pour l'achat de la maison Quaker a été remboursé en grande partie, et Libby avait stipulé que ce qui ne serait pas encore remboursé à sa mort serait considéré comme un don.

    La maison Quaker a été partiellement meublée par Libby et nous apprécions particulièrement sa longue table à manger et chaises et son piano que nous utilisons beaucoup.

     

    Lire la suite

  • Affaire Turquie: Thierry Tshisekedi sur les pas de Félix Manda Mobutu et Kongulu Saddam Husein Mobutu !

    Affaire Turquie: Thierry Tshisekedi sur les pas de Félix Manda Mobutu et Kongulu Saddam Husein Mobutu !

    Thierry Tshisekedi était en Turquie pour organiser le voyage officiel de l'imposteur-usurpateur Félix Tshilombo Pétain Bizimungu

    Avec sa nomination électorale, avec fabrication des faux résultats, le nouveau régime d'imposture et d'occupation de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu augure la République des Bena Mpuka. A Kinshasa on connait des fasques nocturnes de Christian Tshisekedi, business man, sans mandat politique mais proche du régime d'Alias Kabila et chouchou de négociation avec la Majorité Présidentielle (MP), qui se paye des cuites en Champagne dans boîtes de nuit dans la capitale. Par esprit de vengeance, Christian Tshisekedi avait établi une liste des personnalités qu'il devait arrêter aussitôt aux commandes de l'ANR. Devenir patron de l'Agence Nationale des Renseignements a été pendant longtemps le rêve et obsession de ce fils Tshisekedi.

    Jeune Afrique numéro 3044 du 12 au 18 mai révèle, que Thierry Tshisekedi, un des jeunes frères du Président de la République démocratique du Congo, a séjourné en Turquie début mars 2019, accompagné de l'homme d'affaires belgo-turc Lokman Sever. Les deux individus étaient munis d'ordre de mission de la présidence dont l'authenticité pose problème. Ils ont affirmé avoir été chargés de préparer une visite d'État de Félix Tshisekedi en mai. Thierry Tshisekedi et Lokman Sever ont pu être reçus par le Président Turc Reçep Tayyip Erdogän, en marge d'un meeting le 2 mars à Rize, au nord de la Turquie. L'ambassadeur de la RDC en Turquie n'était même pas au courant du prétendu motif de leur visite. Qui a donc signé et donné l'ordre de mission à Thierry Tshisekedi et Lokman Sever ? Le frère du Président occupe quelles fonctions officielles au cabinet ? On voit comment Félix Tshilombo Pétain Bizimungu veut transformer la RDC en république des "Copains-Coquins-familiaux" !

    En République démocratique du Congo, sans garde-fou, le pouvoir monte vite à la tête. Sous la défunte deuxième République de la dictature Mobutu a laissé des séquelles dans le mimétisme outrancier.

    32 ans de règne du Maréchal Mobutu Sese Seko, ses proches et fils ont tout aussi trôné sur le Zaïre. Félix Manda Mobutu, que l'on surnommait "Maître Madova" se comportait en loubard à Kinshasa. Arrachant des belles voitures et maisons aux Zaïrois, s'accaparant des femmes d'autrui...Deuxième fils d'un premier mariage du maréchal défunt avec Mama Antoine Mobutu, Félix Manda Mobutu était le fils de Mobutu que les gardes devaient fouillait avant qu'il rencontre son père. Envoyé à l'Ecole des officiers de Kananga, au Kasaï occidental. Il en sortira avec le grade de sous-lieutenant. Il va s'adonner au business: commerce avec l'Afrique du sud de l'Apartheid, trafic d'animaux sauvages notamment d'Okapi, trafic de passeports et d'armes...A la chute du régime de Mobutu en mai 1997, Félix Manda part en exil avec sa famille en France. Décédé le 27 novembre 2004 à 44 ans, il est enterré le 3 décembre, au cimetière de Montparnasse.

    Huitième fils, Kongulu Mobutu fut le prince fou. Il traînait une réputation sulfureuse qui lui avait valu le surnom de Saddam Hussein, devenu capitaine de la Division Spéciale Présidentielle (DSP), incarnait la terreur. La légende affirme qu'il aurait mis un jour un fils Tshisekedi dans le coffre de sa voiture à Bruxelles. A la tête de plusirurs sociétés au Zaïre, dont la plus célèbre reste Yoshad Productions, qui l'aide ainsi à exercer une forte influence notamment sur le groupe musical populaire de l'époque Wenge Musica BCBG. Il força Koffi Olomide à se réconcilier avec Jossart Nyoka Nlongo. Quand Marie-Paul fit dissidence au Wenge, il confisqua son passeport. Une querelle avec King Kester Emeneya au sujet d'une femme obligera Mutu Wa Zamani à vivre en exil jusqu'à la chute du régime. Très proche de son père à la fin de son règne, Kongulu est le dernier Mobutu à quitter Kinshasa, la nuit du 16 au 17 mai 1997. Malgré le décès de son père le 7 septembre de la même année, le prince fou n'a jamais abandonné l'idée de revenir au pouvoir. A 27 ans, le plus téméraire des fils du dictateur Mobutu décédé anonymement le 24 septembre 1997 à Monaco, sans jamais atteindre ses 30 ans !

     

    Lire la suite

  • Mafia belge et médias mensonges veulent diaboliser Martin Fayulu et la Résistance congolaise !

    Mafia belge et médias mensonges veulent diaboliser Martin Fayulu et la Résistance congolaise !

    Président ÉLU du peuple congolais: Martin Fayulu à Parsi. Photo Réveil FM InternationalMartin Fayulu est le Président Élu du peuple congolais. 62,8% de notre peuple a voté pour Martin Fayulu. Il est légitime et son combat pour la vérité des urnes est juste.

    Martin Fayulu a étudié en France. Homme politique Congolais simple, intègre et sage, la rhétorique de sa pensée est du pays de Voltaire. Le Président Elu est au sommet de sa carrière politique. Il n'a pas besoin de faire des: "Alliance" ni "Mariage" avec qui que ce soit. Ce sont les Résistants-Patriotes Congolais de la diaspora congolaise qui le rejoignent. Les Congolais de l'étranger n'ont pas droit de vote. Les Africains de la diaspora votent pour leurs pays. Les Congolais sont les seuls africains qui ne votent jamais. La diaspora congolaise, qui ne croit pas aux "Élections boutiquées et grugées d'avance" se reconnait en Martin Fayulu, Président élu. C'est en Toute Liberté que chaque Congolais en âme et conscience soutient le Président Élu du peuple congolais. Le Patriarche Julien Ciakudia, le De Gaulle Congolais depuis Londres, ancien soutien international de l'Udps et parenté à la famille Tshisekedi, est précurseur dans le soutien publique de Martin Fayulu. Il n'est pas de Lamuka. Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba, président d'Apareco-que l'on aime ou non, continue son combat dans la résistance congolaise.

    Le patriarche Julien Ciakudia à Oslo. Photo Réveil FM International

    Honoré Ngbanda, Président de l'Apareco

    Le vendredi 10 mai 2019, une méga marche a été organisée par l'Aparaco, l'ECiDé et le Conseil National de la Résistance Congolaise (CNRC), pour la vérité des urnes avec dépôt de mémorandum à l'Union européenne. Marie-France Cros de la Libre Belgique sort du bois. Sans ambages, elle fustige la démarche de la diaspora congolaise avec un titre alambiqué, sorti tout droit dans un tiroir des services belges : " RDCongo: le parti de Martin Fayulu s'allie à celui d'Honoré Ngbanda" ! Pour affaiblir cette démarche citoyenne et pacifique, elle s'attaque à Ngbanda, le sulfureux qui avait ordonné le massacre des chrétiens à Kinshasa le 16 février 1992. Woauhh. Cela fait plus de 22 ans que le régime Mobutu a été balayé. Cela fait 22 ans qu'Honoré Ngbanda vit en exil, hors du pays. La majorité des dinosaures Mobutistes ont rejoint la mangeoire en devenant des Mammouths josephistes. Ce sont eux, qui ont porté le régime d'imposture, d'occupation et de prédation d'Alias Kabila durant 18 ans.

    Marie-France Cros de Libre Belgique

    Pour assassiner, Patrice Emery Lumumba, le Premier ministre Congolais, la presse coloniale belge avait commencé par le "Diaboliser" qu'il était communiste. La presse néo-coloniale "La Libre Belgique" veut-elle abattre Martin Fayulu, le Président du peuple congolais ? La mafia belge veut-elle s'en prendre au patriote Fayulu, El Commandante au risque d'embraser le Congo ? Il est l'espoir de tout un peuple. Pourquoi, les Congolais de diverses horizons et tendances ne doivent pas se retrouver autour de sa lutte et son combat ? Pourquoi la devise belge "L'union fait la force" ne doit jamais s'appliquer aux Congolais ?

    La Libre Belge et Marie-France Cros dans une démarche néo-colonialiste et esclavagiste de "Tintin au Congo" croient encore que le Congo est belge. Le journal belge a-t-il prit la peine de passer au peigne fin les 18 ans d'Alias Kabila, avec ses crimes de sang, crimes contre l'humanité, pillages des ressources...? Le 16 janvier 2001, n'est-ce pas Louis Michel, Ministre Belge des Affaires étrangères qui a annoncé, sur les antennes de RFI, la mort de M'zée Laurent-Désiré Kabila ? Lors de l'élection Louis Michel 2006, la mafia internationale n'a-t-elle pas placé Alias Kabila sur le trône du Congo, pour mieux piller ses richesses et ressources? Jean-Pierre Bemba avait gagné l'élection en 2006. La Belge avait fait le choix du taiseux Alias Kabila et Louis Michel, Commissaire européen, devint son lobbyiste. En 2011, Etienne Tshisekedi avait bel et bien gagné l'élection du 28 novembre. Mais Didier Reynders, Ministre Belge des Affaires étrangères, avait soutenu le hold-up électoral d'Alias Kabila contre le peuple congolais. Les intérêts de la Belgique passent avant notre peuple et ses aspirations. Dans une relation RDC-Belgique qui gagne réellement ?

    Pourquoi le mépris des Belges néo-colonialistes à l'égard du peuple congolais ? Pourquoi Marie-France Cros ne peut pas comprendre que le peuple congolais a droit à la démocratie qui est universelle ? Pourquoi la Belgique qui est une royauté s'intéresse-t-elle tant à la RDC qui est une république ? Pourquoi des Belges doivent-ils s'obliger à penser à la place des Congolais ? Le génocidaire Léopold II, roi des Belges, qui entre 1885 et 1908, a orchestré un système d'exploitation, qui a fait des millions de morts au Congo et des "mains coupées", a laissé des séquelles dans le comportement de certains belges.

    Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, qui a vécu 30 ans en Belgique, a fait l'école buissonnière. La justice belge a confirmé que le diplôme qu'il avait introduit à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) était faux. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu avec ses 16% a fait un deal avec Alias Kabila contre le peuple congolais. Il est devenu son pantin, clone, masque et bouclier. Tshilombo est l'incarnation de l'impunité au Congo.

    La démarche de la vérité des urnes est le passage obligé pour l'instauration de la démocratie au Congo. Les Congolais réfutent le troisième hold-up électoral: 2006, 2011 et 2018. Trop, c'est trop. Il y a risque que les Congolais ne puissent plus croire aux élections. Or, qui dit élection, dit légitimité pour agir au nom du peuple. Une nomination électorale n'est pas une élection. Il est important que les Congolais soient unis.

    Marie-France Cros fait diversion avec son article commandé par une main blanche, pour nous ramener à Honoré Ngbanda, qui a demandé pardon au peuple congolais dans une église parisienne, pour les méfaits du régime de Mobutu. Et il n'a jamais fui une convocation de justice.

     

    Lire la suite

  • Aux Invalides: Emmanuel Macron a présidé l'hommage aux deux soldats d'élite tués au Burkina Faso!

    Aux Invalides: Emmanuel Macron a présidé l'hommage aux deux soldats d'élite tués au Burkina Faso!

    Hôtel des Invalides, Emmanuel Macron lors de son hommage aux deux soldats d'élite !

    Le Président Emmanuel Macron a présidé l'hommage aux deux soldats d'élite tués au Burkina Faso à l'hôtel des Invalides à Paris. Les deux commandos de marine reçoivent à titre posthume le titre de Chevaliers de la Légion d'Honneur des mains du chef d'Etat.

    La France a rendu ce 14 mai un hommage national, lors d'une cérémonie dans la cour des Invalides à Paris en présence du président de la République, aux deux commandos de marine tués au Burkina Faso en libérant des otages enlevés au Bénin. Les cercueils de Cédric de Pierrepont, 33 ans et Alain Bertoncello, 28 ans, recouverts du drapeau tricolore, traversent d'abord la Seine sur le pont Alexandre III, où «tous ceux qui veulent saluer une dernière fois les militaires pourront venir se recueillir», a fait savoir le ministère des Armées.

    Les cercueils et les portraits des deux militaires sont ensuite disposés côte à côte dans la cour d'honneur des Invalides, où le président Emmanuel Macron a fait une brève allocution, suivie de la sonnerie aux morts et de la Marseillaise.

    Une cérémonie d'honneurs militaires, réservée aux familles et aux proches des deux membres des Forces spéciales, a déjà eu lieu le 13 mai aux Invalides, au cours de laquelle le chef d'état-major de la Marine, l'amiral Christophe Prazuck, a présenté ses condoléances aux familles et a décoré les soldats, à titre posthume, de la médaille militaire et de la Croix de la valeur militaire.

    Le 10 mai, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, deux membres du commando de marine Hubert de Saint-Mandrier ont été tués au Burkina Faso en participant à une opération victorieuse de libération de quatre otages – deux Français, une sud-Coréenne et une Américaine. Une enquête a été confiée à la DGSI, ainsi qu'à la sous-direction antiterroriste, sur ces événements.

    10h35 Interrogée par TF1, la secrétaire d'Etat auprès du ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, a déclaré : «On rend hommage à leur action, on rend hommage à leur courage, on rend hommage aux valeurs qu'ils ont déployées dans leur action, c'est-à-dire, la défense de la France, l'honneur de la France et c'est un moment très important.»

    10h54 Les deux prédécesseurs d'Emmanuel Macron, François Hollande et Nicolas Sarkozy, sont aussi présents à l'hommage rendu aux deux militaires aux Invalides.

    10h55 Les familles des deux militaires ont pris place. Emmanuel Macron a été accueilli par le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre des Armées Florence Parly. Les notes de la Marseillaise ont ensuite retenti. Le chef de l'Etat va passer les troupes en revue, puis les cercueils des deux défunts, venus de la cathédrale Saint-Louis, seront disposés côte-à-côte dans la cour d'honneur. Ils seront décorés de la Légion d'Honneur à titre posthume.

    11h07 Emmanuel Macron est allé saluer les familles des deux victimes, venues aux Invalides avec les portraits des deux militaires tombés au Burkina Faso. Les cercueils font leur entrée dans la cour d'honneur, recouverts du drapeau français, dans le silence. Ils seront reliés symboliquement par une «sangle de vie» utilisée lors des plongées difficiles par les nageurs de combat, un brevet que seuls possèdent les membres du prestigieux commando Hubert auquel appartenaient les deux défunts. Les cercueils étaient portés par des membres des forces spéciales au visage entouré d'une écharpe pour protéger leur anonymat.

    11h29 «Ceux qui attaquent un Français doivent savoir que jamais notre pays ne plie», a affirmé Emmanuel Macron lors de son discours d'hommage aux deux militaires, «morts en héros», expliquant poursuivre implacablement la lutte contre le terrorisme. «La mission était périlleuse, les ravisseurs déterminés», a-t-il ajouté. Une «mission difficile» et «nécessaire», car «l'immensité plate et aride du Sahel ne laissait aucune opportunité aux militaires de s’approcher sans se dévoiler».

    Les deux bérets verts «n’hésitèrent pas un seul instant, défiant la mort pour sauver des vies, et ont mené l'assaut dans les tentes», sans faire feu. Le chef de l'Etat explique qu'ils ont pu exfiltrer les otages mais se sont ensuite fait abattre à bout portant.

    Le président français a loué les qualités de bravoure et d'excellence au combat des deux bérets verts et énuméré leurs décorations. «La mort ne vous faisait pas peur [...] car vous aviez la volonté de servir les autres, y compris au prix de votre propre vie», a commenté Emmanuel Macron.

    «Nous ne céderons rien des combats pour lesquels nous nous sommes engagés et pour lesquels vous avez donné votre vie», a-t-il ajouté.

    HOMMAGE NATIONAL AUX PREMIERS MAÎTRES CÉDRIC DE PIERREPONT ET ALAIN BERTONCELLO

    Allocution d’Emmanuel MACRON

    Monsieur le Premier ministre,

    Monsieur le président du Sénat,

    Monsieur le président de l'Assemblée nationale,

    Messieurs les présidents,

    Mesdames et Messieurs les ministres,

    Mesdames et Messieurs les parlementaires,

    Monsieur le chef d'état-major des armées,

    Monsieur le chef d'état-major de la marine,

    Mesdames et Messieurs les officiers généraux, officiers, officiers mariniers, sous-officiers, quartier-maitres et matelots, soldats, aviateurs, gendarmes,

    Mesdames et Messieurs,

    Chères familles,

    La France était encore endormie en cette nuit du 9 au 10 mai lorsqu’à plusieurs milliers de kilomètres de Paris, au nord du Burkina Faso nos forces spéciales s'engagèrent, pour neutraliser un groupe de terroristes islamistes et pour libérer deux de nos compatriotes capturés 8 jours plus tôt au Bénin. La mission était périlleuse, les ravisseurs déterminés avaient les mains encore ensanglantées de l'assassinat du guide béninois Fiacre GBÉDJI. La mission était difficile. L’immensité plate et aride du Sahel elle ne laissait à nos militaires nulle possibilité d'approcher le campement des terroristes sans se dévoiler, sans s’exposer. Mais la mission était nécessaire. Encore quelques heures et les otages seraient aux mains des terroristes maliens avec le risque de perdre complètement leurs traces. Et je pense en cet instant à Sophie PETRONIN, toujours aux mains de ces ravisseurs. Nous ne l’oublions pas, la France ne l'oublie pas. Car la France est une nation qui n'abandonne jamais ses enfants quelles que soient les circonstances et fusse à l'autre bout de la planète. Ceux qui attaquent un Français doivent savoir que jamais notre pays ne plie, que toujours ils trouveront notre armée, ces unités d’élites, nos alliés, sur leur chemin. Et nous continuerons ainsi à lutter sans relâche contre le terrorisme, au Sahel comme au Levant, et sur le sol français. L'opération fut donc décidée. Des Français étaient menacés, il fallait les secourir. En-tête de la colonne d'assaut deux hommes, deux militaires d'expérience, deux guerriers d'exception le maître Cédric DE PIERREPONT et le maître Alain BERTONCELLO. Dans la nuit, ces deux hommes et à leur suite leurs frères d'armes du Commando Hubert et du 1er régiment parachutiste d'infanterie de marine progressent sans se faire repérer de la sentinelle qui veillait. Soudain le silence absolu du désert cessa, brisé par le claquement des culasses et le fracas mécanique des armes. Après avoir neutralisé l'homme qui guettait, le groupe commando parvint au seuil du campement, les ravisseurs se tenaient là derrière la toile épaisse des tentes, prêts à en découdre, prêts à faire feu sans discernement. Alors dans l'obscurité d'un ciel sans étoile, la clarté fulgurante de l'évidence. Pour sauver la vie des otages, une seule solution mener l'assaut sans ouvrir le feu. Le maître Cédric DE PIERREPONT et le maître Alain BERTONCELLO n'hésitèrent pas un seul instant. Défiant la mort pour sauver des vies, faisant preuve d'une bravoure inouïe, ils pénétrèrent, armes tenues silencieuses, dans les tentes, pour sauver les vies des nôtres et ne prendre aucun risque pour eux. Rapidement les otages furent extraits. Mais l'ennemi tira à bout portant. Le maître Cédric DE PIERREPONT et le maître Alain BERTONCELLO tombèrent. La mission était un succès, mais nos deux soldats n'étaient plus. Ils étaient morts en héros, pour la France, morts en héros parce que pour eux rien n'est plus important que la mission rien de plus précieux que la vie des otages.

    Le maître Cédric DE PIERREPONT s'était engagé dans la marine nationale dès l'âge de 18 ans. Major de son cours à l'école des fusiliers-marins de Lorient ce jeune breton avait dès ses débuts tout d'un héros de la nation. L’abnégation, débutant au sein du commando de Penfentenyo, il travailla sans relâche, suivi les entraînements les plus sélectifs pour rejoindre le Commando Hubert qu’il rallia en 2012. La bravoure, engagé au Levant, au Sahel, le maître Cédric DE PIERREPONT fit très vite de la libération des otages plus qu’un métier, sa raison d’être. Prendre tous les risques pour que ses compatriotes vivent, c’était son serment. Le goût de l’excellence. Equipier contre le terrorisme lors de l’opération Chammal en 2016, son engagement fut distingué maintes fois par de nombreuses citations valant titres de guerre et par des décorations dans la Croix de la valeur militaire et la médaille d'or de la Défense nationale. Oui, il avait l'âme d'un chef. Cette nuit de mai, dans l'obscurité du désert donc, Cédric n'était pas seul au-devant du groupe qu'il commandait. Sous l'eau les nageurs sont sanglés. Sur terre, ils sont liés. Et cette nuit de mai, au bout de ce lien se tenait Alain BERTONCELLO.

    Le maître Alain BERTONCELLO rejoignit les rangs de la marine national à 20 ans. Alain BERTONCELLO avait la rigueur, celle acquise au contact de sa montagne natale. Seulement cinq années après avoir intégré le commando d’assaut Jaubert, il fut projeté au levant comme chef d’équipe Commando. Membre du Commando Hubert depuis deux ans, sa technique et son niveau opérationnel était au dire de tous, remarquable. Il avait la bravoure aussi. Également appelé au sein de l’opération Chammal, il se distingua par son engagement dans le combat contre Daesh, lequel lui valut une citation avec attribution de la médaille d’or de la Défense nationale. Enfin, la générosité. L’homme toujours disponible, le sourire toujours là qui rendait souvent service aux autres sans bien que cela ne se sache. De ces soldats qui façonnent la cohésion d’un groupe. Alain BERTONCELLO incarnait l’avenir du Commando Hubert fauché en pleine jeunesse il en sera lui aussi pour toujours un des symboles, oui, ces officiers mariniers étaient des soldats hors normes comme peu d’armée dans le monde ont la chance d’en compter.

    Maître Cédric DE PIERREPONT, Maître Alain BERTONCELLO. Vous qui vous êtes entraînés ensemble, vous qui avez combattu ensemble, vous que la mort à jamais a uni. Voyez la Nation rassemblée dans cette cour des Invalides pour rendre l'hommage que vous méritez. Si nous sommes réunis aujourd'hui devant vos dépouilles drapées des couleurs de la France, c'est pour nous incliner devant la douleur digne de vos familles. Et je sais que ceux qui vous doivent la vie, nos deux compatriotes comme les ressortissantes américaine et sud coréenne s'associent à ce geste. C'est pour dire aussi notre solidarité avec vos frères d'armes. Ceux qui, des groupes commandos comme des autres, étaient avec vous au contact de l'ennemi et à qui nous pensons, plus particulièrement ce jour. Les autres nageurs de combat d'Hubert avec qui au Cannier sur la presqu'île de Saint-Mandrier, vous avez partagé tant et tant d'épreuves, d'entraînements difficiles pour mériter cet insigne formé de deux hippocampes enlacés autour d'une ancre, le plus prestigieux de tous. Regardez, ils sont là ce matin. Et les anciens, aussi, à qui vous étiez reliés par cette longue chaîne de solidarité unissant tous ceux qui dans leur vie ont porté l'illustre béret vert. Nous pensons à tous vos camarades des forces spéciales qui exposent si souvent leur vie - ils sont venus en nombre pour ce dernier adieu. A tous ceux de l'opération Barkhane engagés dans les dunes du Sahel, comme à tous vos camarades militaires déployés partout dans le monde car ce sont les armées tout entières qui ce jour sont en deuil. Et nous sommes là pour affirmer avec toute l'énergie que donne la rage de la tristesse que nous ne céderons rien. Des combats pour lesquels vous vous êtes engagés et avez donné votre vie.

    Maître Cédric DE PIERREPONT, Maître Alain BERTONCELLO, la mort ne vous faisait pas peur parce que vous aviez ancré en vous, dans le mystère insondable de vos âmes, la volonté de servir les autres y compris au prix de votre propre vie. Parce que vous aviez fait le choix intime de consacrer cette existence à une cause plus grande que vous, celle de la France, celle de la liberté. Parce que affronter le feu de l'ennemi comme un seul homme est l'ultime valeur du soldat. Surgis du ventre de la nuit, ils sont porteurs des foudres de Neptune. Ce sont les mots que de génération en génération, les membres de votre unité se transmettent avant d'engager le combat. Les mots du mystère, les mots du secret.

    Une vie arrêtée n'est pas une vie perdue. Une vie arrêtée en pleine jeunesse, en pleine conscience aussi, n'est pas une vie perdue. Une vie donnée n’est pas une vie perdue. Celui qui meurt au combat, dans l'accomplissement de son devoir, n'a pas seulement accompli son devoir, il a rempli sa destinée. Ce n'est pas un sacrifice, non. C'est le sens même de l'engagement, la part tragique de la mission et vous le saviez. Et avec vous, je le savais. Cette indicible part obscure de l'engagement, celle qui fait sa force et sa clarté, celle du don que chaque soldat à chaque mission consente à la nation. Et notre pays sent bien, notre pays sait bien dans ses profondeurs que votre exemple nous sauve tous car il nous maintient à la hauteur de nous-mêmes, de ce que nous avons à être. Oui, une nation n’est libre et forte que par la fraternité et la solidarité qui l’unissent. Une nation est libre et forte que d'avoir des héros dont elle doit se montrer digne en s'élevant à leur hauteur et en restant soudés tel est le sens profond de votre combat. Aujourd'hui, par votre mort, vous entrez dans la lumière éclatante de l'histoire de notre pays. Et voilà qu'en écho, jaillit une succession de figures qui ont donné leur vie pour notre nation. Voilà, surgissant de l'eau salée de la Manche, les soldats du commandant KIEFFER et, parmi ses hommes qui débarquèrent à Ouistreham le 6 juin 1944, la silhouette du lieutenant de vaisseau Augustin HUBERT, celui-là même qui donna son nom à votre commando et se dresse les ombres du capitaine de frégate François JAUBERT de l'enseigne de vaisseau Alain DE PENFENTENYO voilà encore le capitaine de corvette Charles TREPEL, l'enseigne de Vaisseau Louis DE MONFORT et l'amiral Pierre PONCHARDIER et voilà que les rejoignent tous ceux qui ont fait don de leur jeunesse pour le pays, pour la liberté. De Valmy à Verdun, de Patay à Camerone, de Basey au maquis, ceux dont on dit qu'ils sont tombés mais qui chaque fois ont élevé la France, c'est la cohorte de cette grande histoire, cette histoire de Français qui se sont battus pour d'autres Français, cette histoire de Français qui se sont battus pour les valeurs de la France, pour la part d'universel qui tient notre pays, que vous rejoignez aujourd'hui l'un et l'autre.

    Vos familles vous pleureront toujours, avec la fierté triste qui accompagne le souvenir de celui dont l'horizon fut le sacrifice suprême. Vos frères d'armes n'oublieront jamais, et ils accompagneront vos dépouilles en entonnant ce chant, loin de chez nous, en Afrique, ils pleureront aussi en regardant droit devant pour vous rendre l'honneur qui vous est dû. Et la nation tout entière qui, en ce jour, vous rend hommage, se souviendra. Vos deux noms seront gravés au monument aux morts de vos communes, et la nation saura que vous avez fait votre devoir, car pour les peuples libres, pour les grandes nations, les noms des héros ne s'effacent jamais.

     

     

    Lire la suite

  • RDC: Alias Kabila a acheté Felix Tshilombo, l'Udps et ses cadres au prix "Mangondo" !

    RDC: Alias Kabila a acheté Felix Tshilombo, l'Udps et ses cadres au prix "Mangondo" !

    L'Udps de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, c'est le ventre d'abord !

    Cupide, amoureux de Mammon, magouilleur hors pair, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu wa Kanambe a vendu à vil prix "Prix Mangondo" l'Udps, la RDC et le peuple congolais au Tutsi-Power, à cause d'une ambition personnelle démesurée. A combien Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a-t-il vendu la RDC, le peuple congolais et l'Udps à Alias Kabila, partenaire et allié et au Tutsi-Power ? Avec Tshilombo Pétain, il n'a jamais eu des massacres et crimes contre l'humanité de Paul Kagame et sa soldatesque rwandaise en RDC. Les Congolais doivent tout oublier et devenir des écervelés. Sans justice, foulant aux pieds le Rapport Mapping et plusieurs des Ongs internationaux qui dénoncent des crimes contre l'humanité, pillages de ressources de la RDC, par le Rwanda et l'Ouganda...les écervelés Congolais doivent tout oublier: Il n'y a jamais eu 12 millions des morts. Pas un Congolais n'est mort par l'agression du Rwanda et de l'Ouganda. Ceux qui sont morts, ils les sont par "Effets collatéraux". Circulez, il n'y a rien à voir ! Ce qui compte ces sont des relations économiques. Le Rwanda qui est devenu premier producteur du Coltan, sans que ce minerais soit dans son sol...70% de la réserve mondiale est en RDC. Le pillage des ressources qui est le soubassement de la guerre d'occupation que Paul Kagamé, Hitler africain. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est ami-ami avec des bourreaux et tortionnaires du peuple congolais. Garçon de course de Tutsi-Power, Tshilombo Pétain est l'homme et l'incarnation de l'impunité.

    Avec des massacres au Kasaï, l'assassinat du chef Kamwina Nsapu, 80 fosses communes, 15 villages brûlés, plusieurs milliers des Kasaïens tués et la majorité qui errent victimes de la famine et des maladies. Le peuple Luba est celui qui voudrait en découdre avec le régime d'Alias Kabila. En nommant Félix Tshilombo Pétain Bizimungu comme président Quado, Alias Kabila porte désormais le masque de Tshilombo qui est son bouclier. Alias Kabila est devenu Luba par ruse. Les #Talibans et #Tribaloethniques , qui s'attaquent aux compatriotes qui dénonçent et fustigent l'escroquerie de #Ballados Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, sont ipso facto devenus défenseurs de leur criminel Alias Kabila. Par coterie tribale et tribalisme exacerbé, les Talibans et Tribalo-ethniques sont dans le déni de la vérité et réalité.

    Leur fils Félix Tshilombo Pétain Bizimungu n'a aucun pouvoir. Il ne dirige rien. Il est PANTIN, COLLABO, TRAITRE, IMPOSTEUR ET USURPATEUR. Demain à la libération, il sera jugé pour HAUTE TRAHISON et frappé d'INDIGNITE NATIONALE. Les quelques Ventriotes-Ventripotents qui sont à la mangeoire de Tshilombo, ils ne représentent qu'eux mêmes. Mais l'opprobre est jeté à tous les Kasaïens. Alors qu'ils sont nombreux qui souffrent.

    Pensant à son ventre, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a volé la victoire du peuple congolais. Sauf que la RDC, n'est pas la parcelle de son père. La RDC est la maison commune à tous les Congolais. Ceux qui sont morts, ceux qui y habitent aujourd'hui et surtout pour des générations futures. La RDC est invendable. Elle n'est pas à vendre.

    #Voleur de destin de tout un peuple, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est aussi VOLEUR des rêves et d'espoirs du peuple congolais. Alors que le peuple congolais est allée aux élections sous une pluie battante et un soleil radieux, certains compatriotes ont marché plusieurs kilomètres pour atteindre les urnes. Troisième, avec 16% des voix, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a négocié, pour sa nomination électorale. Dans une politique de qui perd gagne, a été président...mais un président Quado, fictif, étiquette par celui par qui l'a nommé: Alias Kabila. Et le vrai vainqueur est Martin Fayulu, Président élu, qui ne lâche rien.

     

     

    Lire la suite

  • 6è Région du Rwanda: Félix Tshilombo reçoit le chef de l'armée rwandaise d'occupation!

    6è Région du Rwanda: Félix Tshilombo reçoit le chef de l'armée rwandaise d'occupation!

    Félix Tshilombo Pétain Bizimungu reçoit le chef de l'armée rwandaise d'occupation !

    Que les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques ne nous racontent plus des histoires. Collabo et traître, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, président Quado et nommé, est au service de Tutsi-Power et agent de la consolidation de l'occupation rwandaise. Le faussaire joufflu, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu ignore l'histoire de la République démocratique du Congo. Passionné de l'école buissonnière, il a raté des opportunités pour apprendre. Monsieur 16% a été placé sur le trône du Congo pour parfaire l'occupation rwandaise. Sans remords pour nos 12 millions des morts, sans lecture du Rapport Mapping et d'autres rapports onusiens et des Ongs internationaux sur l'occupation rwandaise et massacres de notre peuple. Sans aucun recul, notre sans neurone patenté: autorise Rwandair à survoler le ciel congolais, dédouane le dictateur Rwandais Paul Kagame de ses crimes au Congo, en écrivant noir sur blac que les victimes congolaises l'étaient par effets collatéraux du génocide rwandais...

    Tshilombo Dégage a reçu, à la cité de l'Union africaine, le Général Patrick Nyamvumba, le chef d'état-major des Forces de défense du Rwanda-RDF. "Nous sommes des voisins et en tant que voisins nous devrions renouveler nos engagements sur le plan de la coopération de manière à ce que nous puissions nous sécuriser mutuellement et améliorer les relations entre nos deux armées".

    Depuis 2009, la RDC réclame l'extradition du criminel Laurent-Nkundabatware arrêté et caché au Rwanda

    Depuis quand collabore-t-on avec une armée d'occupation. La République démocratique du Congo est sous-occupation. La soldatesque rwandaise qui tue, massacre, assassine des populations congolaises de Beni, Butembo,Lubero, kasika, Makobola, Mulenge...à l'Est de la RDC, c'est Patrick Nyamvumba qui commande les troupes rwandaises d'occupation.

    Nos compatriotes qui errent, chassés de leurs terres, des Congolais devenus des réfugiés dans leur propre pays...c'est Patrick Nyamvumba !

    Des militaires rwandais camouflés en bouvier dans le Kwilu-Kwango-Bandundu, c'est Patrick Nyamvumba qui coordonne ses troupes d'occupation.

    C'est depuis Pourquoi Patrick Nyamvumba n'a-t-il ramené avec lui, le criminel rwandais Laurent Nkundabatwaré qui a semé morts et désolation sur le sol congolais avec son CNDP. Arrêté au Rwanda, en janvier 2009, Kinshasa a toujours réclamer son extradition.

    Seul l'écervelé de la cité de l'Union africaine ignore que les Fardc sont infiltrés par des rwandais avec la fameuse brassage à l'application des résolutions du dialogue Inter-congolais de Sun-City. Ce matin, avec délectation, je lisais l'article de notre confrère Roger Bongos qui écrit: " Les 35 généraux, tous d'origine tutsie, œuvrent de l'intérieur des armées, des renseignements militaires pour transmettre toutes informations sensibles au Rwanda. Le but est également déstabiliser les forces de la Fardc, qu'elles soient moins efficaces et surtout sous les bottes des forces négatives". Il y a plus de 20 ans, les Fardc sont infiltrées par des rwandais nommés Généraux. D'ailleurs, une liste -à actualiser-circule encore sur les réseaux sociaux:

    01. Général Jean BIVEGETE: Auditeur Général de l’armée (Haut magistrat militaire)

    02. Général MASUNZU: Cmd Adjoint 10ème Région militaire/Bukavu

    03. Général MALICK KIJEGE: Inspecteur Général de l’Armée (ex. G4-EMG) FARDC/KINSHASA

    04. Général OBED RWIBASIRA: Cmd 5ème Région militaire à Kananga/Kasaï-Occidental

    05. Général MUSTAPHA MUKIZA: Cmd Base militaire de KITONA (Bas-Congo)

    06. Général Charles BISENGIMANA: Inspecteur Général Adjoint De La Police Nationale/Kinshasa

    07 Général JEROME GAKWAVU: EMG/FARDC-Kinshasa 08 Général BOSCO NTAGANDA: Ancien Chef d’Etat Major du CNDP (Maintenant A la CPI, Lahaye, Hollande)

    09. Général Laurent NKUNDA: Chef du CNDP devenu M23 ( maintenant au Rwanda)

    10. Colonel BONANE: Cmd 4ème Brigade en Ituri

    11. Général MAKENGA SULTANI: chef du M23 en rébellion au Nord-Kivu

    12. Colonel KAMANZI François

    13. Colonel MUNYARUGERERO Françoise: Cmd de la Police de l’enfance/Nord-Kivu

    14. Colonel MUHINDO François: Cmd de la Brigade Delta à Kichanga/Masisi

    15. Colonel François ZERO BRAVO: EMG-Armée mixée de NKUNDA, (81ème Brigade FARDC)

    16. Colonel MUTEBUTSI Jules En exil au Rwanda après la rébellion de Bukavu, Juin 2004

    17. Colonel ROHORIMBERE: Dispo/EMG-FARDC 18 Colonel GISHONDO ELIE: Dispo/EMG-FARDC

    19. Colonel PADIRI Jonas: Cmd Brigade EQUO à Kimoka-Sake/Nord-Kivu

    20. Colonel BOLINGO MATANE: 10ème Région Militaire/Bukavu

    21. Colonel BIRORI Benjamin: Conseiller Militaire/Ruberwa (En Formation En Chine)

    22. Colonel BISOGO Venant: Dispo/EMG-FARDC (en rébellion au Sud Kivu : G47)

    23. Colonel WILSON: Cmd adjoint de la brigade ALPHA à NYANZALE-MWESO

    24. Lt Colonel MUNYAKAZI: EMG-Armée Mixée de NKUNDA (83ème Brigade FARDC)

    25. Lt Colonel Claude MUCHO ½: Cmd brigade Charly à Mushaki/Masisi

    26. Lt Colonel INNOCENT Ex ½ : G4 AFDL/RCD aujourd’hui G4 E.M-Armée mixée de NKUNDA

    27. Lt Colonel KABUNDI ½ : Cmd brigade EQUO à KIKOMA SAKE/Nord-Kivu

    28. Lt Colonel BISAMAZA ½: Cmd brigade BRAVO/RUTSHURU au Nord-Kivu

    29. Lt Colonel NIYIBIZI: Cmd du Br. de la Brigade EQUO/Nord-Kivu (Source: FARDC)

    A l'entrée de l'Afdl, avec des Kadogos en bottes de jardinier et kalachnikovs en bandouilière, M'zée Laurent-Désiré Kabila avait commis la grosse erreur de nommer James Kabarebe comme chef d'état-major des armées de la RDC. Et pourtant le même James Kabarebe fut officier des renseignements en Ouganda avant 1994, chef d'état-major en RDC entre 1996 et 1998, puis ministre de la Défense du gouvernement rwandais, du dictateur Paul Kagamé, de 2010-2018. Il est le seul à avoir occupé successivement des hautes fonctions politico-militaires dans trois pays différents: Ouganda, RDC et Rwanda.

    Tout commence le 2 août 1998. Les troupes du Rwanda et de l'Ouganda s'infiltrent à Goma et surtout à Baraka où quelque deux mille militaires ont débarqué par bateaux rapides. Pendant ce temps, les troupes ougandaises contrôlent les territoires de Beni et de Butembo. La naissance du monstre de l'occupation: RCD-Goma. Sur ordre de James Kabarebe, un pont aérien sera organisé jusqu'à Kitona dans le Kongo-Central. Dès le 4 août 1998, un avion cargo de la compagnie Congo Airlines (CAL) a été détourné à Goma par des militaires rwandais. James Kabarebe prendra place dans l'avion et atterrit sans coup férir à la base militaire de Kitona où 8000 soldats rwandais et ougandais se rejoindront aux soldats de l'ancienne armée zaïroise en rééducation. Le criminel James Kabarebe va donner l'ordre de saboter le barrage d'Inga, privant l'électricité à 12 millions des Kinois dans la capitale. A Kinshasa, des milliers de nourrissons prématurés et malades graves moururent dans des hôpitaux. Les produits de premières nécessités grimpèrent l'ascenseur. Les Kinois ont manqué d'eau, d'électricité et de nourriture. Et les médias internationaux se mirent à annoncer l'arrivée imminente des rebelles-criminels: ils à Matadi, Kimpese, Mbanza-Ngungu, Inkisi, Madimba, Kasangulu...Les Kinois organisèrent des mouvements de défense dans des quartiers. Ceux qui furent attrapé et cueilli comme des fruits mûrs l'ont regretté. Ils ne sont plus là pour témoigner.

     

     

    Lire la suite

  • RDC: 37 ans de l'UDPS, quel héritage d'Etienne Tshisekedi? Félix Tshilombo Voleur de destin!

    RDC: 37 ans de l'UDPS, quel héritage d'Etienne Tshisekedi? Félix Tshilombo Voleur de destin!

    De son vivant, Etienne Tshisekedi n'a jamais voulu que son fameux fils Antoine Félix Tshilombo porte son nom de "Tshisekedi" à cause de ses magouilles! A sa mort, le fils en bon "Ballados", "Angwalima", "Fakwa" a volé le destin de tout un peuple, pour une élection qu'il n'a jamais gagné. Troisième de l'élection, battu même par Emmanuel Shadary qui fut candidat du pouvoir, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu wa Kanambe a fait un deal pour sa NOMINATION ÉLECTORALE, alors que le peuple congolais s'est prononcé par les urnes, le 30 décembre dernier...Félix Tshilombo Pétain Bizimungu avec ses 16% a été proclamé vainqueur, alors que le vrai Président ÉLU du peuple congolais demeure Martin Fayulu avec ses 62,8% !

    Félix Tshilombo Pétain Bizimungu Ballados

    Une consigne est donnée à nos compatriotes Kasaïens de ne pas critiquer publiquement Félix Tshilombo Pétain Bizimungu Ballados et Voleur du destin de tout un peuple. Il ne faut pas le critiquer pour ne pas donner la possibilité aux autres Congolais de dénoncer son putsch électoral. Un Mulumba "Voleur" est déjà au pouvoir. C'est un "Muana Mboka Voleur", mais il faut maintenant l'aider. Ceux qui sont dans cette logique sont incapables de dire ce qu'il a signé dans ses accords avec Alias Kabila qui l'a nommé. Or on ne construit jamais un pays sur des mensonges. Les intérêts de la République démocratique du Congo sont au dessus de tout, au delà des intérêts mesquins et égoïstes des individus. La personne du Grand Fakwa-Angwalima Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est en deçà des intérêts de la nation congolaise. Haro à la coterie tribale qui cause la confusion.

    Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est un cheval de Troie d'Alias Kabila

    Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est un TRAITRE et COLLABO. Président Quado, fictif, virtuel et NOMMÉ. Il n'a aucun pouvoir et ne dirige rien. Tout Congolais qui soutient Tshilombo est aussi traître et collabo. Tout Congolais qui soutient Tshilombo soutient par ricochet Alias Kabila. Tout Congolais qui soutient Tshilombo soutient Paul Kagamé, Hitler africain et Yoweri Museveni, le dictateur Ougandais.

    Etienne Tshisekedi doit se retourner dans son funérarium à Bruxelles, plus de deux ans qu'il n'est toujours pas enterré ! Personnalité politique congolaise certes, mais grand homme d'Etat, cela laisse à désirer. L'appel sur TV 5 Monde, de Marthe Kisula aux chefs d'Etat africains, pour le retour du corps de son défunt mari Etienne Tshisekedi, est resté lettre morte et sans effet.

    Etienne Tshisekedi, père de la démocratie congolaise ? De quelle démocratie parlent des Talibans et Tribalo-ethniques ? Meilleur ami de Mobutu qu'a-t-il fait exactement ? Mulakuasa a collaboré avec Mobutu. Vrai-faux opposant de Mobutu, mérite un enterrement digne comme chaque être humain. Mausolée à $ 10 millions, c'est excessif !

    Des architectes rwandais pour le mausolée d'Etienne Tshisekedi

    Avec $ 10 millions combien d'écoles peuvent être construites ? Combien d'hôpitaux ? Père de la démocratie congolaise, pour avoir traité Patrice Eméry Lumumba de crapaud dans une lettre rendue publique à Albert Kalonji Mulopwe, secéssionniste du Sud- Kasaï ? Père de la démocratie congolaise, pour avoir en tant que ministre de la justice de Mobutu, fait condamner et fait pendre, le 2 juin 1966, au niveau du pont Cabu, où est construit le stade des Martyrs: Emmanuel Bamba, Ministre des finances et de la Fonction Publique sous la première République, Evariste Kimba, ex-Ministre des Affaires Etrangères désigné sous la 1ère République, Alexandre Mahamba, ancien Ministre des Affaires Foncières dans le gouvernement Lumumba et Adoula et Jérôme Anany, ancien Ministre de la Défense Nationale dans le gouvernement Adoula? Les quatre victimes d'un complot bien huilé et monté de toutes pièces pour avoir, soit disant, voulu attenter à la vie du Chef de l'État, Joseph Désiré Mobutu qui venait de prendre le pouvoir après 6 mois. C'est-à-dire le 24 novembre 1965!

    La dictature de Mobutu, son règne de 32 ans, est liée à la personne d'Etienne Tshisekedi. S'il avait réellement l combattu la dictature, on ne serait dans la situation actuelle. Son fils, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu Ballados et Voleur du destin, Voleur des rêves, Voleur d'espoirs de tout peuple...Avec ses 16%, il a fait un deal avec Alias Kabila pour sa NOMINATION ÉLECTORALE afin d'enterrer son père. Le mausolée va coûter la bagatelle somme de $ 10 millions et se sont des architectes rwandais qui s'en occupent. Pour mieux combattre son ami le Maréchal Mobutu, Etienne Tshisekedi avait fuit la commune de la Gombé pour s'installer à Limeté pour être proche de la population, aurait-il accepté un cimetière de $10 millions, lui qui avait l'habitude de dénoncer la gabegie des régimes face au peuple congolais clochardisé et chosifié à outrance.

    Félix Tshilombo Pétain Bizimungu garçon de course de Paul Kagame et Yoweri Museveni

    Le mausolée de M'zée Laurent-Désiré Kabila devant le palais de Nation, on nous apprend que le cercueil est vide son corps n'y est pas. Le mausolée d'Etienne Tshisekedi à la N'Selé tiendra combien d'année ? La folie de grandeur de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, imposteur et usurpateur ne risque-t-il pas de se retourner contre lui ? Lorsqu'on regarde la pagode chinoise de Mobutu à N'Selé, en ruine depuis son pillage...non loin de là où s'érige le mausolée aux deux doigts de victoire d'Etienne Tshisekedi, faut-il être un prophète de malheur pour penser au pire ?

    Comparaison n'est pas raison dit-on. François Mitterrand, le premier et seul président Français à avoir fait deux septennat de suite, est enterré à Jarnac en Charente. Et pourtant on ne peut parler de La Grande Arche de la Défense, de la pyramide de Louvre, du paquebot Bercy...sans penser à François Mitterrand.

    Il y a 35 ans, le président Félix Houphouët Boigny transférait la capitale de la Côte d'ivoire dans son village natal: Yamoussoukro. D'immenses chantiers ont été lancés pour le transformer en ville moderne: aéroport international, palais présidentiel, la basilique identique à celle du pape à Rome...Mais le transfert des institutions n'a jamais eu lieu et très peu d'Ivoiriens s'y sont installés. Yamoussoukro est une ville abandonnée.

    Si Félix Tshilombo Pétain Bizimungu était élu par le peuple congolais, nous serions parmi les premiers à l'applaudir et le soutenir. Mais il est voleur de notre destin avec ses accords privés avec Alias Kabila. Sa nomination électorale est un mépris pour le choix du peuple congolais.

    37 ans de l'Udps, c'est 37 ans de sophisme, des mensonges contre notre peuple. L'Udps est le parti familial des collabos et traîtres à la Nation congolaise. L'Udps est un parti politique des intolérants, violents et gangsters. Les Talibans et Tribalo-ethniques de l'Udps sont des intransigeants. Des militants de l'Udps ont comme Tri-idéologies: Violences-Menaces-Insultes.

    37 ans de l'Udps, pas une once de libération. Magouilles et trahisons. L'Udps est une secte, qui a fait assassiné des millions de Congolais. L'Udps a négocié avec des Rwandais à Ibiza, Venise, Rome, Paris en catimini. Udps a été vendu à Alias Kabila. Il ne restait plus qu'à changer le nom de ce parti mafieux et corrompu. Samy Badibanga et Bruno Tshibala ont été nommés Premier ministre par Alias Kabila. Tous les deux anciens de l'Udps. Alias Kabila a massacré des Kasaïens au Kasaï, avec plus de 80 fosses communes. Aucun notable Kasaïen n'a levé son doigt pour dénoncer le massacre Kasaïen.

     

     

    Lire la suite

  • Climat : le système des Nations Unies appelle les Etats à agir concrètement !

    Climat : le système des Nations Unies appelle les Etats à agir concrètement !

    António Guterres, le Secrétaire général de l’ONU

    Les chefs des différentes organisations formant le système des Nations Unies ont appelé jeudi les Etats membres à prendre des mesures concrètes en faveur du climat en vue du sommet que le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, organisera en septembre à New York.

    1. Nous, les dirigeants des organisations du système des Nations Unies , un appel aux Etats membres à intensifier l' ambition et prendre des mesures concrètes pour limiter l' augmentation de la température mondiale à 1,5 ° C au- dessus des niveaux pré-industriels et d' adaptation aux effets du changement climatique , dans leurs efforts de remplir leurs obligations en matière de droits de l' homme, y compris le droit à la santé, le droit à la sécurité alimentaire, le droit au développement, les droits des peuples autochtones, les communautés locales, les migrants, les enfants, les personnes handicapées et les personnes en situation de vulnérabilité, ainsi que l' égalité des sexes, l' autonomisation des femmes, l' équité entre les générations, et le travail décent et une transition juste pour tous, comme indiqué dans l'Accord de Paris. Comme indiqué par le rapport spécial du GIEC sur le réchauffement climatique, limiter le réchauffement climatique à 1,5 ° C est nécessaire pour éviter des changements irréversibles. La réalisation de cet objectif exigera des changements à une échelle sans précédent à tous les niveaux, mais il est encore possible si nous agissons maintenant. Avec une grande urgence que nous appelons les États membres à venir à New York en Septembre avec des plans concrets, réalistes pour améliorer leurs contributions déterminées au niveau national d'ici 2020 et à l' appui à la mise en œuvre des objectifs de développement durable.

     

    JE. Atténuation

    2. Nous demandons aux États membres de prendre des mesures urgentes pour limiter l' augmentation de la température mondiale à 1,5 ° C au- dessus des niveaux préindustriels, en reconnaissant que l' atténuation du changement climatique est un impératif moral, éthique et économique.

    3. Le système des Nations Unies soutient les États membres à faire et à remplir leurs engagements au titre de l'Accord de Paris et 2030 Agenda pour le développement durable, notamment par le biais des contributions déterminées au niveau national et à long terme des stratégies de développement à faible émission de gaz à effet de serre, le renforcement des synergies, d' éviter les arbitrages et assurer la cohérence des politiques dans la mise en œuvre de l'agenda du développement durable.

    4. Tout en reconnaissant les progrès et les décisions adoptées par les différentes organisations des Nations Unies , nous sommes déterminés à renforcer notre soutien en mobilisant le financement climatique à l' échelle en place, ce qui facilite le transfert de technologie et le renforcement des capacités, afin de permettre aux États membres d'augmenter l' ambition dans leurs contributions déterminées à l' échelle nationale pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de 45 pour cent d'ici 2030 et atteindre l'objectif de zéro les émissions nettes en 2050; et parvenir à un développement durable co-avantages qui feront une différence dans la vie de tous les peuples.

    II. Adaptation

    5. Nous demandons aux États membres de veiller à ce que les mesures d'adaptation appropriées soient prises pour protéger les personnes, les moyens de subsistance et les écosystèmes, en particulier les personnes dans les régions les plus vulnérables aux impacts des changements climatiques , y compris les personnes à risque par les déplacements forcés et la migration. Nous demandons instamment aux États membres d'identifier et de renforcer les capacités d' adaptation et de solutions dans les communautés et les écosystèmes vulnérables et consacrer les ressources disponibles maximum et le soutien à la réalisation progressive des droits économiques, sociaux et culturels de toutes les personnes à faire en sorte que personne ne soit laissé derrière.

    6. Le système des Nations Unies soutient les États membres à poursuivre inclus, en fonction du risque du développement durable et de renforcer les actions à surveiller, prévenir et gérer les risques climatiques et aux catastrophes, notamment par la promotion des plans nationaux d'adaptation et l'élaboration de stratégies de réduction des risques de catastrophes nationales cohérentes.

    7. Nous nous engageons à renforcer notre réactivité aux États membres doit réduire les effets néfastes des changements climatiques, y compris sur la stabilité des régions, des états, des villes et des collectivités, renforcer la résilience, intensifier les efforts pour assurer un accès sûr, propre, accessible et abordable potable l' eau et l' assainissement pour tous, la perte d'adresse et dommages par des catastrophes dues au climat et à améliorer la réactivité des systèmes de protection sociale aux événements climatiques. Nous sommes prêts à aider les pays en particulier les petits États insulaires en développement et les pays les moins développés à mettre en œuvre des actions concrètes pour renforcer l' adaptation et la résilience et nous encourageons les États membres à venir et mettre en valeur ces actions au Sommet.

    III. La finance

    8. Le financement climatique est essentiel pour une action à l'offrir échelle nécessaire pour lutter contre le changement climatique. Dans le cadre de la mobilisation accrue des ressources financières, les pays développés doivent répondre à l'objectif de mobiliser les gouvernements et le secteur privé pour atteindre l'objectif de 100 milliards de dollars par an d'ici 2020 pour soutenir l' action climatique dans les pays en développement et renforcer encore leurs efforts sur la mise à l' échelle -up ressources financières.

    9. Nous insistons sur le fait que les États devraient maximiser l'impact positif du financement climatique en veillant à ce que le financement climatique est utilisé pour maximiser le changement transformationnel pour réduire les émissions et renforcer la résilience climatique systémique; est accessible et bénéficie d'être touchés le plus probable, y compris les femmes, les jeunes et les enfants; protège contre les impacts négatifs potentiels du financement climatique par la création et la mise en œuvre des droits environnementaux, sociaux et humains efficaces garanties; et garantit l' accès à un recours effectif en cas de préjudice.

    10. Nous demandons aux États membres à créer des cadres politiques permettant de faciliter l' accès au financement public et privé et à mettre en œuvre et les politiques publiques à grande échelle à réorienter les flux vers le financement à faibles émissions et le développement résilient au changement climatique.

    11. Nous nous engageons à renforcer cet effort de l' ensemble du système pour créer un environnement propice à l' investissement, l' action climatique dans la planification financière mainstream nationale pertinente et d' intégrer des instruments fondés sur le marché et durable encombrent à accroître les investissements du secteur privé responsable. Nous encourageons les États membres à partager leurs feuilles de route de financement du climat national, les approches viables et des histoires de réussite.

    IV. Innovation

    12. Nous demandons aux États membres de poursuivre des actions climatiques ambitieuses avec des opportunités d'innovations pour faire progresser le développement durable.

    13. Le système des Nations Unies appuie le renforcement des capacités des États membres à développer et utiliser des données pertinentes et innovations technologiques pour trouver des solutions pour le climat et les défis du développement durable et la réduction des risques de catastrophes et la gestion, y compris l'utilisation des technologies nouvelles et émergentes, y compris l' information et de la communication technologies, des données et des outils. La quatrième révolution industrielle offre un potentiel énorme pour un changement de paradigme à des voies de développement résistantes aux changements climatiques à faibles émissions.

    14. Cependant, l' innovation ne comporte pas seulement la technologie, mais aussi des approches de prospective, de nouveaux modèles d'affaires et des instruments financiers ainsi que la coopération et des partenariats novateurs, notamment le renforcement de la coopération régionale, qui sont essentiels pour assurer un milieu rapide et efficace à la transition à long terme une voie haute résilience développement à faible émission.

    15. Nous nous engageons à renforcer ce soutien et à la création de partenariats innovants avec toutes les parties prenantes, y compris les universités, la communauté scientifique, les ONG, les enfants et les jeunes, les groupes et les entrepreneurs des femmes, les syndicats, le secteur privé et les collectivités locales, de tirer parti des actions concertées dans les domaines de l' atténuation du changement climatique / adaptation / Finance / technologie. Nous encourageons les États membres à partager leurs approches novatrices pour lutter contre le changement climatique avec d' autres pays au Sommet.

    V. Le système des Nations Unies

    16. Le système des Nations Unies est engagé à accroître son ambition de prendre des mesures concrètes pour lutter contre le changement climatique et d'intégrer de façon plus systématique des considérations de développement durable dans la façon dont nous fonctionnons. Se appuyant sur les efforts en cours, nous allons élaborer une stratégie de durabilité environnementale et sociale du système des Nations Unies 2020-2030, pour que le système des Nations Unies pratique les principes qu'il promeut et incarne systématiquement les objectifs de développement durable, abordant l'image complète de l' environnement et la durabilité sociale dans ses politiques, stratégies, programmes, projets, des installations et des opérations.

    17. Nous nous engageons en particulier, de réduire nos impacts sur l' environnement par des actions ciblées sur les émissions de GES, la gestion des déchets, la pollution de l' air et de l' eau et la dégradation de la biodiversité. Nous avons l' intention d'aligner sur les recommandations du rapport du GIEC, et nous prendrons des mesures concrètes en matière de réduction de la demande d'énergie dans toutes les installations et les opérations, la transition vers les énergies renouvelables et l' amélioration de notre Voyage et la gestion des transports dans le domaine des émissions de GES, en particulier, et la neutralité climatique.

    18. Nous allons adopter des approches de gestion environnementale fondées sur les principes de l' amélioration continue et sur l'intégration des considérations de développement durable sur l' ensemble de nos fonctions de gestion interne afin d' assurer que les possibilités d'amélioration sont saisies chaque fois que possible , y compris par l'application des garanties environnementales et sociales dans les projets et programmes . Construire sur l'initiative Greening the Blue nous allons haut de gamme et d' améliorer notre cadre de rapports de développement durable pour communiquer en toute transparence sur nos progrès, nos efforts et nos défis sur le voyage.

     

     

    Lire la suite

  • Moïse Katumbi-Jean Pierre Bemba sont déjà candidats de 2023! Enjambent-ils la vérité des urnes?

    Moïse Katumbi-Jean Pierre Bemba sont déjà candidats de 2023! Enjambent-ils la vérité des urnes?

    Moïse Katumbi-Jean Pierre Bemba sont candidats de 2023 en enjambant la vérité des urnes du peuple congolais du 30 décembre 2018?

    La vérité des urnes, c'est le peuple congolais ! Tout Congolais qui aime son pays et sa patrie doit la défendre. Martin Fayulu, Président élu du peuple congolais n'est que son porte-étendard. Elle ne peut être C'est la vérité des urnes qui augure le respect de la souveraineté de notre pays. C'est la vérite des urnes qui amène ipso facto notre peuple à sa libération de l'occupation Ougando-Rwandaise. La vérité des urnes, c'est elle qui permet au peuple de commémorer la mémoire de nos 12 millions des morts. De déterrer nos compatriotes dans des fosses communes pour les enterrer dignement, comme des humains. La vérité, c'est encourager les entreprises congolaises: Réhabiliter la Gécamines, Miba, Kilo-Moto...en créer d'autres. Doter la compagnie aérienne nationale "Congo Airways" des aéronefs dignes d'un grand pays. Annuler illico presto cette autorisation de Rwandair de survoler le ciel congolais.

    La vérité des urnes, c'est la restauration du Grand Congo. Elle inclut le respect des droits humains. Martin Fayulu a été élu à 62,8% par le peuple congolais. Le Ballados, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, Voleur du destin, Voleur des rêves, Voleur des voix, #Voleur d'espoirs de tout un peuple, par fourberies et roublardises, s'est arrangé faisant un odieux deal avec Alias Kabila, dont le régime est honni, pour se faire Nommer président. Cette NOMINATION ELECTORALE EST MAFIEUSE ET ANTI-CONSTITUTIONNELLE. Par cupidité, ambition démesurée, Monsieur 16%, un sans neurones avéré, incapacitaire notoire, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a pris les Congolais pour des idiots. Une nomination électorale n'est pas une élection. Le peuple congolais réclame son élection volée à travers la vérité des urnes.

    Le comportement ambigu de Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba déconcertent de nombreux Congolais Patriotes-Résistants. Au rejet du recours de Martin Fayulu à la fameuse Cour Constitutionnelle, corrompue et inféodée à Alias Kabila. Les deux politicards sont restés silencieux au lieu de monter au créneau. D'après certaines sources, Moïse Katumbi aurait vivement déconseillé Martin Fayulu de faire un recours à la Cour Constitutionnelle. Or c'est la démarche de Martin Fayulu qui a dévoilé cette Cour Constitutionnelle mafieuse et corrompue, avec ses juges godillots. Que les Etats-Unis puissent sanctionner cette fameuse Haute cour pour corruption par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), quelle honte pour le pays ?

    On ne construit pas un pays sur des mensonges. La vérité des urnes est le passage obligée pour la démocratisation de la RDC. Elle ne peut être ENJAMBÉE ! Si Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi veulent aller dans des institutions frauduleuses, qu'ils y aillent. En RDC être dans les institutions républicaines = être des accompagnateurs de l'occupation. Jean-Pierre Bemba, candidat de l'élection Louis Michel 2006, à qui "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi avait interdit et annulé le débat démocratique qui devait l'opposer à Alias Kabila et lui qui a gagné cette élection, qui a été contraint à l'exil, qui a été arrêté et a passé 10 ans à la CPI n'a rien retenu du passé. Le 1 août 2018, Jean-Pierre Bemba, ancien détenu de la CPI est rentré à Kinshasa. Le régime d'Alias Kabila a refusé dans la maison familiale à la Gombé. Il a passé la nuit sur une chaise plastique à GB. A-t-il oublié tout ça ? A-t-il encore toute sa tête ?

    Moïse Katumbi a-t-il oublié tout ce que le régime Alias Kabila lui a fait subir ? Jeter la vérité des urnes aux orties, pour se projeter en 2023 n'est-ce pas être un inconscient politique ? L'élection du 30 décembre dernier, que Martin Fayulu a gagné Haut la main, ne devrait-elle pas se tenir fin 2006 ? Il fallait des pressions énormes pour qu'elles se tiennent 2 ans après sans observateurs internationaux. Ces élections ont été complétement "Boutiquées". Qui dit à Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba qu'en 2023, nous aurons des élections propres en RDC ?

    La libération du Grand Congo passe aujourd'hui par la vérité des urnes de Martin Fayulu. Tout Congolais doit défendre cette vérité vraie des urnes. Le laboratoire de Tutsi-Power espère enjamber la vérité des urnes, pour se trouver une autoroute d'occupation. Même Alias Kabila n'était jamais allé à Kigali s'incliner devant le mémorial rwandais. C'est un Congolais, en occurrence fils Tshisekedi qui y est allé. En écrivant dans le livre d'or que les Congolais sont morts par "Effets collatéraux". Le Faussaire joufflu, imposteur, usurpateur, Collabo, Traître, Agent de Tutsi-Power, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a dédouaner Paul Kagame, dictateur et #Hitler africain de ses crimes au Congo. 12 millions des morts Congolais qui sont morts pour rien.

     

     

    Lire la suite